Umeå

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Umeå
Administration
Pays Drapeau de la Suède Suède
Province historique Västerbotten
Comté Västerbotten
Commune Umeå
Paroisse Ålidhem, Teg, etc.
Statut de ville 1622
Démographie
Population 79 594 hab. (2010)
Densité 2 331 hab./km2
Géographie
Coordonnées 63° 50′ 00″ N 20° 15′ 00″ E / 63.833333, 20.2563° 50′ 00″ Nord 20° 15′ 00″ Est / 63.833333, 20.25  
Superficie 3 415 ha = 34,15 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Suède

Voir la carte administrative de Suède
City locator 14.svg
Umeå

Géolocalisation sur la carte : Suède

Voir la carte topographique de Suède
City locator 14.svg
Umeå

Umeå ([’ʉːməo] Prononciation du titre dans sa version originale Écouter) est une ville située dans le nord de la Suède, sur la côte du golfe de Botnie dans la province historique de Västerbotten, à 600 kilomètres au nord de Stockholm. Avec 79 594 habitants, c'est la 12e plus grande ville de Suède, et la plus grande ville de toute la moitié nord de la Suède ce qui lui vaut parfois le surnom de capitale du Norrland, titre disputé par Sundsvall. C'est le chef-lieu de la commune d'Umeå ainsi que du comté de Västerbotten.

L'histoire d'Umeå remonte au moins à 1314, mais la ville n'acquit son statut de ville qu'en 1622. Son développement, essentiellement lié à l'industrie forestière fut affecté par les conflits avec la Russie, qui aboutirent à sa destruction en 1714 et 1722, puis par un important incendie en 1888. La ville entama par la suite une importante croissance économique et démographique. La fondation de l'université d'Umeå en 1965 dynamisa encore la ville, et la transforma en une ville pionnières dans les hautes technologies, ainsi qu'en une ville de la culture, récompensée par son élection comme capitale européenne de la culture 2014[1] aux côtés de Riga.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le fleuve Ume älv, traversant la ville

Umeå est la plus grande ville du nord de la Suède. Elle est relativement distante des principales métropoles du sud de la Suède, Stockholm étant par exemple à 649 km[2]. Elle est en revanche assez proche de Vaasa en Finlande, étant située à un des points où la mer Baltique est la plus étroite.

Elle est située sur le fleuve Umeälven, cinquième plus grande fleuve de Suède en termes de débit (440 m3⋅s-1)[3], près de son embouchure dans la mer Baltique. Lors de sa fondation, la ville était sur la mer Baltique, mais le niveau du sol est monté depuis à cause du rebond isostatique, particulièrement important sur cette région proche de la fameuse Haute Côte. La ville s'étend principalement au nord de la rivière. Le relief dans la vallée est relativement plat, excepté la forêt Stadsliden, près du centre ville, culminant à une soixantaine de mètres.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat subarctique climat de la ville est plutôt froid, avec des étés relativement doux. Il est classé Dfc selon la classification de Köppen. Étant au sud du cercle polaire, la ville ne connaît pas le soleil de minuit, mais le 21 juin, le soleil se lève à 2h21 et se couche à 22h59[4].

Relevé météorologique d'Umeå
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température moyenne (°C) −8,7 −8,3 −4 1,4 7,6 13,3 15,6 13,8 9 4 −2,3 −6,4 2,9
Précipitations (mm) 52 39,5 42,8 36,8 41 42,2 55,3 79,5 72,6 67,7 79,6 59,1 668
Source : [5],[6]


Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

Backens kyrka, près de laquelle Umeå était initialement construit

La région Övre Norrland, qui inclut l'actuel emplacement d'Umeå, devient suédoise au début du XIVe siècle. La plus ancienne mention de la ville date d'un document de 1314, où elle est désignée comme une paroisse avec au centre l'église Backens kyrka, alors en bois[7]. L'église fut reconstruite en pierre au début du XVIe siècle[8].

