UNITE HERE

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

UNITE HERE est un syndicat américain aux États-Unis et Canada, membre de Change to Win.

Il a été fondé en 2004 par la fusion des syndicats Union of Needletrades, Industrial, and Textile Employees (UNITE) et Hotel Employees and Restaurant Employees Union (HERE). Présidée par Bruce S. Raynor, le syndicat compte environ 440 000 membres, principalement dans l'hôtellerie, la restauration, la confection-textile, la blanchisserie, la livraison et les jeux.

Bruce S. Raynor est l'ancien président de UNITE. John L. Wilhelm, l'ancien président de HERE, dirige la branche hospitalière. L'ancien vice-président de HERE est le trésorier.

Dans l'hôtellerie[modifier | modifier le code]

UNITE HERE est connu pour ses combats syndicaux dans le secteur traditionnellement mal payé de l'hôtellerie. UNITE HERE soutient les campagnes de reconnaissance syndicale pour obtenir des accords de card check recognition avec la direction de l'entreprise quand celle-ci la rejette.

En 2006, de grands accords collectifs expirent simultanément à Toronto, New York, Los Angeles, Boston, Honolulu et Chicago laissant entrevoir la possibilité d'une grève concertée pour améliorer les droits des salariés. Sous la houlette de Mike Casey, UNITE HERE lutte pour sa reconnaissance dans la baie de San Francisco, où les salariés sont privés d'accord collectif depuis 2004.

Des personnalités comme Danny Glover, le Reverend Jesse Jackson et l'ancien sénateur John Edwards soutiennent la campagne 2006.

Université Yale[modifier | modifier le code]

Depuis 1987, les enseignants de l'Université Yale, d'abord avec HERE puis UNITE HERE, combattent pour leurs droits. UNITE HERE est aussi présent dans le campus par

  • UNITE HERE Local 34, le syndicat des employés techniques
  • UNITE HERE Local 35, le syndicat des personnels d'entretien.

L'organisation des professeurs de Yale est le Graduate Employees and Students Organization (GESO), affilié à la Federation of Hospital and University Employees. Début 2006, l'université refusait toujours de le reconnaître.

Liens externes[modifier | modifier le code]