USS Inchon (MCS-12)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
USS Inchon
Image illustrative de l'article USS Inchon (MCS-12)
l'USS Inchon en exercice dans sa configuration originale (1986)

Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Commanditaire US Navy
Quille posée 8 avril 1968
Lancement 24 mai 1969
Armé 20 juin 1970
Statut Coulé comme cible le 5 décembre 2004
Caractéristiques techniques
Type Landing Platform Helicopter
Longueur 184 m
Maître-bau 31,7 m
Tirant d'eau 7,9 m
Déplacement 19 500 tonnes à pleine charge dans sa configuration MCS
Puissance 2 × chaudières de 600 PSI unitaire, 1 x turbine à vapeur de 22, 000 cv
Vitesse 22 nœuds (LPH-12) / 21 nœuds (MCS-12)
Caractéristiques militaires
Armement 2 systèmes de défense anti-missiles Mk-15 Mod.1 Phalanx CIWS, 4 canons de 25mm Mk-38 Bushmaster, 2 mitrailleuses lourdes jumelées M2HB, postes de tirs pour missiles anti-aériens Stinger (configuration MCS)
Aéronefs Pont d'envol : 4 hélicoptères de transport UH-46D Sea Knight et 8 hélicoptères de transport MH-53E Sea Stallion (configuration MCS)
Autres caractéristiques
Équipage 122 officiers, 1321 officiers mariniers, quartiers-maîtres et matelots (MCS)
Chantier naval Ingalls Shipbuilding, Pascagoula, Missouri
Port d'attache Norfolk (1970-1994) / Ingleside (1995-2002)
Indicatif LPH-12
MCS-12

L'USS Inchon est le septième et dernier navire de la classe Iwo Jima et le premier à être baptiser du nom de l'assaut amphibie du 15 septembre 1950 sur le port d'Incheon.

Historique[modifier | modifier le code]

L'USS Inchon est la deuxième unité de classe Iwo Jima lancé par les chantier d'Ingalls, le Tripoli (LPH-10) étant mis en service le 6 aout 1966. Basé à Norfolk, le LPH-12 effectue une croisière mondiale en 1972 à travers les Caraïbes, l'Atlantique sud, l'océan Indien et le Pacifique avant de retourner à son port d'attache, empruntant alors le canal de Panama pour la première fois, il le franchira à vingt-six autres occasions durant sa carrière.
En 1990 le navire participe à l'évacuation de civils Libériens au cours de l'opération Sharp Edge, la guerre civile faisant alors rage à travers le pays. Peu de temps après l'USS Inchon repart pour la Méditerranée afin de soutenir les opérations Bouclier et Tempête du Désert en 1991.
Trois ans après sa campagne Irakienne le porte-hélicoptère est rappelé en Méditerrané sur les théâtres Somaliens et Bosniaques au cours des opérations Continue Hope et Deny Flight. Il repart la même année pour Haiti au cours de l'opération Support Democracy.

Conversion[modifier | modifier le code]

L'USS Inchon (MCS-12) après sa refonte de 1995

En mars 1995 commence un chantier de quinze mois visant à convertir le porte hélicoptère en un navire qui reste encore à ce jour unique dans l'arsenal de l'U.S. Navy. Le bâtiment repart pour son chantier d'origine d'Ingalls qui remporte le contrat en novembre 1994. L'amélioration majeur de ces travaux est l'installation du système C4I (pour Command, Control, Communications, Computers and Intelligence) comportant divers systèmes SIGINT et ELINT, ainsi qu'une amélioration au stade Mod.1 des deux Phalanx. Le navire voit également son pont d'envol et ses ascenseurs être renforcés et adaptés à l'embarquement de huit CH-53E et de deux U/CH-46D aux fonctions d'éclaireurs et SAR, tandis que ses installations peuvent soutenir la demande logistique et technique de jusqu'à quatre chasseurs de mines Avenger (MCM). Ses ateliers internes sont également améliorés et adaptés pour un entretien autonome des LCAC comme des AV-8B, ainsi qu'au stockage des charges de déminages et ce sur n'importe quel théâtre d'opération. L'Inchon est à cette occasion équipé de six systèmes de déminages remorqués Mark-105.
Reclassé MCS-12 pour Mine Countermeasures Support Ship, l'Inchon devient alors un navire de lutte anti-mines autonome doté de la capacité d'assistance logistique et de contrôle d'un groupe anti-mines mixte, le navire peut ainsi gérer des unités de surfaces MCM/MHC comme aériennes tout en servant de poste de commandement avancé pour les autres unités du groupe.
Transféré à son nouveau port d'attache de Ingleside au Texas, le navire effectue plusieurs campagnes de déminage dans le monde avant de partir pour une dernière croisière de 28 000 mille nautiques en avril 2001, son groupe aérien accumulant 1400 heures de vols au cours de cette seule campagne. Rayé des listes le 20 juin 2002, l'USS Inchon est remorqué puis coulé comme cible d'entrainement le 5 décembre 2004, à 207 milles au nord-est de Virginia Beach. Il fut au cours de sa carrière le premier navire américain de lutte anti-mines, de soutient et de commandement, et le plus gros bâtiment de la flotte dédié à cette activité.

Un Sea Dragon aponte sur l'Inchon

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]