U.S.A. (trilogie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir USA (homonymie).

La trilogie U.S.A. est l’œuvre majeure de écrivain américain John Dos Passos. Elle est composée de Le 42e Parallèle (1930), 1919 (1932) et La Grosse Galette (titre original : The Big Money) (1936). Les trois ouvrages furent d’abord publiés ensemble en 1938 dans une édition en un seul volume, et John Dos Passos ajouta à cette édition le prologue intitulé « U.S.A. ». La trilogie utilise une technique d’écriture expérimentale, et mêle quatre modes de narration différents : des sections narratives racontant la vie de douze personnages fictifs, des collages de unes de journaux et de paroles de chansons réunis sous le titre « Newsreel » (« Actualités »), des biographies individuelles de personnages importants de l’époque comme Woodrow Wilson ou Henry Ford, et des fragments autobiographiques écrits en utilisant la technique de courant de conscience (stream of consciousness), intitulés « Camera Eye » (« L’Œil de la Caméra »). La trilogie relate le développement de la société américaine durant les trois premières décennies du XXe siècle.

Les quatre modes de narration[modifier | modifier le code]

Dans les sections narratives, la trilogie U.S.A. raconte les vies de douze personnages différents dans leur lutte pour trouver une place dans la société américaine du début du XXe siècle. Chaque personnage est présenté au lecteur depuis son enfance, avec l’utilisation du discours indirect libre. Bien que leurs vies soient relativement distinctes et séparées, les personnages se rencontrent parfois et interagissent les uns avec les autres. Il existe aussi des personnages secondaires qui se développent en arrière-plan, dont le point de vue n’est jamais adopté, mais qui forment une passerelle entre les différents personnages.

Les sections « L’Œil de la Caméra » mettent en œuvre la technique du courant de conscience, et participent à la création d’une dimension autobiographique de l’œuvre en retraçant le parcours de l’auteur, de son enfance à son engagement politique d’écrivain. « L’Œil de la Caméra » numéro 50 contient certainement la phrase la plus célèbre de la trilogie, lorsque Dos Passos évoque l'exécution de Sacco et Vanzetti: « all right we are two nations » (« très bien nous sommes deux nations »)

Les sections « Actualités » sont constituées de unes de journaux et de fragments d’articles extraits du Chicago Tribune pour Le 42ème Parallèle et du New York World pour 1919 et La Grosse Galette, ainsi que de paroles de chansons populaires de l’époque. La section « Actualités » numéro 66 par exemple, qui précède « L’Œil de la Caméra » numéro 50 et qui annonce le verdict de l’affaire Sacco et Vanzetti, contient les paroles de l’Internationale.

Les biographies sont les récits des vies de personnages historiques. La biographie la plus citée est « The Body of An American » (« Le corps d’un Américain »), qui raconte l’histoire d’un soldat inconnu mort pendant la Première Guerre mondiale, et qui conclut 1919.

Cependant, la séparation entre ces modes de narration est plutôt stylistique que thématique. Certains critiques ont mis en avant des correspondances entre le personnage fictif de Mary French et la journaliste Mary Heaton Vorse, remettant ainsi en question la séparation stricte entre les sections narratives et les biographies. De plus, des citations d’articles de journaux sont souvent introduites dans les biographies, remettant en question la séparation stricte entre les sections biographiques et les sections « Actualités ».

Liste des biographies incluses dans U.S.A.[modifier | modifier le code]

Cette liste présente les différentes biographies, principalement de personnalités américaines mais aussi d'inconnus (cf. le paragraphe précédent) dans l'ordre dans lequel elles se présentent dans la trilogie U.S.A.

Dans 42e parallèle[modifier | modifier le code]

Dans 1919[modifier | modifier le code]

Dans La Grosse Galette[modifier | modifier le code]