Un justicier dans la ville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un justicier dans la ville

Titre original Death Wish
Réalisation Michael Winner
Scénario Wendell Mayes
Acteurs principaux
Sociétés de production Dino De Laurentiis Company
Paramount Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Action, Thriller, Drame
Sortie 1974
Durée 93 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un justicier dans la ville (Death Wish) est un film policier américain réalisé par Michael Winner en 1974. C'est le premier volet d'une série de films avec en vedette Charles Bronson.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après l'assassinat de son épouse et l'agression de sa fille, un architecte se donne la mission de vengeur ou justicier dans la ville.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Adaptation[modifier | modifier le code]

Le film est librement adapté du roman Death Wish de Brian Garfield, publié en 1972. Le scénariste du film Wendell Mayes a ainsi pris quelques libertés. Tout dabord dans le roman, le personnage s'appelle Paul Benjamin alors que son patronyme devient Kersey à l'écran. De plus son métier change : comptable dans le livre et architecte dans le film[4].

Commentaire[modifier | modifier le code]

L'un des nombreux films américains sur l'insuffisance de la justice et le recours à la violence pour arrêter la violence. Ce film a suscité la polémique à cause des comportements qu'il met en exergue. Par ailleurs, c'est grâce à ce film que Charles Bronson devint une icône du Film d'action.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Primé du Golden Screen en Allemagne en 1976
  • Nommé aux Grammy Awards de 1975 pour le meilleur album composé pour le cinéma ou la télévision pour Herbie Hancock

Saga du justicier[modifier | modifier le code]

Remake[modifier | modifier le code]

Un remake de et avec Sylvester Stallone a longtemps été envisagé mais n'a jamais vu le jour. En 2012, un projet est relancé cette fois-ci sous la direction de Joe Carnahan avec une sortie prévue pour 2013[5].

Death Sentence[modifier | modifier le code]

En 1975, Brian Garfield publie le roman Death Sentence, la suite des aventures de Paul Benjamin, quelques mois après les évènements de Death Wish. En 2007, le film Death Sentence s'inspire très librement du roman. Kevin Bacon y incarne le justicier, ici rebaptisé Nick Hume.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. comme Phillip Rhodes
  2. Coproducteur
  3. Non crédité
  4. (en) [1]
  5. Un nouveau Justicier dans la ville ! - AlloCiné