Un casse sans casse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un casse sans casse
Saison 17
Épisode no 7

Titre original The Last Of The Red Hat Mamas
Titre québécois La Dernière des tites mères rouges
Code de production GABF22
1re diffusion aux É.-U. 27 novembre 2005
1re diffusion en France 15 octobre 2006
Tableau noir -
Gag du canapé Le canapé est un nid géant dans lequel sont assis les Simpson. Un grand oiseau arrive et nourrit Homer avec un ver.
Scénariste Joel H. Cohen
Réalisateur Matthew Nastuk
Chronologie
Précédent Homer maire ! Vendetta Suivant
Listes
Liste des épisodes de la saison 17
Liste des épisodes des Simpson

Un casse sans casse (France) ou La Dernière des tites mères rouges (Québec) (The Last Of The Red Hat Mamas) est le 7e épisode de la saison 17 de la série télévisée d'animation Les Simpson.

Synopsis[modifier | modifier le code]

C'est le jour de la chasse aux œufs de Pâques à Springfield et les Simpson y participent. Mais la journée se passe mal car Homer se bat avec le lapin de Pâques et humilie Marge devant ses amies. Homer, pour se faire pardonner, décide de trouver une amie à Marge.

On y apprend également que Milhouse est d'origine italienne et que son nom complet est Milhouse Mussolini Van Houten ! Sa grand-mère le frappe avec une branche d'olivier en criant « Idiota ! » à chaque fois que Milhouse parle anglais.

De son côté, Lisa prend des cours d'italien avec Milhouse pour partir à Rome. Marge rencontre une femme membre de l'association « Les Joyeuses Tomates mûres » et en devient membre, mais les autres membres lui font savoir qu'elles projettent de voler les œufs de Fabergé de M. Burns. L'opération est un demi-succès : Homer fait échouer le vol mais Marge parvient à voler un œuf en le cachant dans ses cheveux.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

Conciliabule de dames de la Red Hats Society
  • Le titre original (The Last of the Red Hat Mamas) évoque le surnom de Sophie Tucker, the last of the red hot mamas (« la dernière des bouillantes grand-mères »). Sophie Tucker, célèbre actrice de burlesque dans l'Amérique du début du XXe siècle, chanta des chansons osées jusqu'à un âge avancé et eut Mae West et Bette Midler comme héritières.
  • Chasse aux œufs de Pâques. Pendant que les enfants cherchent les œufs dans le parc, Martha Quimby, la femme du maire (une épouse qu'on voit peu souvent…) fait visiter la mairie (city-hall) aux dames de la ville, et Marge est honorée et heureuse de côtoyer les épouses du pasteur Lovejoy, du chirurgien Hibert etc. Mrs Quimby porte un tailleur mauve et une toque (pillbox hat), tout comme Jacqueline Bouvier Kennedy lors des cérémonies officielles, et en particulier le 22 novembre 1963, jour où son mari le président John Fitzgerald Kennedy fut assassiné à Dallas.

Les murs de la mairie sont tapissés de grands portraits des pères fondateurs, et comme le bureau du maire, qui ressemble au fameux bureau ovale, est orné des portraits de Theodore Roosevelt et de William Howard Taft, il ne subsiste aucun doute sur l'orientation politico-sociale de Jo Quimby : il est résolument du G.O.P. (Parti Républicain).

Mais quand Mrs Quimby appuie sur le bouton qui permet en principe d'appeler la secrétaire, les tableaux s'escamotent, faisant place à 2 go-go danseuses, et un lit rond et blanc, jonché de coussins cramoisis en forme de cœur, apparaît. Un bar remplace même le bureau, tout comme dans un débit de boisson clandestin (speakeasy) lors de la prohibition. Pour ajouter à la confusion, Homer, qui s'est lancé dans une bagarre terrible avec le lapin de Pâques (un vigile brutal costumé en lapin), pénètre par effraction dans le bureau en effondrant la baie, et révèle un fond de pantalon déchiré… La femme du maire, affolée, appuie sur le bouton « security », mais au lieu de gardes ce sont 2 danseuses en cage qui apparaissent… Effondrée, Mrs Quimby annule le thé (voir l'article « tea-party » de WP english) auquel toutes ces dames se faisaient une joie d'être invitées et renvoie ses visiteuses.

  • Red Hats Society. Marge, ostracisée par les dames de la bonne société de Springfield depuis l'incident de Pâques, erre dans les rues désolées des bas quartiers, sous un ciel d'orage, au sons lugubres de Everybody Hurts (Tout le monde souffre) par le trio R.E.M.. Quand une rafale de vent fait rouler un chapeau rouge devant elle sur le trottoir, elle le ramasse et le rend à sa propriétaire, Tammy, une femme sympathique et pleine d'allant, entourée d'un groupe de dames mûres habillées comme elle d'un tailleur pourpre et d'un chapeau rouge. C'est le début d'une amitié avec les membres du club des Red Hats (appelé dans l'épisode Club des Joyeuses Tomates Mûres). Et quand ces dames lui demandent si elle aimerait se joindre à elles, qui vont se changer un peu les idées, un verre de margarita en main, en médisant de leurs maris, elle accepte volontiers. Car, dit-elle (cf Wikiquote) : « Mon mari a oublié nos 3 derniers anniversaires de mariage, il a fait de ma robe de mariage un filet de badminton qu'il n'utilise même pas, et il a crié le nom de sa boule de bowling alors qu'on faisait l'amour !!! » . La meilleure amie (et modèle) de Marge au sein de la Red Hats Sociéty sera Tammy, une femme décidée et indépendante, qui dans l'épisode a la voix et l'allure de Lily Tomlin, une actrice extravertie et ouvertement lesbienne).
Une tablée de dames Red Hats en pleine activité sociale
  • La Red Hat Society a été fondée en 1997 par l'artiste californienne Sue Ellen Cooper. Le club encourage les rencontres entre femmes (en principe quinquagénaires et au-delà, mais les femmes plus jeunes sont admises), avec le but de s'amuser ensemble, nouer des liens d'amitié, se libérer, rester en forme, s'inviter mutuellement à des tea-parties. Il ne s'agit pas d'une société fraternelle (sorority, ou greek letter association : fraternité, ou confrérie) , ni d'un club service. Il n'y a pas d'épreuves initiatiques, ni de vocation à se mettre au service de causes sociales, ni à lever des fonds. Les membres de plus de 50 ans portent un chapeau rouge et des vêtements pourpres, tandis que leurs amies de moins de 50 ans portent un chapeau rose et des vêtements lavande. Ces dames fêtent le Red Hat Day le 25 avril.
  • Fundraising (collecte de dons par les institutions charitables) et dérive anarchiste. Bien qu'en principe la Red Hats Society ne collecte pas de fonds pour les œuvres charitables, celle de Springfield avait accepté le don de $ 1 million que Mr Burns prétendait faire à un hôpital pour enfants. Mais le tycoon (oligarque) local se ravise, décide de consacrer la somme à la prolongation de sa propre vie, et lâche ses chiens sur l'assemblée. Furieuses, ces dames au chapeau rouge décident de pratiquer la reprise individuelle : Marge, qui est la plus jeune, souple et mince du groupe, pénètre chez Burns et ouvre la porte. Mme Skinner mère connaît la combinaison du coffre : Burns (alors jeune czar , comme les Américains appellent leurs financiers sans scrupules) la lui a révélée, dit-elle, « en la pelotant, pendant la crise de 1929 » . Le coffre contient, rangés sur 3 étagères, 12 œufs de Fabergé (sur les 42 actuellement répertoriés dans le monde). Mais Homer débarque, avec la police à ses trousses…
  • homme seul à la maison = danger. Homer s'étonne de voir Marge partir « observer les oiseaux » sans emporter le manuel d'ornithologie de Roger Tory Peterson, y découvre au passage que le road-runner (Grand Géocoucou) existe bel-et-bien (et pas uniquement en tant que Bip Bip né de l'imagination du dessinateur de cartoons Chuck Jones) , puis il fouille dans le classeur domestique de sa femme. Il y découvre le projet de cambriolage du manoir Burns, et, affolé, fonce « au secours » de sa femme. La police suit le chauffard chez Burns et appréhende les voleuses. Elles seront obligées de restituer les œufs de Fabergé, mais Marge en a dissimulé un dans les profondeurs de son insondable chevelure, et il servira aux enfants malades. Moralité : les Red Hats se rendent compte que Marge ne sera jamais une bonne recrue, car son mari est un véritable boulet qu'elle traînera toujours après elle, et elles lui rendent sa liberté.
  • machisme conjugal. Homer, pour consoler sa femme exclue du club, lui assure que non seulement elle a en lui le meilleur des amis, mais que lui, Homer, peut lui rendre « certains services dont aucune femme n'est capable… ». Les tentatives de Tammy, qui incitait par son exemple Marge à se sevrer de sa dépendance à Homer, ont donc été vaines. Marge, vite rassérénée, affirme qu'elle gardera le meilleur souvenir des 3 activités accomplies avec les Red Hats : saut groupé en parachute, visite du « Musée de la Souffrance » (dont elles sont sorties en riant aux larmes), et cambriolage (qui plus est chez un robber baron , un « baron voleur », comme les Américains appellent leurs brasseurs d'affaires véreux)
Lisa rève de Vacances romaines et apprend l'italien avec Milhouse…

.

- Terri et Sherri, les jumelles anémiques aux cheveux mauves, font une démonstration de cryptophasie, un mode de communication particulier (association de phonèmes et de mimiques) que les jumeaux établissent parfois entre eux.

- Milhouse se révèle non seulement italophone et bon professeur d'italien, mais garçon élégantissime ; il conduit un scooter Vespa, et dans les rues de Little Italy tous admirent son chic : imperméable mastic posé sur les épaules et feutre clair… À tel point que Lisa, à qui il donne des leçons d'italien (elle veut partir visiter l'Italie), devient ouvertement amoureuse de lui, et lui fait une grande crise de jalousie (et tout en dialecte sicilien !) quand elle le surprend avec une bimbo brune aux grands yeux vides. Et Milhouse devra alors fuir devant Lisa (comme devant sa grand-mère italienne), fouetté par la branche d'olivier qu'elle a arrachée à l'arbre du jardin des Simpson…

- La Ciociara et ses conséquences socio-linguistiques : la grand-mère italienne de Milhouse hait tout ce qui est américain depuis qu'au printemps 1944 un GI de passage l'a laissée enceinte de l'oncle Bastardo. Aussi interdit-elle à Milhouse (qui passe ses vacances chez elle) de parler anglais, et elle lui inculque la belle langue italienne, à coups de rameau d'olivier, en le poursuivant dans un paysage arboré et doucement vallonné qui rappelle la Toscane telle que l'ont vue les peintres du Quattrocento… C'est ainsi que Milhouse a appris l'italien (et est devenu énurétique).

Notes et références[modifier | modifier le code]

À la fin de l'épisode, Lisa sait parler parfaitement italien.