En 1588, le roi Jean III de Suède donna à Umeå les privilèges de ville, de façon à regrouper les populations alentours et ainsi organiser le commerce dans le nord du pays[7]. Ceci ne fonctionna pas, et la ville perdit son privilège après quelques années. Une nouvelle tentative eut lieu en 1622, mais du fait de l'élévation du terrain à cause du rebond post-glaciaire, la ville fut construite 5 km plus en aval[7]. La raison de ce statut de ville était que le roi Gustave II Adolphe de Suède considérait qu'il était plus facile de percevoir des taxes si les habitants étaient concentrés dans une ville plutôt que disséminés dans plusieurs villages[9]. Lorsque le comté de Västerbotten fut fondé, en 1638, Umeå en devint le chef-lieu[7].

Des débuts difficiles[modifier | modifier le code]

Umeå autour de 1700, dans Suecia antiqua et hodierna

La ville fut détruite par les Russes à deux reprises, en 1714 et 1720, durant la grande guerre du Nord[9]. Elle fut alors reconstruite. En mars 1809, dans le cadre des guerres napoléoniennes, Umeå fut occupée par les Russes, mais ils partirent au bout de quelques jours en raison des négociations de paix[10]. En mai, les Russes reprirent l'offensive, et s'emparèrent d'un Umeå presque vide, ayant été évacué peu de temps avant[10]. Ils quittèrent finalement la ville le 23 août. Cependant, la Finlande, auparavant suédoise, passa sous contrôle russe, ce qui stoppa dès lors les communications entre Umeå et Vaasa, située juste de l'autre côté de la mer Baltique[10].

La ville continua son développement après ces évènements, avec en particulier une importante activité économique liée aux scieries[11]. La ville disposait alors d'une flotte conséquente, et de son propre chantier naval[11]. Mais dans les années 1880, la flotte fut concurrencée par l'arrivée des bateaux à vapeur, et la ville n'arriva pas à suivre les développements de l'industrie forestière dans le nord du pays[11]. Elle commença alors à reconvertir son économie. Mais en 1888, la ville fut ravagée par un gigantesque incendie, laissant sans abri 2 300 des 3 000 habitants[9].

Une extraordinaire croissance[modifier | modifier le code]

La rue Kungsgatan, typique des rues d'Umeå d'après 1888, avec ses rangées de bouleaux

Après cet incendie, la ville fut reconstruite selon un plan visant à éviter que ce genre de désastre ne se reproduise : les rues furent élargies, et de nombreux bouleaux furent plantés dans le but d'empêcher le feu de se propager d'une maison à une autre[11]. Ceci explique le surnom de la ville de ville des bouleaux.

La ville se modernisa alors très vite. En 1892, la ville devient la quatrième de Suède à avoir un éclairage urbain électrique, et en 1896, la première ligne de chemin de fer de la ville la relie avec la ligne principale de la région: Stambanan genom övre Norrland[12]. En 1920, la ville n'ayant plus accès à la Baltique du fait de l'élévation de terrain, un nouveau port fut construit plus en aval[13]. En 1929, l'ébéniste Gösta Nyström commença à fabriquer des carrosseries de voitures, et créa plusieurs innovations qui engendrèrent une collaboration avec Volvo, qui racheta ensuite l'usine, devenant ainsi le principal employeur privé de la ville.

En 1951, Umeå eut le droit de disposer d'une copie de chaque chose imprimée dans le pays (dépôt légal), ce qui lui permit de construire une importante bibliothèque[13]. En 1962 est établie l'école Umeå School of Business, et en 1965 l'université d'Umeå. Cette activité universitaire et scientifique a permis d'accentuer le développement de la ville, qui est de nos jours une des villes à la croissance la plus rapide du pays.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

La ville eut un développement relativement constant jusqu'à la fin du XIXe siècle, où la population commença à augmenter fortement. Mais cette croissance fut fortement accentuée par l'arrivée de l'université dans les années 1960. Depuis, Umeå est l'une des villes à la plus forte croissance démographique de Suède, avec entre 700 et 800 nouveaux appartements construits par an[14]. Ainsi, entre 1960 et 2005, la ville est passée de la 20e à la 12e plus grande ville de Suède[15].

