Un crime dans la tête (film, 1962)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Un crime dans la tête.

Un crime dans la tête

Description de cette image, également commentée ci-après

Laurence Harvey et Frank Sinatra sur le tournage du film

Titre original The Manchurian Candidate
Réalisation John Frankenheimer
Scénario George Axelrod
John Frankenheimer (non crédité)
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film noir
Thriller
Durée 123 minutes
Sortie 1962

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un crime dans la tête (The Manchurian Candidate) est un film américain réalisé par John Frankenheimer et sorti en 1962.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Raymond Shaw (Laurence Harvey) est un médaillé de la Guerre de Corée pour faits d'armes. Cependant, Bennett Marco (Frank Sinatra), commandant, à l'époque, le peloton de Shaw, a des doutes sur ces exploits. De plus, il est assailli de cauchemars troublants qui vont l'amener à enquêter avec la CIA et le FBI sur R. Shaw. Qui est réellement celui-ci ? Adulé ou haï par ses hommes ? Héros de guerre ou agent communiste infiltré aux USA ? Tueur de sang-froid ou psychopathe manipulé par une mère abusive ? Ou tout cela à la fois ?

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Genèse du film[modifier | modifier le code]

Un crime dans la tête est une adaptation du roman de Richard Condon, The Manchurian candidate, paru en 1960. Le mettre en scène ne fut pas chose facile. Les grands studios refusèrent de se lancer dans l'aventure. Il fallut toute la force de conviction de Frank Sinatra pour mener à bien le projet. L'acteur américain alla jusqu'à s'investir financièrement dans la mise en chantier du film qu'il accepta de tourner à la condition exclusive d'incarner le rôle principal du capitaine Benett Marco.

Scénario[modifier | modifier le code]

C'est le scénariste de Sept Ans de réflexion (1955), Diamants sur canapé (1961), George Axelrod qui fut chargé de scénariser Un Crime dans la tête. Vingt-trois ans après, il collaborera à nouveau avec John Frankenheimer sur Le Pacte Holcroft.

Choix de la distribution[modifier | modifier le code]

La star incontestée Janet Leigh, sortant de l'immense succès de Psychose d'Alfred Hitchcock, fut choisie pour le rôle principal féminin.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Ce film a fait l'objet d'un remake par Jonathan Demme en 2004, également intitulé Un crime dans la tête.
  • Il réussit l'exploit de mêler deux thèmes chers à Hollywood : la psychanalyse et la guerre froide avec sa chasse aux sorcières. Étonnant rôle pour J. Leigh qui, à peine sortie de "Psychose" côtoie indirectement un psychopathe assassin victime d'une mère abusive et manipulatrice.

Lien externe[modifier | modifier le code]