Uglies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Uglies est le premier tome d'une trilogie de romans de Scott Westerfeld. La trilogie elle-même est désignée sous le nom Uglies trilogy.

La série comporte les livres suivants :

Extras est, selon le mot de l'auteur, le quatrième livre de la trilogie (sic)[1]. En fait, c'est parce que les trois premiers livres décrivent les aventures de Tally Youngblood dans un monde futur, tandis que le quatrième est l'histoire d'Aya Fuse dans le monde profondément modifié qui s'est mis en place quelques années plus tard. Secrets, qui n'est pas publié dans tous les pays où la « trilogie » l'est, est une présentation de l'univers futuriste.

Principe[modifier | modifier le code]

L'histoire est une dystopie. L'histoire se passe au XXIVème ou au XXVème siècle (l'époque n'est pas précisée, mais un objet du milieu du XXIème siècle est qualifié de vieux de plus de trois siècles).

Le monde décrit est régi par le principe de l'extrême beauté. À l'âge de 16 ans (en fait cet âge est celui de la ville où vit l'héroïne ; il est de 18 ans dans une autre, mais pour des raisons médicales il doit être compris entre 15 et 20 ans) les adolescents subissent une opération de chirurgie esthétique qui leur donne un visage et un corps jugés parfaits selon les canons en vigueur. Ces critères sont, selon l'instruction officielle, la moyenne pour chaque trait, ce qui est censé être privilégié par sélection sexuelle (l'histoire comprend une réflexion sur la question « ces traits sont-ils dit beaux parce qu'on a appris à les considérer comme tels ? »). Ceux qui ont subi l'opération sont appelés « Pretties ». Par opposition, ceux qui sont trop jeunes pour avoir subi l'opération, ou y ont été soustraits, sont appelés « Uglies ».

Vocabulaire de l'univers[modifier | modifier le code]

Uglies

Leur nom vient de l'adjectif anglais ugly, "moche". Il est employé comme substantif, et se met au pluriel comme la plupart des noms anglais en -y (un Ugly, des Uglies). Il prend toujours une majuscule.
Les Uglies sont les moins de 16 ans, ou ceux qui n'ont pas subi l'opération, soit parce qu'ils n'ont pas encore atteint 16 ans, soit par sanction, soit par choix (certain qui réfutent l'opération rejoignent les "rebelles" de la Fumée quasiment toujours avant de la subir) Les Uglies d'UglyVille se donnent des surnoms entre-eux correspondant à une "tare physique", qui sera corrigée lors de leur opération pour devenir des Pretty. Par exemple, Tally est surnommé "Bigleuse" car elle a un léger strabisme. A Uglyville, les Uglies dorment ensemble dans des dortoirs communs, séparés de leurs parents, en attendant leur seize ans.

Pretties

Mêmes remarques grammaticales que pour Uglies ; pretty signifie « beau ».
Les jeunes Pretties sont des adolescents beaux, égoïstes et superficiels. Adultes, ils se font assigner un métier. Ils gardent toute leur vie des traits beaux et vulnérables, sauf les Specials. Même s'il existe de nombreux choix, aux yeux d'un Ugly les Pretties se ressemblent tous, et il est très difficile de reconnaître des Pretties qu'on a connu quand ils étaient Uglies. Les Pretties ont subi des lésions au cerveau durant l'opération. Ces lésions les empêchent de protester contre la société, de se disputer, de s'énerver et leur donne une bonne humeur permanente. Les jeunes Pretties vivent à New Pretty Town, où ils passent leur temps à faire des fêtes et à s'amuser. Théoriquement, les Uglies ne peuvent pas se rendre à New Pretty Town mais Tally et son ami Peris ont trouvé le moyen de s'y rendre sans se faire repérer grâce à un vieux pont non-équipé de capteurs.

Specials

Le service des Special Circumstances doit traiter des situations posant problème au pouvoir en place, suivant l'euphémisme les « circonstances spéciales » (les mots anglais et en majuscules désignent l'institution). Ses agents sont appelés les Specials. Pour la majeure partie de la population, ils sont une légende urbaine et beaucoup ne croient pas en leur existence. Lorsqu'on les rencontre c'est que généralement qu'il y a un énorme problème, tous les adolescents espèrent ne jamais avoir affaire aux Specials.
Les Specials sont des Pretties, mais au lieu d'avoir une beauté donnant une apparence de vulnérabilité, ils ont une beauté effrayante. De plus, si les Pretties sont physiquement légèrement améliorés par rapport aux humains ordinaires, les Specials disposent de corps tellement améliorés pour le combat qu'ils sont toujours considérés comme armés. Ils ont un excellent odorat pouvant repérer une odeur jusqu'à 1 km, une excellente vue et l'ouïe fine. Ils sont très redoutables.

Scarificateurs

Adolescents incorporés parmi les Specials, les Scarificateurs se distinguent par des modifications faciales visant à les rendre effrayants qui ne sont pas toujours dans les canons de beauté admis, et le fait qu'ils s'infligent volontairement des blessures en de nombreuses occasions : à chaque fois qu'ils se font une promesse, les intéressés s'entaillent le bras en même temps afin de prouver qu'ils vont tenir parole. Ce rituel avait été inventé par Shay à l'époque où elle était Pretty : elle avait alors découvert que s'infliger de la douleur lui permettait de retrouver un esprit clair, malgré les dommages lésions qu'on lui avait infligé lors de son opération pour devenir Pretty.

Rouillés

Les Rouillés sont la civilisation ayant précédé celle en place au moment où se déroule l'histoire, autrement dit, celle du monde au début du XXIe siècle.

Déferlement d'intelligence

Désigne la grande réforme du système social qui a lieu suite aux événements à la fin du troisième roman.

Extras

Dans le nouveau système social de la ville d'Aya, désigne les anonymes (extra signifie en anglais « supplémentaire », et non « formidable »). C'est, par coïncidence, le nom qu'utilisent pour se désigner eux-mêmes les humains modifiés.

Claqueur

Personne possédant un site internet personnel (assez proche des blogs du monde réel). Pour un site ne parlant que d'elle-même, on parle d'un claqueur d'ego. Le verbe « claquer » signifie donc « mettre en ligne sur son site personnel ».

Intrigue[modifier | modifier le code]

Uglies[modifier | modifier le code]

Dans le premier volume, Uglies, Tally Youngblood approche de l'âge de subir "l'Opération", qui fera d'elle une pretty. Elle développe une amitié avec Shay, une jeune ugly née le même jour qu'elle, et sa dernière amie quand toutes les autres connaissances de Tally partent subir l'Opération. Shay lui révèle alors qu'il existe une alternative à l'Opération, une ville appelée La Fumée, dans laquelle des réfugiés vivent sans technologie, à la manière des "rouillés", et vers laquelle Shay va s'enfuir après avoir tenté (en vain) de convaincre Tally de la suivre. Le jour de son Opération, Tally va faire la connaissance des Specials (une brigade chargée de surveiller la ville, et notamment les uglies un peu trop remuants) et du redoutable docteur Cable qui lui ordonne de partir à la recherche de La Fumée sous peine de ne jamais subir l'Opération qui transformera sa vie. Celle-ci accepte malgré elle de devenir une taupe, équipée d'un micro espion, et après un long voyage elle découvre La Fumée et retrouve Shay. Elle y découvre alors une vie différente de celle des villes et surtout le terrible secret que cache l'Opération : les pretties subissent un véritable lavage de cerveau qui les empêche de se rebeller. Après avoir malencontreusement révélé la position de La Fumée et échappé de peu aux Spécials, Tally retourne en ville dans le but de libérer ses amis avec l'aide de David, le seul enfant né en dehors d'une ville depuis des générations et aussi son petit ami. Ensemble, ils vont faire libérer les captifs, à l'exception de Shay (qui, après s'être disputée avec Tally à propos de David, a été transformée par le docteur Cable en Pretty) et d'Az, le père de David (malencontreusement tué lors d'expériences du docteur Cable). La mère de David, Maddy, a découvert et mis au point, de son côté, le moyen de guérir les Pretties grâce au "remède", une pilule de sa composition qu'elle n'a encore pas pu tester par manque de volontaires. Tally, rongée par le sentiment de culpabilité d'avoir entraîné la mort d'Az et provoqué la destruction de La fumée va se livrer afin d'être changée en Pretty et de tester ce traitement pour Maddy, elle écrit à cette fin une lettre destinée à la pretty qu'elle deviendra et lui rappeler sa mission. Uglies renferme une vraie leçon de vie. Nous, les Rouillés, et notre violence avons détruit le monde, et créé une société injuste où seule la beauté prime.

