Ulex minor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’Ajonc nain ou Petit ajonc (Ulex minor) est un arbrisseau vivace, hermaphrodite, très épineux, prostré à dressé, dont les tiges peuvent atteindre environ 1 m[1].
Il est fréquent sur silice dans les landes humides et lieux incultes particulièrement dans l'ouest et le centre de la France ; rare ailleurs. Il est parfois appelé Ajonc de lande, Bruyère jaune ou Petit landin.

Synonyme ancien (d'après ITIS)
  • Ulex nanus T.F. Forst. ex Symons

Description[modifier | modifier le code]

Sa tige est dressée, très ramifiée, à rameaux munis de nombreuses épines grêles, peu piquantes, longues de 8 à 15 mm[1], laissant à peine voir le rameau.

Ses feuilles grêles sont linéaires ; stipules absentes.

Inflorescence : racème simple ; fleurs longues d'environ 8 à 10 mm[1] ; bractées calicinales lancéolées, environ de même largeur que les pédicelles ; calice jaune, bilabié, un peu velu, à poils appliqués ; corolle jaune vif à étendard souvent veiné de rouge et à ailes plus courtes que la carène ; androcée monadelphe. Juillet-octobre.

Fruit : légume velu, long de 7 à 8 mm[réf. nécessaire], inclus dans le calice.

Pollinisation : entomogame.

Dissémination : myrmécochore.

Le criquet Chorthippus binotatus se nourrit exclusivement d'ajonc nain[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c David Streeter, Guide Delachaux des fleurs de France et d'Europe, Delachaux & Niestlé, Paris 2011, 704 p., (ISBN 978-2-603-01764-7)
  2. Gradation dans l'abandon de la graminivorie chez deux sous-espèces de Chorthippus binotatus (Acrididae : Gomphocerinae)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • David Streeter, Guide Delachaux des fleurs de France et d'Europe, Delachaux & Niestlé, Paris 2011, 704 p., (ISBN 978-2-603-01764-7)