Un requiem allemand (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Un requiem allemand.
Un requiem allemand
Auteur Philip Kerr
Genre Roman policier historique
Version originale
Titre original A German Requiem
Éditeur original Viking
Langue originale anglais
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Lieu de parution original Londres
Date de parution originale 1991
ISBN original 9780670835164
Version française
Traducteur Gilles Berton
Lieu de parution Paris
Éditeur Éditions du Masque
Collection Masque jaune
Date de parution 1995
Nombre de pages 340
ISBN 9782702424193
Série Bernhard Gunther
(La Trilogie berlinoise)
Chronologie
Précédent La Pâle Figure La Mort, entre autres Suivant

Un requiem allemand (A German Requiem) est un roman policier de Philip Kerr paru en anglais en 1991, avec comme héros, dans sa troisième apparition, le détective Bernhard Gunther qui a survécu à la Seconde Guerre mondiale, va connaître d'autres aventures dans l'Allemagne d'après-guerre et ailleurs. Ce roman clôt La Trilogie berlinoise.

Résumé[modifier | modifier le code]

1947, Berlin, Allemagne ; Vienne, Autriche.

Le détective allemand (et ancien inspecteur de police) Bernhard « Bernie » Gunther, âgé de 49 ans, a survécu à la Seconde Guerre mondiale, après de longs mois passés dans les camps soviétiques de prisonniers de guerre allemands. Il est maintenant marié à Kirsten, qui semble améliorer l'ordinaire en se prostituant avec des officiers de l'armée américaine d'occupation. Comme la mainmise et l'influence des Soviétiques sont de plus en plus importantes à Berlin et Vienne, les Allemands, les Autrichiens, les anciens nazis ainsi que Gunther doivent non seulement traiter avec les Alliés mais aussi et surtout avec les « Popovs » (« Ivans » dans la version originale).

Un ancien collègue de la période avant-guerre lorsque Gunther était inspecteur à Berlin, Emil Becker, déjà malhonnête et pourri à l'époque et maintenant contrebandier, fait appel au détective car, emprisonné à Vienne pour le meurtre d'un officier américain et condamné à la pendaison, il clame son innocence. Gunther se voit ainsi offrir beaucoup d'argent pour résoudre le cas et le faire libérer.

Un Gunther plus que perplexe, mais toujours aussi sarcastique, est alors lâché dans un monde interlope fait de nouvelles règles peu claires, où les anciens nazis, tout en ayant leurs propres desseins, travaillent à espionner les Soviétiques pour le compte des États-Unis. Les retournements de situation impromptus, les trahisons notoires et la réapparition de visages du passé ne vont pas l'aider dans son enquête, qui va se terminer dans le monde des vignobles et de la violence pendant que, dans les ruines de Vienne, commence le tournage du film Le Troisième Homme.

À noter[modifier | modifier le code]

Le livre situe les prémices de la future Guerre froide entre les blocs de l'Ouest et de l'Est.

Personnage historique apparaissant dans le roman[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]