Pretties[modifier | modifier le code]

Devenue Pretty pour rejoindre Shay, Tally oublie sa mission et profite de sa vie de confort insouciant, à cause des lésions de son cerveau. Mais quelques semaines après son arrivée à New Pretty Town, un rebelle de La Fumée la contacte pour lui apporter les exemplaires de test de pilules censées lui rendre toute sa conscience. Elle les partage alors avec Zane, son nouveau petit ami, car elle a peur d'être lobotomisée par les pilules, n'ayant plus de souvenirs de son sacrifice au profit de l'expérience. Elle devint donc de plus en plus critique envers le système, mais sa rivalité amoureuse avec Shay la prive d'un soutien précieux dans sa rébellion. Mais les pilules n'étaient pas faites pour être partagé en deux et par malchance, Zane est celui qui a mangé la partie de la pilule qui détruit le cerveau. Il se retrouve donc à l'hôpital, avec Tally qui en veut plus que tout à David, son ex-petit ami, pour lui avoir refilé les pilules.

Specials[modifier | modifier le code]

Tally est incorporée de force parmi les Scarificateurs par Shay, devenue Special à cause du docteur Cable. En raison d'un nouveau lavage de cerveau qui lui fait se considérer meilleure que les "aléatoires", c'est-à-dire les humains non modifiés pour le combat, elle est heureuse de cette condition, mais souhaite que Zane la rejoigne. Le jeune homme a encore des sentiments pour la jeune Tally, et accepte donc de relever un défi, pour se voir changer en "Spécial", malheureusement, tout tourne mal, et une guerre entre deux villes ennemies éclate....

Extras[modifier | modifier le code]

Plusieurs années après la brève guerre entre Diego (c'est le nom d'une ville) et la ville de Tally Youngblood, un nouveau système social est en place. À nouveau, les humains disposent de toutes leurs facultés cérébrales durant toute leur vie. Le fait de subir la modification d'apparence des Pretties est devenu libre.

Dans la ville d'Aya Fuse, les privilèges sont désormais attribués, d'une part en fonction des actes utiles à la communauté accomplis par une personne, d'autre part en fonction de sa célébrité, ce qui est le moyen le plus rapide. On parle d'« économie de réputation ». On appelle « Extras » les personnes au rang facial (position de la personne dans le classement des célébrités) très bas. La ville en question est différente de celle de Tally puisqu'on apprend que la langue maternelle d'Aya est le japonais, alors que celle de Tally est l'anglais.

Aya Fuse est une claqueuse, soit dans le jargon de la ville une personne tenant un site internet personnel pour tenter de se rendre célèbre. Pour disposer d'une histoire sensationnelle, elle infiltre un groupe de filles intrépides, les Rusées. À contre-courant du système en place, les Rusées accomplissent des exploits qui pourraient les rendre célèbres en maintenant le secret dessus.


Au cours d'une expédition, Aya et les Rusées découvrent des êtres humains largement modifiés, et qui semblent mettre au point des armes puissantes. Aya doit alors réfléchir au meilleur moyen de prévenir le monde de ce danger, alors que révéler leurs expéditions serait trahir les Rusées.

Secrets[modifier | modifier le code]

Ce livre est appelé "Bogus to Bubbly" en anglais, une référence à l'argot qui est utilisé dans la trilogie.

Après la série culte "Uglies," ce guide indispensable de Scott Westerfeld vous dévoilera, entre autres : tous les secrets des Pretties, des Specials, des Extras et de leurs bandes, tous les accessoires ultra-sophistiqués de Tally et de ses amis ainsi que l'histoire de leur monde et de l'étrange maladie du pétrole qui ravagea l'humanité...

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Uglies trilogy (présentation). sur le site de Scott westerfeld, consulté le 1 avril 2010.