Ulrike Guérot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ulrike Guérot (2011)

Ulrike Guérot (née en 1964 à Grevenbroich) est directrice du bureau berlinois du Conseil européen des relations étrangères depuis 2007.

Travail[modifier | modifier le code]

Ulrike Guérot est titulaire d'un doctorat de sciences politiques de l'université de Münster. Son travail de thèse portait sur l'histoire du parti socialiste français. Elle est aussi détentrice d'un master en sciences politiques et relations internationales de l'Institut d’études politiques de Paris. Elle a été enseignante à l'université Johns-Hopkins dans le département de European Studies puis assistant de recherche dans l'organisation Notre Europe à Paris et a travaillé au Bundestag sur les relations étrangères.

Elle travaille actuellement sur les rôles respectifs des États-Unis et de l'Europe dans les institutions internationales et le développement d'une Europe constitutionnelle.

Avant de rejoindre le GMF, Ulrike Guérot a dirigé l'unité 'Union européenne' du Conseil des relations étrangères allemand (DGAP) à Berlin. À ce poste, elle a mené des recherches sur l'Union européenne et a contribué à la préparation stratégique de la politique européenne de ce Conseil.

Elle a également travaillé comme professeur-assistant en études européennes à la Paul H. Nitze School of Advanced International Studies de l'université Johns-Hopkins, Washington D.C. ; comme directeur de recherche pour le groupe d'influence (think tank) Groupement d’Etudes et de Recherches ‘Notre Europe’ basé à Paris, et membre active du Groupe des Belles Feuilles ; enfin comme membre du personnel de la Commission des affaires extérieures du Bundestag allemand.

Ulrike Guérot publie régulièrement des articles ayant trait aux affaires européennes et est un commentateur fréquent pour la BBC, CNN, et pour plusieurs télévision allemandes. Elle est membre du mouvement européen Tönissteiner Kreis, Gesellschaft für Übernationale Zusammenarbeit (GÜZ) (Société pour la coopération supra-nationale) et l'association Jean Monnet.

Expertise : Relations transatlantiques, Union européenne, constitution européenne, élargissement et intégration européenne, politique étrangère européenne, institutions européennes, réforme institutionnelle européenne.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Françaises[modifier | modifier le code]

  • En 2003, elle est faite chevalier de l'Ordre national du Mérite pour son engagement en faveur de l'intégration européenne.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Polémique[modifier | modifier le code]

En Allemagne, elle participe en tant que "publiciste" à des émissions critiques et d'analyse politique à la télévision (http://dreyfusss.blogspot.de/2011/10/ulrike-guerot-eine-unangenehme.html). En réalité, sa distinction, obtenue en France, n'apparaît pas toujours. Or, ceci devrait la placer du côté des lobbyistes et non des publicistes indépendants.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :