USS Houston (CA-30)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir USS Houston.
USS Houston
Image illustrative de l'article USS Houston (CA-30)
L'USS Houston à San Diego, en octobre 1935, avec le président Franklin D. Roosevelt à bord.

Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Commandé 13 février 1929
Quille posée 1er mai 1928
Lancement 7 septembre 1928
Armé 17 juin 1930
Statut coulé le 1er mars 1942
Caractéristiques techniques
Longueur 183 m
Maître-bau 20,14 m
Tirant d'eau 7 m
Déplacement 9 200 tonnes
Propulsion 4 turbines Parson
Puissance 107 000 ch
Vitesse 33 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture = 76 mm
pont = 51 mm
tourelles = 38 mm
Armement 3 × 3 canons de 203 mm
4 canons de 127 mm
8 mitrailleuses de 12.7 mm
Aéronefs 4 hydravions, 2 catapultes
Rayon d'action 13 000 milles nautiques à 15 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 1 155 hommes d'équipage
Indicatif CA-30
Coordonnées 5° 48′ 45″ S 106° 07′ 55″ E / -5.8125, 106.131944444445° 48′ 45″ Sud 106° 07′ 55″ Est / -5.8125, 106.13194444444  

L’USS Houston (CA-30) est un croiseur lourd de la flotte américaine de classe Northampton lancé le 7 septembre 1928. Il combattit durant la Seconde Guerre mondiale sur le théâtre du Pacifique. Il fut coulé par la Marine japonaise lors de la bataille de la mer de Java le 28 février 1942.

Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Sorti de chantier, le croiseur lourd effectue une croisière de rodage en Atlantique et revient aux États-Unis en octobre 1930. Il rejoint alors la flotte à Hampton Roads. Le Houston appareille le 10 janvier 1931 pour le Pacifique, et accoste à Manille le 22 février. Il devient le navire-amiral de la flotte du Pacifique. Lorsque survient la crise sino-japonaise à Schanghai le 27 janvier 1932, le Houston fait route pour Shanghai, afin de protéger les ressortissants et les intérêts américains. Là il débarque des troupes pour protéger les ressortissants américains et stabiliser la situation. Le Houston reste sur zone jusqu'à sa relève par le croiseur Augusta le 17 novembre 1933. Il rallie San Francisco et incorpore la Scouting Fleet, participant jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale aux manœuvres et aux Fleet problem de la Marine.

Le Houston accueille le président Franklin Roosevelt à plusieurs reprises, en 1934 et en 1935 pour des croisières d'agrément, puis en 1938 pour une revue navale. Le croiseur lourd devient le navire-amiral de la flotte du 19 septembre au 28 décembre 1938 lorsque le contre-amiral Claude C. Bloch porte sa marque à bord. Le Houston appareille de San Francisco le 4 janvier 1939 pour Norfolk et Key West, où il embarque une fois de plus le Président Roosevelt ainsi que le Chief of Naval Operations, l'amiral William Leahy, pour les emmener observer le déroulement de l'exercice Fleet Problem XX. Après un passage sur la côte ouest, le Houston se présente à Pearl Harbor le 7 décembre 1939 pour prendre la tête du détachement hawaïen. Le 3 novembre 1940, il est envoyé aux Philippines où il arrive le 19 novembre, devenant le navire amiral de la flotte asiatique et de l'amiral Thomas C. Hart.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

À mesure que la crise se creuse, l'amiral Hart met sa flotte en alerte. Le jour de l'attaque japonaise contre Pearl Harbor le 7 décembre 1941, le Houston est en route pour le port de Darwin en Australie, où il arrive le 28 décembre.

Le lendemain de la bataille de la mer de Java, à laquelle il a participé, l'USS Houston a été coulé dans la nuit du 28 février au 1er mars 1942 au cours de la bataille du détroit de la Sonde, entre les îles de Sumatra et de Java. Il n’y eut que 368 survivants — sur 1 008 hommes d’équipage — qui furent internés dans les camps japonais.

Dans le film Le Pont de la rivière Kwaï de David Lean, William Holden joue le personnage du capitaine de frégate Shears, officier sur ce bâtiment.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :