Un prince à New-Orge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un prince à New-Orge
Saison 20
Épisode no 21

Titre original Coming to Homerica
Titre québécois Faites le mur, pas la guerre
Code de production LABF12
1re diffusion aux É.-U. 17 mai 2009
1re diffusion en France 18 novembre 2009
Tableau noir C'est "Facebook" pas "Fessebook"("Assbook")
Gag du canapé Les Simpson entrent et sortent de chez eux pendant différentes époques.
Scénariste Brendan Hay
Réalisateur Steven Dean Moore
Chronologie
Précédent Manucure pour 4 femmes Super Homer Suivant
Listes
Liste des épisodes de la saison 20
Liste des épisodes des Simpson

Un prince à New-Orge (France) ou Faites le mur, pas la guerre (Québec) (Coming to Homerica) est le 21e épisode de la saison 20 de la série télévisée d’animation Les Simpson.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Krusty jouant aux échecs avec M. Tiny est interrompu par l'un de ses employés : les produits de la marque Krusty comportent un certain nombre de problèmes. En particulier, le Krusty Burger a été déclaré le produit de fast food le moins sain du monde. Krusty décide alors de créer un nouveau hamburger, contenant le légume le moins cher possible : de l'orge. Les gens affluent et testent le nouveau hamburger, et tombent aussitôt malade. L'orge provient d'Ogdenville, une ville fondée par des émigrants norvégiens, et il s'avère qu'un rat s'est pris dans une moissonneuse-batteuse. Le fermier interviewé par Kent Brockman étant incapable d'assurer que l'orge d'Ogdenville sera sain à l'avenir, l'économie de la ville s'effondre aussitôt et les habitants d'Ogdenville sont obligés d'émigrer à Springfield.

Travailleurs, les habitants d'Ogdenville sont chaleureusement accueillis, car ils acceptent d'effectuer toutes les basses besognes que les Springfieldiens rechignent à effectuer. Mais leur présence a aussi ses inconvénients : leur culture prend le pas sur la culture locale. Bart se blesse en défiant des enfants d'Ogdenville en saut à Skateboard, et l'hôpital où l'emmène la famille est surchargé par la présence des Ogdenvilliens. La Taverne de Moe change aussi d'ambiance : envahie par les Ogdenvilliens, elle ne sert plus que de l'Aquavit, et Homer, l'ayant bue comme de la bière, est incapable de dessouler et est renvoyé de la centrale. La xénophobie monte et le conseil municipal décide de bannir les immigrants d'Ogdenville de Springfield.

La police de Springfield est chargée de garder la frontière, mais le chef Wiggum et Eddie s'avèrent incapables d'accomplir leur tâche. Ils décident donc de créer une milice constituée d'habitants de Sprinfield. Celle-ci, plus ou moins dirigée par Homer, échoue à son tour. Le maire Quimby décide en dernier en recours de construire un mur autour de Sprinfield pour en interdire l'accès aux Ogdenvilliens. Mais les habitants de Springfield étant incapables de construire eux-mêmes le mur, ils demandent aux Ogdenvilliens de les aider. Pendant la construction du mur, Ogdenvilliens et Springfieldiens prennent conscience des liens qui les unissent, si bien qu'à la fin de la construction, chacun manque à l'autre. Les Ogdenvilliens rentrent alors à l'intérieur de Springfield par une porte qu'ils avaient construite, et les deux communautés fêtent leurs retrouvailles.

Notes[modifier | modifier le code]

  • On a la confirmation dans cet épisode, de l'aveu même du Chef Wiggum, que la police de Sprinfield ne comporte que trois membres: le chef Wiggum et Eddie et Lou (même si à la fin de l'épisode, on peut voir de nombreux autres policiers).
  • Herman apparait pour la première fois depuis la saison 9.
  • Maggie prononce dans cet épisode son premier mot, du moins en présence de quelqu'un. Elle a en effet déjà prononcé son premier mot dans l'épisode Le Premier Mot de Lisa, « Papa » (Daddy), mais personne n'était là pour l'entendre. Elle s'exprime dans un langage construit au cours l'épisode précédent, mais en présence de bébés et dans une histoire racontée par Marge.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Les noms de l'épisode, aussi bien l'original (Coming to Homerica) que le français (Un prince à New-Orge), sont une parodie du film Un prince à New York (Coming to America) avec Eddie Murphy.
  • Le panneau publicitaire du générique de début présente une comédie musicale sur Spider-Cochon, écrite par U2 et Alf Clausen, le compositeur de la musique originale de la série.
  • Le gag du canapé, déjà utilisé dans La Conquête du test, est une référence à diverses séries correspondant chacune à une décennie : The Honeymooners (années 1950), The Dick Van Dyke Show (en)(années 1960), The Brady Bunch (années 1970) et Cheers (années 1980).
  • Dans le dernier tableau du gag du canapé, lors de la parodie de Cheers, on voit apparaitre Tahiti Bob. Or, en version originale, Tahiti Bob (Sideshow Bob) est doublé par Kelsey Grammer qui jouait Frasier Crane dans Cheers.
  • Cet épisode se réfère surtout à l'immigration mexicaine aux États-Unis, comme le montre le fait que les habitants d'Ogdenville soient contraints aux basses besognes, que leur culture prenne le pas sur la culture locale et que les habitants de Springfield forment des milices anti-immigration (en plus du mur érigé afin d'empêcher les immigrants d'entrer).
  • L'épisode est truffé de références à la Norvège:
    • Les habitants de Ogdenville parlent norvégien.
    • Après l'interview du fermier d'Ogdenville, on entend « La mort d'Aase », tirée de Peer Gynt d'Edvard Grieg, lui-même norvégien.
    • Lorsque l'enfant d'Ogdenville saute en skateboard, il prend l'ancienne posture (utilisée avant l'actuelle technique de position en V) de saut à ski, sport d'origine norvégienne.
    • Après ce saut, un des enfants d'Ogdenville s'exclame « Uff da (en), ça doit faire beaucoup de mètres ». « Uff da » est une exclamation d'origine norvégienne.
    • Quand Homer va à la taverne de Moe, il s'aperçoit que celui-ci ne sert plus de bière, mais uniquement de l'Aquavit (alcool surtout connu comme danois, mais les norvégiens en produisent une réputée plus parfumée). Moe est de plus payé en pièces norvégiennes : on peut voir une pièce de 20 couronnes norvégiennes dans sa caisse, avec une reproduction fidèle de l'actuel roi de Norvège, Harald V de Norvège.
    • Maggie dit son deuxième mot « Ja » (ce qui veut dire « oui », notamment en norvégien).
  • La scène où les habitants d'Ogdenville émigrent avec leurs voitures surchargées vers la terre promise à Sprinfield est une référence au film Les Raisins de la colère.
  • Lors de la séquence de skateboard, Milhouse en disant qu'ils sont « au pays des Titans du Tennessee » laisse entendre que Springfield serait dans le Tennessee ou proche de celui-ci. D'ailleurs dans cet épisode, la nature aux alentours de Springield laisse penser qu'elle est effectivement au sud des États-Unis. Cela entre en contradiction avec de nombreux autres épisodes, et participe au running-gag de la localisation de Springfield.
  • Le passage où Carl et Lenny sont assis sur la chaise suspendue à des ballons est une référence à Larry Walters. Quand ils sont dans les airs, on voit en arrière plan une maison elle aussi suspendue à des ballons, référence au film Là-haut.
  • La scène finale est une référence à la scène finale du film A Day Without a Mexican (en).
  • La musique de clôture de l'épisode est Hopparen, jouée par Chateau Neuf Spelemannslag, un groupe folk norvégien constitué d'étudiants et de personnels de l'université d'Oslo.

Notes et références[modifier | modifier le code]