USS Blue Ridge (LCC-19)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Blue Ridge Mountains
USS Blue Ridge (LCC-19)
Image illustrative de l'article USS Blue Ridge (LCC-19)
L'USS Blue Ridge devant le mont Fuji

Histoire
A servi dans Drapeau des États-Unis Seventh Fleet
Commanditaire Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Commandé 31 décembre 1964
Lancement 4 janvier 1969
Commission 14 novembre 1970
Statut service actif
Caractéristiques techniques
Constructeur Philadelphia Naval Shipyard
Type Navire de commandement amphibie
Longueur 189 m
Maître-bau 33 m
Tonnage 18 400
Propulsion deux chaudières et une turbine orientée
Vitesse 23 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement Deux Phalanx CIWS
deux canons M242 Bushmaster de 25 mm
quatre mitrailleuses Browning M2 de 12,7 mm
système de contre mesures
Aéronefs 2 hélicoptères SH-60 Knight Hawk
Autres caractéristiques
Équipage 842 marins et 599 militaires et civils affectés au commandement de la septième flotte (Military Sealift Command)
Chantier naval Chantier naval de Philadelphie
Port d'attache Base navale de Yokosuka, Drapeau du Japon Japon

L’USS Blue Ridgey (LCC-19) est un navire amphibie de commandement de classe Blue Ridge de la marine américaine et qui sert de navire amiral depuis février 2005 pour la septième flotte basée dans l'océan Pacifique au port japonais de Yokosuka. Il a également été le navire amiral des opérations navales du United States Central Command menées lors de la guerre du Golfe.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce navire, construit à Philadelphie en Pennsylvanie porte le nom des montagnes Blue Ridge, un sommet dans la chaîne de montagne des Appalaches entre la Géorgie et la Pennsylvanie.

Le Blue Ridge, est un navire de commandement avancé directement sur le théâtre opérationnel ; il est capable d'embarquer deux hélicoptères et des véhicules amphibies. Initialement, il a été conçu comme son sister-ship, l'USS Mount Whitney (LCC-20) pour le commandement de grandes invasions amphibies comme l'opération Overlord pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans la mesure où les opérations de débarquement n'ont que rarement été utilisées, il a été reconverti en navire de commandement « C5I » (Command, Control, Communications, Computers, Combat systems and Intelligence — commandement, contrôle, communications, informatique, systèmes de combat et renseignement).

Opérations[modifier | modifier le code]

Le Blue Ridge peut transmettre et recevoir de grandes quantités de données sécurisées de et vers n'importe quel point sur terre à travers les hautes fréquences et la communication par satellite.

Il participe régulièrement aux exercices de formation annuels des américains, japonais et de leurs alliés qui se tiennent dans le Pacifique et l'océan Indien.

Ce navire a été l'un des nombreux participants à intervenir après le séisme et le tsunami survenu sur la région de Tōhoku en mars 2011 ; il a apporté du matériel de secours en provenance de Singapour au Japon[1].

Référence de traduction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :