Ultramagnetic MCs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ultramagnetic MCs

Description de cette image, également commentée ci-après

Ultramagnetic MCs lors du All Tomorrow's Parties/I'll Be Your Mirror music festival à Asbury Park le 1er octobre 2011

Informations générales
Pays d'origine Bronx, New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Hip-hop
Années actives 19842001
Depuis 2006
Labels Diamond International
Next Plateau
Mercury Records
PolyGram
Wild Pitch/EMI Records
Tuff City
DMAFT
Site officiel Ultramagnetic MCs sur Myspace
Composition du groupe
Membres Kool Keith
Ced-Gee
TR Love
Moe Love
DJ Jaycee
Anciens membres Rooney Roon
Ronnie T
Tim Dog

Ultramagnetic MCs est un groupe américain de rap, originaire du sud du Bronx à New York.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Kool Keith (Keith Matthew Thornton) MCs
  • Ced-Gee (Cedric Miller)
  • TR Love (Trevor Randolph)
  • Moe Love (Maurice Smith)
  • DJ Jaycee (depuis 1990)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Tim Dog (Timothy Blair) † (membre non officiel du groupe à partir de 1989)
  • Rooney Roon
  • Ronnie T

Histoire[modifier | modifier le code]

Rooney Roon, un des membres fondateurs, a été écarté du groupe avant même la sortie du premier album en raison de son incarcération. La seule trace discographique de ce dernier est l'EP Roon to Be Rowdey sorti en 1984.

Leur premier album, Critical beatdown, est considéré comme un incontournable de la culture hip-hop américaine des années 1980.

À partir du milieu des années 1990, c'est surtout du très fantasque Kool Keith qu'on entend principalement parler sur la scène hip-hop, ce dernier ayant comme particularité d'avoir plusieurs pseudonymes et de ne pas hésiter à fusionner les genres : Dr. Octagon, Black Elvis, Dr. Doom sont les plus connus à ce jour avec des albums encensés par la presse spécialisée. Depuis, Kool Keith a créé son propre label indépendant et signé un contrat de distribution avec une grande maison de disques.

Son compère Tim Dog n'a signé que trois albums au début des années 1990, notamment quelques brûlots anti-West Coast comme Fuck Compton ou Step to Me qui connut un immense succès.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1988 : Critical Beatdown
  • 1992 : Funk Your Head Up
  • 1993 : The Four Horsemen
  • 1994 : The Basement Tapes 1984–1990
  • 1996 : New York What Is Funky
  • 1996 : Big Time (Ultra)
  • 1996 : Mo Love's Basement Tapes
  • 1997 : The B-Sides Companion
  • 1998 : Smack My Bitch Up
  • 2007 : The Best Kept Secret