Umberto Menin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Menin (homonymie).
Umberto Menin, 2007

Umberto Menin est un plasticien contemporain italien et peintre italien né à Padoue en 1949.

De 1980 à 1992, il a été professeur titulaire du Laboratorio di Grafica d'Arte, via Zabarella à Padoue. Depuis 18 ans, il enseigne la peinture et le dessin.


Œuvre[modifier | modifier le code]

La peinture de Umberto Menin est constituée de fragments renvoyant à un contexte plus ample et plus complexe. La structure et l'espace jouent un rôle clé dans l'implication du regard qui y trouve, au-delà de la simplification, un équilibre harmonique fait de lumière/obscurité, lignes, pleins/vides, affleurements de matières. On reconnaît alors un monde réel, au-delà de l'espace-fenêtre. Le regard reconstruit ainsi des frontières, donne des noms presque certains aux formes, mais reste suspendu au fil de la mémoire, à des images inconscientes, quasi biologiques, qui trouvent refuge dans l'intuition poétique. Umberto Menin restitue une transfiguration du réel et une poétique du rêve non sans avoir sondé auparavant, par l'intermédiaire de la dynamique des formes, le regard de l'autre ainsi que sa propre perception visuelle. Ce processus l'entraine périodiquement à reprendre son parcours en spirale, à reconsidérer son travail passé, non sans être à l'écoute de sa propre nature.

Certaines de ses œuvres sont exposées au Musée d'art moderne de Minsk (Biélorussie) et à la pinacothèque communale de Padoue.

Principales expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Galleria Il Sigillo, Padoue, Italie
  • 1992 : West Room Gallery, New York, USA
  • 1993  : La Grande Bouvêche, Orsay, France
  • 1996  : Galleria Civica, Padoue, Italie
  • 2001 : Galerie Médiart, Paris, France
  • 2005 : Palaturismo, Montegrotto Terme, Italie
  • 2007 : Galleria La Rinascente, Padoue[1], Italie.
  • 2009 : Galerie Médiart, Paris, France [8]

Principales expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • Expositions collectives Natura Mentale avec le groupe FATA[2] à Orsay, France (1998), Krefeld, Allemagne (1999), Padoue, Italie (1999), Speijkenisse, Hollande (2000)
  • Expositions collectives et Foires d'Art Contemporain à Cracovie, Pologne (1997), Budapest, Hongrie (1998), Vienne, Autriche (2003), Luxembourg (2003), Amsterdam, Hollande (2003) et Innsbruck, Autriche (2006)

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Exposition du 9 février au 10 mars 2007 à Padoue
  2. Font partie de FATA : Jocelyne Bastien, Francesc Bordas, Klasien Boulloud [1], Jochen Kitzbihler [2], Anneliese Konrat-Stalschus, Maurizia Manfredi [3], Umberto Menin [4], Patrizia Panizzolo, Pablo Poblete, Rong Ren, Johannes S. Sistermanns [5], Yvonne Struys [6], Ruth Wagemann [7]), « Réunir les artistes autour d'un thème commun, à l'occasion d'une manifestation ponctuelle ou itinérante, implique inévitablement une stratégie et des enjeux stylistiques. En l'occurrence, avec comme axe de convergence une Europe désormais sans frontière, en quête de confraternité, treize artistes européens originaires d'Allemagne, d'Italie, des Pays-Bas et de France ont décidé d'accorder leur lyre et d'intervenir in situ au sein des contextes culturels des pays concernés. Tous à l'initiative du projet, ils ont choisi de travailler sur les quatre éléments : la terre, l'eau, le feu et l'air, c'est-à-dire sur les virtualités d'une nature sauvage, immatérielle ou fallacieusement pacifiée, à partir du médium peinture aménagé selon les besoins du concept requis, mais plus spécifiquement par le biais d'installations, réalisées à l'intérieur ou à l'extérieur sous le label de Nature Mentale (…) », Gerard Xuriguera, Extrait de la présentation de Natura Mentale (1998)

Liens externes[modifier | modifier le code]