USF1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
USF1
logo

Localisation Drapeau : États-Unis Charlotte, États-Unis
Drapeau : Espagne Alcañiz, Espagne
Dirigeants et pilotes
Président Drapeau des États-Unis Ken Anderson
Drapeau : Royaume-Uni Peter Windsor
Caractéristiques techniques
Moteurs Drapeau du Royaume-Uni Cosworth CA2010
Pneumatiques Drapeau du Japon Bridgestone
Résultats
GP disputés 0
Peter Windsor au GP du Japon en 2008

USF1 est une écurie de Formule 1 américaine, fondée en février 2009 pour débuter en championnat du monde en 2010, mais qui a renoncé à son engagement.

Historique[modifier | modifier le code]

Création de l'écurie[modifier | modifier le code]

Le projet est né en 2006 de la volonté de l'ingénieur américain Ken Anderson (ancien directeur technique de Ligier et de Onyx à la fin des années 1980) et du journaliste anglais Peter Windsor (rédacteur en chef de F1 Racing, consultant pour Speed TV et ancien directeur sportif de l'écurie Williams). Au cours de l'été 2008, le projet d'une écurie américaine montée par Anderson en association avec Honda est révélé par les médias spécialisés[1] mais le retrait de Honda de la Formule 1 met fin à cette possibilité. Le projet refait néanmoins surface au début du mois de février 2009 et l'écurie est officiellement lancée le 24 février 2009 sous le nom USF1, à l'occasion d'une conférence de presse organisée par la chaîne de télévision américaine Speed.

Anderson et Windsor de confirment les grandes lignes de leur projet : une écurie basée à Charlotte en Caroline du Nord et deux pilotes américains. Le nom de la médiatique Danica Patrick est évoqué par Ken Anderson mais celle-ci dément avoir été contactée[2]. De nombreuses zones floues entourent USF1 : aucun financement annoncé lors de la conférence de presse, des délais très courts pour être présent en 2010, pas d'usine[3]. Le 24 juin 2009, la FIA a officiellement inclus l'équipe dans la liste des engagés pour la saison 2010.

Liquidation de l'écurie[modifier | modifier le code]

La monoplace doit être motorisée par Cosworth[4] et sponsorisée par YouTube, dont Chad Hurley, son PDG est actionnaire majoritaire de USF1. Après deux mois d'attente, USF1 officialise le pilote argentin José María López le 25 janvier 2010 après que celui-ci a réuni le budget nécessaire[5].

Toutefois, l'avenir de l'équipe soulève de nombreux doutes, confirmés par la demande officielle de dérogation pour ne commencer sa saison qu'à Barcelone, soit au cinquième Grand Prix du championnat[6]. Suite aux difficultés rencontrées, et à l'avis négatif formulé par Charlie Whiting, délégué technique de la FIA, USF1 renonce à son inscription pour la saison 2010. L'écurie demande un report d'un an de son inscription et en contrepartie souhaite verser un chèque de caution d'environ 1 million d'euros.

Le 2 mars 2010, l'écurie ferme son usine et demande à son personnel de ne plus venir travailler[7].

En juin 2010, l’ancienne écurie a vu ses biens mis aux enchères[8]. 427 lots étaient proposés : corbeilles, ordinateurs, aspirateur, barbecue, roue, une bouteille de champagne mais aussi des outils, les fours autoclaves servant à confectionner les pièces en carbone et la première maquette de la coque du châssis de USF1, non complète, qui a trouvé preneur pour la somme de 6 500 euros. La vente a permis de rassembler 1,4 million de dollars (1,13 million d’euros), permettant de payer une faible partie des créanciers (le montant total des créances étant d'une vingtaine de millions)[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Another second Honda team? grandprix.com, 16 juin 2008
  2. (en) Patrick 'flattered' by USF1 link autosport.com, 19 février 2009
  3. L'équipe USF1 parle d'elle f1-live.com, 24 février 2009
  4. Les futures écuries - L'Équipe, 24 juin 2009
  5. (en) US F1 Team announces Jose Maria Lopez as driver for 2010 season - Site officiel de USF1, 25 janvier 2010
  6. US F1 demande un délai - ESPNF1, 20 février 2010
  7. US F1 aurait fermé son usine - ESPNF1, 2 mars 2010
  8. US F1 aux enchères - autohebdo.fr, 19 juin 2010
  9. US F1 aux enchères - motorsport.nextgen-auto.com, 17 juin 2010