Unchained Melody

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Unchained Melody

Single de The Righteous Brothers
extrait de l'album Just Once in My Life
Face A Hung on You
Sortie 17 juillet 1965
Durée 3:36
Genre blue-eyed soul
Auteur Hy Zaret
Compositeur Alex North
Producteur Phil Spector
Label Philles

Singles de The Righteous Brothers

Unchained Melody est une chanson de 1955. Avec plus de 500 versions différentes, il s'agit d'une des chansons les plus enregistrées du XXe siècle.

Version originale[modifier | modifier le code]

Unchained Melody est écrite par Hy Zaret (en) et composée par Alex North pour le film Prisons sans chaînes, en 1955. Ses paroles racontent l'histoire d'un prisonnier qui souffre de l'absence de sa petite amie. Dans la bande originale du film, elle est interprétée par Todd Duncan, qui y joue également un rôle. Elle est nommée dans la catégorie Meilleure chanson lors de la 28e cérémonie des Oscars, mais c'est Love Is a Many-Splendored Thing qui remporte le trophée.

Reprises à succès[modifier | modifier le code]

Très rapidement, deux autres versions de Unchained Melody sont enregistrées par Les Baxter (qui atteint la 1re place) et Al Hibbler (en) (qui atteint la 3e place). Roy Hamilton (en) enregistre une version qui se classe 6e. Le premier vrai succès vient avec Harry Belafonte, qui l'interprète également lors de la cérémonie des Oscars en 1956.

Une des versions les plus connues de la chanson est celle créditée aux Righteous Brothers en 1965, interprétée en réalité par le seul Bobby Hatfield en 1965. Elle figure notamment dans la bande originale du film Ghost (1990). Rééditée à cette occasion, elle se classe no 1 des ventes au Royaume-Uni.

Unchained Melody est la seule chanson à s'être classée quatre fois en tête des ventes au Royaume-Uni pour quatre artistes différents : Jimmy Young en 1955, les Righteous Brothers en 1990, Robson & Jerome en 1995, et Gareth Gates en 2002.

Liste de reprises[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]