Évolution de la population d'Umeå à partir de 1650
1650 1690 1730 1770 1810 1850 1890 1930 1950 1960
365 610 539 805 1 039 1 505 3 223 11 138 22 437 32 492
1965 1970 1975 1980 1990 1995 2000 2005 2010 -
39 889 47 692 49 715 52 719 60 305 68 494 70 959 75 645 79 594 -
(Sources : [16],[15])


Structure de la population[modifier | modifier le code]

La population d'Umeå est jeune, ce qui est très caractéristique des villes universitaires suédoises[17]. La moyenne d'âge des habitants de la commune est de 38 ans[14].

Pyramide des âges de la commune d'Umeå en 2009[18].
Hommes Classe d’âge Femmes
156 
90 et plus
439 
1 384 
80-89
2 270 
2 973 
70-79
3 706 
5 836 
60-69
5 940 
6 357 
50-59
6 597 
7 220 
40-49
7 021 
8 320 
30-39
7 480 
11 375 
20-29
10 949 
6 975 
10-19
6 509 
6 396 
0-9
6 171 

Éducation[modifier | modifier le code]

Le campus de l'université d'Umeå

Umeå est depuis les années 1960 une des principales villes universitaires de Suède. La ville abrite deux universités: l'université d'Umeå et un campus de l'université suédoise des Sciences Agricoles.

Les discussions à propos de la création d'un collège universitaire (högskola) dans le Norrland ont commencé au début du XXe siècle[19]. En 1951, il fut décidé que le cinquième exemplaire de tout ce qui est imprimé en Suède serait conservé à Umeå, créant ainsi une importante bibliothèque, et en 1956-1957, des cours de médecine commencèrent à être donnés dans la ville[19]. Ces deux éléments ont permis d'aboutir en 1965 à la création de l'université d'Umeå[19]. En 2010, l'université accueillit 36 712 étudiants dont 1 277 doctorants, et employa 4 185 personnes[20].

L'université suédoise des Sciences Agricoles, dont le campus principal est situé à Uppsala, possède un campus à Umeå. Le site d'Umeå accueille principalement la faculté des sciences de la forêt (Faculty of Forest Sciences)[21].

Santé[modifier | modifier le code]

L'hôpital universitaire du Norrland

Le premier hôpital d'Umeå fut fondé en 1784[22]. En 1907, un nouvel hôpital fut construit sur Ålidbacken[22]. Durant les années qui suivirent, l'hôpital fut l'objet de plusieurs agrandissements, et l'hôpital devint hôpital régional en 1950[22]. De nos jours, il est le plus grand hôpital situé au nord d'Uppsala, avec 5 600 employés[23].

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la ville s'est spécialisée dans le domaine des hautes technologies, en particulier biotechnologies et technologies de l'information.

En 2008, les principaux employeurs de la commune sont dans le secteur public : il s'agit de la commune elle-même (10 900), le comté, principalement chargé de la santé (6 200) et l'université d'Umeå (4 000)[24]. Dans le secteur privé, c'est Volvo qui emploie le plus de personnes (2 500)[24].

Transport[modifier | modifier le code]

Transport routier[modifier | modifier le code]

Umeå est située sur les routes européennes E4, traversant la Suède dans un axe nord-sud, et E12 liant la ville à Mo i Rana en Norvège, selon un axe est-ouest. La présence de ces deux routes très fréquentées traversant le centre d'Umeå cause des problèmes tant de trafic que de qualité de l'air. Pour éviter cela, un périphérique est en construction pour détourner le trafic du centre ville[25]. Des travaux sont aussi en cours sur la E12 entre Umeå et Vännäs pour transformer cette section en une voie de type autoroute[26].

Transport ferroviaire[modifier | modifier le code]

Umeå reçut sa première ligne de chemin de fer en 1896[12]. Il s'agissait de la ligne Umeå-Vännäs, avec une connexion à Vännäs avec la ligne principale de la région: Stambanan genom övre Norrland. Ce schéma est très caractéristique des lignes construites avant 1896, obéissant encore au principe anti-côte (antikustprincipen)[27]. Ce principe faisait qu'aucune ligne de chemin publique ne longeait les côtes, mais était au contraire plus à l'intérieur des terres, malgré le fait que la plupart des villes du pays étaient sur la côte. Une des raisons à ceci était militaire, les attaques étant souvent maritimes à cette époque où l'aviation était encore balbutiante. Dans le cas du nord de la Suède, c'est aussi parce que les nombreuses rivières importantes s'élargissaient à proximité de la mer, ce qui les rendaient difficiles à traverser.

Ceci compliquait et rallongeait les trajets à partir d'Umeå, tout comme des autres villes côtières du Norrland. Pour rectifier ce problème, le gouvernement a par la suite construit plusieurs lignes côtières le long de la côte du Norrland: Ostkustbanan en 1927 (Gävle-Sundsvall)[28], Ådalsbanan en 1932 (Sunsvall-Härnösand-Långsele)[29] et finalement la ligne Botniabanan (Kramfors-Umeå), inaugurée le 28 août 2010[30], permettant maintenant un trajet jusqu'à Stockholm le long de la côte. Un prolongement jusqu'à Luleå est prévu sous le nom Norrbotniabanan[31].

La ville possède deux gares. La première, la gare centrale, a été inaugurée avec la ligne Umeå-Vännäs, mais est actuellement fermée pour d'importants travaux, liés à l'ouverture de la nouvelle ligne[32]. C'est donc la gare de l'est (Umeå östra), construite avec la ligne Botniabanan, qui est utilisée.[Passage à actualiser]

Transport maritime[modifier | modifier le code]

L'aéroport d'Umeå

Le port d'Umeå est situé à Holmsund, à 15 km en aval, au niveau de l'embouchure du fleuve dans la mer Baltique. La ligne de chemin de fer Umeå-Vännäs se prolonge jusqu'au port.

Du fait de la proximité avec Vaasa, le port est utilisée pour la ligne de ferry Umeå-Vaasa, qui est incluse dans la route européenne 12. La ligne, exploitée par l'entreprise finlandaise RG Line, reçut 70 500 passagers en 2007[33]. Le trajet dure 4h30[34].

Le port est aussi important pour le fret, étant parmi les 25 plus importants ports de Suède en termes de quantité de marchandises avec 1,8 million de tonnes en 2008[35].

Transport aérien[modifier | modifier le code]

La ville est située à proximité de l'aéroport d'Umeå, inauguré en 1962[36]. Il a vu transiter 815 154 passagers en 2009[37], principalement pour des liaisons domestiques[38], ce qui en fait un des 10 plus importants de Suède[37].

Culture[modifier | modifier le code]

Umeå a été sélectionnée pour être avec Riga capitale européenne de la culture en 2014[39].

Patrimoine architectural[modifier | modifier le code]

Du fait de l'important incendie de 1888, la ville fut entièrement reconstruite, sous la direction de l'architecte Fredrik Olaus Lindström (sv)[40]. La ville acquit alors un plan de rue hippodamien, avec des rues larges[40].

L'architecte supervisa lui-même la construction de plusieurs bâtiments. Parmi ceux-ci, l'église de la ville, construite dans un style néogothique entre 1892 et 1894[41], ou encore l'hôtel de ville, achevé en 1890[42].

Mais beaucoup de bâtiments de cette période furent construits sous la direction d'autres architectes. Parmi ceux-ci, on peut noter Gamla elverket, Handelsbanken, Stora hotellet, ... En plus de ces bâtiments, plusieurs villas importantes furent construites, telles que la villa Aschanska et la villa Scharinska par l'architecte Ragnar Östberg ou encore la ville du maire par Per Eriksson.

Quelques bâtiments ont survécu à l'incendie, parmi lesquels l'entrepôt von Ahnska.

Musées[modifier | modifier le code]

L'église Helena Elisabeth, faisant partie du musée de plein-air à Gammlia

Le principal musée de la ville est le musée du comté de Västerbotten (Västerbottens museum), avec 215 137 visiteurs en 2008[43]. Le musée est très ancien. Il fut fondé en 1886, mais une grande partie de sa première collection partit en fumée en 1888[44]. Cette collection était heureusement encore très petite. Le musée reprit dans des nouveaux locaux en 1890, et la collection grandit, ce qui força le musée à déménager à plusieurs reprises : en 1901, en 1911, en 1925, en 1935, avant de s'installer sur le site de Gammlia en 1943[44].

Le musée regroupe de nos jours plusieurs musées, situés à Gammlia, près de l'université[45]. Le bâtiment principal présente l'histoire de la région, ainsi que des œuvres d'artistes locaux[45]. Il y a aussi le musée suédois du ski, fondé en 1928 à Stockholm, mais transféré à Umeå en 1963, présentant l'histoire du ski depuis l'âge de pierre[46]. À proximité se trouve le musée de la Pêche et de la Navigation, qui a son propre bâtiment depuis 1975[47]. Enfin, le site inclut un musée de plein-air, comprenant plusieurs bâtiments, principalement agricoles, de la région, qui y ont été déplacés entre 1921 et 1990[48].

Fashion Week d'Umeå[modifier | modifier le code]

Depuis 2008 la ville d'Umeå organise sa fashion week. Au cours de cet événement important pour la ville, différentes manifestations sont organisées dont des défilés de grandes marques de prêt-à-porter telles H&M ou Tiger of Sweden. Cette semaine de la mode illustre bien le dynamisme de la ville et son attractivité.

Défilé de la marque Tiger of Sweden avec le mannequin Paul Melun.

