Ulla Jacobsson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ulla Jacobsson

Description de cette image, également commentée ci-après

Avec Folke Sundquist, dans Elle n'a dansé qu'un seul été (1951)

Naissance
Stockholm
Suède
Nationalité Drapeau de la Suède Suédoise
Décès (à 53 ans)
Vienne
Autriche
Profession Actrice

Ulla Jacobsson est une actrice suédoise, née le à Göteborg (Suède), morte le à Vienne (Autriche).

Parcours[modifier | modifier le code]

Après des débuts au théâtre, elle joue au cinéma dans les Mers que nous parcourons (Arne Mattsson). Sa carrière se déroule tout d'abord en Suède avec Toute la joie de la terre, Karin Mandsotter (Alf Sjöberg), Le Trésor d'Arne (Gustaf Molander) et en Allemagne Éternel amour et le Pieux mensonge.

Deux films marquent toutefois les débuts de sa carrière : Elle n'a dansé qu'un seul été présenté à Cannes en 1951, qui lance sa carrière puis, en 1955, Sourires d'une nuit d'été d'Ingmar Bergman où elle interprète une jeune bourgeoise mariée à un homme plus âgé. Elle choisit alors une carrière plus internationale qui la conduit en France où elle tourne Crime et châtiment en 1956 pour la reprise du film de Pierre Chenal, en Allemagne avec Comencini et aux États-Unis. Au début des années soixante, les films Le Grand-Duc et l'Héritière (David Swift), les Héros de Télémark (Anthony Mann) et Zoulou n'ajoutent rien à sa notoriété.

Elle revient en France à la fin des années soixante pour tourner avec Philippe Noiret dans Adolphe ou l'âge tendre puis La Servante. Fassbinder lui donne son dernier rôle dans Le Droit du plus fort en 1975 mais ce film ne relance pas une carrière dramatiquement interrompue par la maladie ; elle meurt d'un cancer en 1982.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

André-Charles Cohen, notice sur sa vie, Universalia 1983, pp.578