Un atome de bon sens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un atome de bon sens
Saison 1
Épisode no 3

Titre original Homer's Odyssey
Titre québécois L'Odyssée de Homer
Code de production 7G03
1re diffusion aux É.-U. 21 janvier 1990
1re diffusion en France 29 décembre 1990
Tableau noir Je ne ferai pas de skate-board dans les couloirs
Gag du canapé La famille se précipite sur le canapé qui s'effondre
Scénariste Jay Kogen & Wallace Wolodarsky
Réalisateur Wes Archer
Chronologie
Précédent Bart le génie Simpsonothérapie Suivant
Listes
Liste des épisodes de la saison 1
Liste des épisodes des Simpson

Un atome de bon sens (France) ou L'Odyssée de Homer (Québec) (Homer's Odyssey dans la version originale) est le 3e épisode de la première saison de la série télévisée d'animation Les Simpson.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Mme Krapabelle amène la classe de Bart à la centrale nucléaire de Springfield pour une visite. Comme Homer lève les yeux pour saluer Bart pendant qu'il conduit une voiturette, il fonce dans un tuyau radioactif.

Homer est alors renvoyé pour avoir violé plusieurs règles de sécurité. Dépressif et incapable de se trouver un nouvel emploi, il écrit un message d'adieu pour sa famille et il projette de se jeter en bas d'un pont. Lisa trouve le message et alerte immédiatement sa famille. Alors qu'ils arrivent au pont pour l'arrêter, ils se font presque faucher par une voiture allant à toute vitesse.

C'est alors qu'Homer décide de faire en sorte que Springfield soit une ville plus sûre. Il encourage donc la ville à faire poser des ralentisseurs, des feux signalant l'affaissement de la chaussée et à limiter la vitesse à 20 km/h dans le centre-ville. Quand il commence à s'ennuyer avec les problèmes de circulation, Homer décide de s'attaquer à la centrale nucléaire. Homer est bien décidé à la faire fermer. Étant soutenu par de plus en plus de monde, M. Burns lui offre un poste de technicien de surveillance avec un plus grand salaire. Homer accepte le poste et annonce à la foule qu'ils peuvent retourner chez eux parce qu'il va maintenant pouvoir faire de la centrale nucléaire un endroit plus sûr.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Le titre en version originale Homer's Odyssey ainsi que sa traduction littérale dans la version québécoise L'Odyssée d'Homer font référence à l'Odyssée, épopée attribuée au poète Homère. L'Odyssée d'Homer sera repris comme titre en version française pour le 10e de la même saison.
  • Lorsque Homer est dans le bar de Moe, on entend en fond sonore la chanson I fall to pieces de Patsy Cline
  • La tentative de suicide d'Homer est une référence au suicide de Virginia Woolf.
  • Les portes de la centrale nucléaire s'ouvrent comme dans la série télévisée Max la Menace.
  • Bart est forcé de chanter Marlbrough s'en va-t-en guerre dans la version française et La Danse des canards pour la version québecoise, dans l'autobus, parce qu'il a été trop bruyant.
  • M. Burns compare la foule subjuguée par Homer à celle du dernier concert d'Elvis Presley.
  • Un panneau à la centrale dit « Our Safety Record: 7 Days Since Last Accident » (« Notre record de sécurité : sept jours depuis notre dernier accident »). Ce panneau sera d'ailleurs repris dans le nouveau générique de la série, à partir du milieu de la saison 20.

Notes[modifier | modifier le code]

  • Mme Krapabelle dit aux enfants de garder leurs bras dans l'autobus et ajoute « Vous connaissez tous l'histoire tragique de cet homme dont le bras a été cruellement arraché par un poids lourd roulant en sens inverse. » Deux épisodes plus tard, dans Terreur à la récré, Bart demande à Herman s'il a perdu son bras pendant la guerre et il répond : « La prochaine fois que la maîtresse dira : « Ne sortez pas le bras hors du bus », tu le sortiras pas, tu entends ? ».
  • Le bulletin de Bart indique un F en études, un F en math, un D en éducation physique, un U en science, un U en lecture et un U en écriture.
  • La voiture qui a failli faucher Homer quand il est arrivé au pont semble être conduite par Hans Taupeman.
  • On peut lire « El Barto » sur les marches de l'hôtel de ville quand le chef Wiggum parle du problème des graffitis de Springfield. Il montre ensuite un portrait-robot du coupable qui ressemble à Bart Simpson, mais en plus vieux. Le gag sur la mystérieuse identité du vandale « El Barto » sera repris dans la série, notamment dans Le Rap de Bart.
  • Cet épisode est le premier où Bart fait une blague au téléphone à Moe.
  • La porte de sortie du bar de Moe est comme au temps du far-west et changera plus tard.
  • Lorsque Homer passe devant la classe de Bart, ce dernier l'appelle en disant "Hey papa" mais Homer ne réagit pas. Bart dit ensuite "Hey Homer !" et il le voit enfin. Dans les épisodes suivants, on apprend que Bart appelle toujours Homer par son prénom, ce qui n'était pas le cas dans cet épisode.
  • Dans la scène où Homer et un autre homme annoncent la nouvelle à tout le monde, si on regarde bien, on peut voir un homme qui ressemble à Brad Goodman de l'épisode Bart enfant modèle.

Erreurs[modifier | modifier le code]

  • Lorsque Homer écrit sa lettre de suicide, il la signe "Homer Jay Simpson", alors qu'il n'apprend son 2e prénom que dans l'épisode Hippie Hip Hourra !. Ceci dit, la lettre J se prononce "Jay" en anglais, de sorte qu'Homer a sûrement écrit "Homer J. Simpson". De plus, il parle des derniers mots de son père, alors qu'Abraham est toujours vivant.
  • Waylon Smithers était accidentellement dessiné comme étant un Afro-Américain dans cet épisode à cause d'un problème de communication avec les animateurs coréens. L'explication de l'erreur était que Smithers avait subi un bronzage extrême. Une erreur similaire avait été faite au père de Sherri et Terri, qui était lui-aussi dessiné en Afro-Américain (par contre, il avait les cheveux blonds), même si ces deux enfants sont blancs (on ne revoit jamais ce personnage dans un autre épisode). Waylon Smithers JR. en était également à sa première apparition.
  • La tête de Sherri flotte lors d'une scène, les dessinateurs ont oublié de dessiner le corps.
  • La casquette, les cheveux et la chemise du chef Wiggum sont gris.
  • La robe du dimanche de Lisa est sans manches, tandis que dans la scène d'avant, elle en a.
  • Les mains de Homer bougent lorsqu'il dit : «Je suppose que tu l'as jamais trouvé ? »
  • Lisa a une robe du dimanche rose alors que dans l'autre scène elle est orange.
  • Madame Krapabelle demande à Bart de s'installer à côté de Wendell, prétendant qu'il s'agit du dernier siège libre. Or dans la scène suivante, le premier siège à côté duquel Bart passe est également vide. On apprend par la suite que c'est le siège de Madame Krapabelle.

Premières apparitions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]