Uhuru Kenyatta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Uhuru Kenyatta
Uhuru Kenyatta en 2013.
Uhuru Kenyatta en 2013.
Fonctions
4e président de la République du Kenya
En fonction depuis le 9 avril 2013
(1 an, 5 mois et 11 jours)
Élection 4 mars 2013
Vice-président William Ruto
Prédécesseur Mwai Kibaki
Vice-premier ministre kényan
17 avril 20089 avril 2013
Président Mwai Kibaki
Premier ministre Raila Odinga
Prédécesseur Poste créé
(Accord national de réconciliation)
Successeur Poste supprimé
(Constitution de 2010)
Biographie
Nom de naissance Uhuru Muigai Kenyatta
Date de naissance 26 octobre 1961 (52 ans)
Lieu de naissance Nairobi (Colonie et protectorat du Kenya)
Nationalité Kényan
Parti politique TNA
Conjoint Margaret Wanjiru Gakuo
(depuis 1989)
Enfant(s) Jomo,
Ngina,
Jaba
Diplômé de Amherst College
Religion Catholicisme
Résidence The State House
State House Road,
Kilimani (Nairobi)

Uhuru Kenyatta
Présidents de la République du Kenya
www.statehousekenya.go.ke

Uhuru Kenyatta, né le 26 octobre 1961 à Nairobi (Kenya), est un homme d'État kényan, président de la République depuis le 9 avril 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Appartenant à l'ethnie kikuyu, il est le fils de Jomo Kenyatta, premier président de la République entre 1964 et 1978. Il suit des études en sciences politiques.

Élu membre du Parlement en 2001, il est nommé peu après ministre des collectivités locales. En décembre 2002, candidat de la KANU à l'élection présidentielle, il est battu par Mwai Kibaki et devient alors le chef de l'opposition. En décembre 2007, il soutient cependant la réélection du président Kibaki et retrouve alors son poste au gouvernement. En avril 2008, il devient vice-Premier ministre dans le gouvernement de coalition dirigé par Raila Odinga, chargé du Commerce puis, en 2009, des Finances. En 2012, la Cour pénale internationale le met en examen pour crimes contre l'humanité, commis lors des violences postélectorales ayant suivi la présidentielle de 2007. Il démissionne alors de ses fonctions ministérielles tout en demeurant vice-Premier ministre.

Opposé à Raila Odinga au premier tour de l'élection présidentielle le 4 mars 2013, il est déclaré vainqueur avec 50,07 % des voix[1]. Il prête serment et entre en fonction le 9 avril suivant[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]