Personnes notables[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Umeå 2014, capitale européenne de la culture, site officiel (version anglaise)
  2. (sv)(en) « Avståndstabell / Table of distances », sur Lundberg & Lagerstedt (consulté le 12 mars 2011)
  3. (sv) « Normal medelvattenföring », sur Sveriges meteorologiska och hydrologiska institut (consulté le 12 mars 2011)
  4. (en) « Umeå in brief », sur Umeå (consulté le 12 mars 2011)
  5. (en) « Normalvärden för temperatur för 1961-1990 », sur SMHI (consulté le 2 mars 2011): station 14050
  6. (en) « Normalvärden för nederbörd för 1961-1990 », sur SMHI (consulté le 2 mars 2011): station 14050
  7. a, b, c et d (sv) « Umeås historia 1300—1652 », sur Umeå (consulté le 12 mars 2011)
  8. (sv) « Backens kyrka », sur Svenska kyrkan (consulté le 12 mars 2011)
  9. a, b et c (en) « Umeå's history », sur Umeå (consulté le 12 mars 2011)
  10. a, b et c (sv) « Umeås historia 1714—1809 », sur Umeå (consulté le 12 mars 2011)
  11. a, b, c et d (sv) « Umeås historia 1810—1896 », sur Umeå (consulté le 12 mars 2011)
  12. a et b (sv) « Vännäs-Umeå-Holmsund », sur Järnväg (consulté le 12 mars 2011)
  13. a et b (sv) « Umeås historia 1900—2001 », sur Umeå (consulté le 12 mars 2011)
  14. a et b (sv) « Umeå — one of Sweden's fastest growing cities », sur Umeå (consulté le 12 mars 2011)
  15. a et b (sv) « Tätorter 1960-2005 », sur Bureau central des statistiques de Suède (consulté le 11 mars 2011)
  16. (sv) « Umeås befolkningsutveckling 1650-1995 », sur Historiska institutionen Stockholm Universitet (consulté le 11 Mars 2011)
  17. (sv) « Låg medelålder i universitetsstäder », sur Bureau central des statistiques de Suède (consulté le 12 mars 2011)
  18. (sv) « Tabeller över Sveriges befolkning 2009 », sur Bureau central des statistiques de Suède (consulté le 12 mars 2011)
  19. a, b et c (sv) « Historik », sur Université d'Umeå (consulté le 12 mars 2011)
  20. (sv) « Umeå universitet i siffror », sur Université d'Umeå (consulté le 12 mars 2011)
  21. (en) « SLU in Umeå », sur Université suédoise des Sciences Agricoles (consulté le 12 mars 2011)
  22. a, b et c (sv) « Medicinska kliniken och medicinska institutionen vid NUS- en kort historik », sur Institutionen för folkhälsa och klinisk medicin-Umeå universitet (consulté le 12 mars 2011)
  23. (sv) « Om Nus », sur Västerbottens läns landsting (consulté le 12 mars 2011)
  24. a et b (sv) « Korta fakta om Umeå kommun 2008 », sur Umeå (consulté le 12 mars 2011)
  25. (sv) « Umeåprojektet », sur Trafikverket (consulté le 12 mars 2011)
  26. (sv) « E12, sträckan Kulla-Vännäs », sur Trafikverket (consulté le 12 mars 2011)
  27. (sv) « Järnvägen Fågelsta – Linköping », sur Linköpings universitet (consulté le 13 mars 2010)
  28. (sv) « Gävle-Söderhamn-Hudiksvall-Sundsvall », sur Järnväg (consulté le 13 mars 2011)
  29. (sv) « Sundsvall-Härnösand-Sollefteå-Långsele », sur Järnväg (consulté le 13 mars 2011)
  30. (sv) « (Kramfors-) Västeraspby-Örnsköldsvik-Umeå », sur Järnväg (consulté le 13 mars 2011)
  31. (sv) « Norrbotniabanan », sur Trafikverket (consulté le 13 mars 2011)
  32. (sv) « NCC bygger om vid Umeå centralstation », sur Betong (consulté le 13 mars 2011)
  33. (sv) « 70 500 tog färjan mellan Umeå och Vasa », sur Webfinanser (consulté le 13 mars 2011)
  34. (en) « RG Line », sur RG Line (consulté le 13 mars 2011)
  35. (sv) « Sjötrafik 2008 helår », sur Statens institut för kommunikationsanalys (consulté le 13 mars 2011)
  36. (sv) « Om flygplatsen », sur Swedavia (consulté le 13 mars 2011)
  37. a et b (en) « Annual Report 2009 », sur Luftfartsverket (consulté le 6 mars 2011)
  38. (sv) « Passagerarfrekvens 2009 », sur Transportstyrelsen (consulté le 13 mars 2011)
  39. (fr) « Umeå, capitale culturelle européenne en 2014 », sur Euractiv (consulté le 13 mars 2011)
  40. a et b (sv) « Kort stadsbyggnadshistoria » (consulté le 13 mars 2011)
  41. (sv) « Umeå stadskyrka », sur Umeå (consulté le 13 mars 2011)
  42. (sv) « Rådhuset », sur Föreningen byggnadskultur i Umeå (consulté le 13 mars 2011)
  43. (sv) « Museer & Konsthallar 2008 », sur Kulturrådet (consulté le 13 mars 2011)
  44. a et b (sv) « Förhistoria », sur Västerbottens museum (consulté le 13 mars 2011)
  45. a et b (fr) « Musée de Gammlia », sur Petit futé (consulté le 13 mars 2011)
  46. (sv) « Svenska Skidmuseet - historik », sur Västerbottens museum (consulté le 13 mars 2011)
  47. (sv) « Fiske och sjöfartsmuseet », sur Västerbottens museum (consulté le 13 mars 2011)
  48. (sv) « Den gamla liden blir Gammlia », sur Västerbottens museum (consulté le 13 mars 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]