Un petit monastère en Toscane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un petit monastère en Toscane, réalisé par Otar Iosseliani, est un film produit en 1988 pour La Sept[1] et FR3.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Otar Iosseliani retrace la vie des moines de l'abbaye de Sant'Antimo à Castelnuovo dell'abate, à côté de Montalcino non loin de Sienne en Toscane : Père André Forest, Père Étienne Roze, Père Olivier Nelle, Frère Emmanuel Roze, Frère Jean-Charles Leroy. Le film commence par cette phrase : « Si nous voulons savoir de quelle valeur sont les biens de la Terre, considérons-les du lit de la mort : ces honneurs, ces divertissements, ces richesses nous serons enlevés un jour. Il faut conséquemment travailler à nous sanctifier et à nous enrichir des seuls liens qui nous suivent dans l'éternité » (saint Alphonse de Liguori). Ensuite un autre texte apparaît : « Ici se termine la première partie de ce film, la suite sera tournée dans une vingtaine d'années en ce même lieu et avec les mêmes personnages ».

C'est un film étrange puisqu'il s'agit presque d'un documentaire et qu'il s'attache bien plus au travail des paysans qu'à la vie du monastère.

Distribution[modifier | modifier le code]

Alberto, Martine Romano, Vérine Catherine, Elena, Agaliano, Gisia, Otar Mehrichvilli, les familles Biondi-Santi et Biqui Ruspol, et le chœur des Cardelini et des élèves de Montalcino.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Production de la S.E.P.T et FR3.
  • Image : Lionel Cousin assisté de Raphael O'Byrne
  • Son : Martin Boissau
  • Scripte : Sara Tondini
  • Durée : 54 minutes

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Société d'Édition de Programmes de Télévision est une société anonyme française d'édition de programmes de télévision créée le 23 février 1986 afin de développer un programme de télévision culturel et éducatif.