Un clown à l'ombre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un clown à l'ombre
Saison 1
Épisode no 12

Titre original Krusty Gets Busted
Titre québécois Mauvaise passe pour Krusty le Clown
Code de production 7G12
1re diffusion aux É.-U. 29 avril 1990
1re diffusion en France 2 mars 1991
Tableau noir Ils rient de moi, pas avec moi.
Gag du canapé La famille s'installe brutalement sur le canapé : Maggie s'envole et retombe dans les bras de sa mère.
Scénariste Jay Kogen & Wallace Wolodarsky
Réalisateur Brad Bird
Chronologie
Précédent L'Espion qui venait de chez moi Une soirée d'enfer Suivant
Listes
Liste des épisodes de la saison 1
Liste des épisodes des Simpson

Un clown à l'ombre (Krusty Gets Busted) est le 12e épisode de la première saison de la série télévisée d'animation Les Simpson.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alors que Bart et Lisa écoutent l'émission de Krusty le clown, Marge appelle Homer au travail pour lui demander de s'arrêter au mini-marché en revenant puisqu'elle attend Patty et Selma. Plus tard, au mini-marché, Homer rencontre un clown masqué ressemblant à Krusty le clown qui pointe une arme sur Apu et qui lui demande de lui donner l'argent de la caisse. La police entre alors dans la maison de Krusty pour le prendre par surprise et au poste de police, Homer identifie Krusty comme étant le coupable. Quand Homer revient chez lui, il voit un reportage sur le crime de Krusty et Bart se demande comment son héros a pu faire une telle chose.

Le procès de Krusty commence et Bart essaie d'empêcher son père de témoigner ; cependant, un huissier de justice le remet à sa place. Homer s'assied donc à la barre et désigne tout de suite Krusty comme le clown qu'il a vu. Plus tard, durant le contre-interrogatoire, Krusty avoue qu'il est illettré quand il est incapable d'identifier une pièce à conviction. Krusty est reconnu coupable et est envoyé en prison. Après cet événement, l'ancien assistant de Krusty, Tahiti Bob, reprend l'émission de Krusty et modifie complètement l'aspect bouffon de l'émission pour un aspect plutôt intello.

Bart est sûr que Krusty est innocent et il convainc Lisa de prouver qu'il pourrait ne pas être celui qui a volé au mini-marché. Les enfants découvrent alors que le suspect de la vidéo avait utilisé le micro-ondes, mais Krusty n'est pas censé s'approcher de cet appareil car il s'est fait poser un pacemaker. De plus, on peut voir le suspect en train de lire un magazine sur la vidéo alors que Krusty a avoué qu'il était illettré au tribunal. Lisa commence donc à penser comme Bart que Krusty a été victime d'un coup monté de la part d'un de ses ennemis et Bart se dit que Tahiti Bob devrait savoir qui a fait le coup. Le lendemain, Bart, Lisa et Maggie rencontrent Tahiti Bob dans les studios de son émission pour lui demander qui aurait pu faire une chose pareille, mais avant qu'ils ne puissent poser leur question, Bob leur donne trois places pour l'enregistrement de son émission. En antenne, Bob remarque un garçon préoccupé, Bart, dans les spectateurs et l'invite sur la scène pour lui parler de son problème. Bart explique alors ses trouvailles, mais Tahiti Bob trouve des explications plausibles pour chaque argument et il dit qu'enfiler les immenses chaussures de Krusty n'est pas facile. L'affirmation fait écho dans la tête de Bart pendant qu'il réalise qu'Homer avait marché sur le bout du pied du suspect qui a émis un hurlement, alors que Krusty a des petits pieds. Bart prétend donc que Tahiti Bob est le vrai coupable et, pour le prouver, il lui marche sur le pied, ce qui le fait crier de douleur. Déchaussé, Bob admet enfin son crime, il avait fait enfermer Krusty car ses farces lui enlevaient toute dignité. Il se fait ensuite emmener en prison, jurant de se venger sur Bart, et Krusty se fait libérer et remercie Bart de ce qu'il a fait pour lui.

Notes[modifier | modifier le code]

  • Le gag du canapé est le même que celui de l'épisode 6 : Ste Lisa Blues.
  • Dans la version française, quand le chef Wiggum arrête Krusty à son domicile, il est doublé par Gilbert Levy mais dès la scène suivante, c'est un autre comédien, Michel Modo, qui le double. Par la suite, Michel Modo deviendra la voix du chef Wiggum jusqu'à son décès en septembre 2008.
  • Dans cet épisode, Krusty ne fait pas partie de la même chaîne de télévision que Kent Brockman.
  • Le journaliste s'appelait au début Kurt Brockman, par la suite il s'est appelé Kent.

Erreurs[modifier | modifier le code]

  • Dans la version québécoise, quand Krusty demande à la petite Britanie de mettre Sideshow Bob dans le canon, Bob est censé faire avec son sifflet un bruit mécontent.

Premières apparitions[modifier | modifier le code]

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Le titre du reportage de Springfield actualités, The Day the Laughter Died (Le jour où le rire est mort), fait référence à The Day the Music Died (Le jour où la musique est morte).
  • Les magazines Timely et Newsweekly sont des parodies des magazines Time et Newsweek.
  • Le personnage de Krusty le clown est inspiré du clown Rusty Nails.
  • Krusty est né à Tupelo dans le Mississippi, une référence au lieu de naissance d'Elvis Presley. De plus, le titre du premier épisode d'Itchy et Scratchy, Burning Love, fait référence à une de ses chansons.
  • Les gens brûlent des objets représentant Krusty comme cela avait été fait avec les Beatles quand John Lennon avait affirmé qu'ils étaient plus connus que Jésus.
  • On peut entendre la musique de la série télévisée Mission impossible quand Bart et Lisa commencent leur enquête au Kwik-E-Mart.
  • La revue littéraire de Springfield est une parodie de The New York Review of Books (la revue littéraire de New York).
  • Tahiti Bob chante la musique Every Time We Say Goodbye de Cole Porter à la fin de son émission.
  • Dans son émission, Tahiti Bob parle d'une suite inexistante du livre L'homme au masque de fer : La mort d'un titan.
  • Juste avant que Bart annonce qu'il a résolu le mystère, Tahiti Bob parle d'une école de pensée qu'ils appelaient le stoïcisme.
  • La réplique de Tahiti Bob quand il se fait arrêter (« Et je m'en serais très bien sorti sans ces morveux qui se mêlent de tout. ») ressemble à celle que disent souvent les imposteurs arrêtés à la fin des épisodes de la série télévisée Scooby-Doo.
  • Itchy et Scratchy est une version violente parodique du dessin animé Tom et Jerry.
  • L'intrigue de cet épisode ressemble beaucoup celle d'un épisode de Garfield et ses amis dans lequel Binky le clown est arrêté pour vol.
  • Lorsque Krusty rentre dans le tribunal, son numéro de détenu est le A113, ce code est souvent utilisé par Brad Bird comme easter egg dans ses films comme dans Toy Story, où la plaque d'immatriculation de la mère d'Andy est A113.
  • Krusty le clown rigole comme Woody Woodpecker
  • Le fait que Krusty soit illettré semble contradictoire, plusieurs scènes le montrant en train de lire. De plus, à la fin de l'épisode, Bart reçoit un poster où il est écrit « To my best pal Bart, love Krusty » (« À mon meilleur ami Bart, de Krusty ») signé par Krusty, mais comme dans Bart devient célèbre ou Une fille de clown, soit il signe avec un K, soit il demande à un autre de signer à sa place.
  • Dans son émission, Krusty dit souvent la réplique « J'y suis pour rien ! » Pourtant, Bart devient célèbre dans l'épisode Bart devient célèbre avec la réplique « J'ai rien fait ! » qui est très ressemblante (dans les versions originale et québécoise, c'est exactement la même phrase).
  • Dans la version québécoise de cet épisode, Itchy et Scratchy s'appelaient respectivement Pipique et Gratte. Il disent dans le générique "ils frappent ils tapent, ils tapent ils frappent ils tapent, bang bang bang et tape tape tape voici Pipique et Gratte".

Notes et références[modifier | modifier le code]