Ubiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Topographie autour de CCAA, chaussées romaines, Limes et des Ubiens - proximité des Tongres et des Trévires - au delà du Rhin, en Germanie: les Sigambres

Les Ubiens sont un des peuples germains de l'Antiquité gréco-romaine.

Ils vivaient sur la rive droite du Rhin. Jules César forma une alliance avec eux en 55 av. J.-C.. En 19 av. J.-C., ils furent déplacés par les Romains sur la rive gauche, sous l'autorité de Marcus Vipsanius Agrippa. Dix ans plus tard, Agrippa fonda sur leur ancien territoire la ville de Cologne qui devint leur capitale[1].

Les Ubiens ont été des informateurs de Jules César lors de sa guerre des Gaules[2]. Ils furent de loyaux alliés envers les Romains et aidèrent ces derniers à réprimer la révolte des Bataves en 70. Ils ont été très sensibles à la culture romaine et ont ensuite changé leur nom en Agrippenses en l'honneur d'Agrippa. Ils soutiennent les troupes romaines dans leur guerre contre les Marcomans en Pannonie en 166-167. En 306, les lètes francs saliens combattent avec les Ubiens contre les Alamans. Leur identité se perd ensuite avec les Francs dans le nord de la Gaule.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. W. Eck, La romanisation de la Germanie, Errance, Paris, 2007, p. 10. La datation de ce déplacement en 39/38, lors du premier séjour d'Agrippa, est rendue impossible par la découverte récente de monnaies frappées par les Ubiens après leur déportation.
  2. Ex : César, informé par les éclaireurs ubiens que les Suèves s'étaient retirés dans leurs forêts, mais craignant de manquer de vivres (car on a vu plus haut que l'agriculture est fort négligée chez les Germains), résolut de ne pas s'engager plus avant (Guerre des Gaules, Livre VI, 29

Voir aussi[modifier | modifier le code]