Tyrone Power

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Power.

Tyrone Power

Description de cette image, également commentée ci-après

Tyrone Power dans les années 1940.

Nom de naissance Tyrone Edmund Power Jr.
Surnom Ty
Naissance 5 mai 1914
Cincinnati, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 15 novembre 1958 (à 44 ans)
Madrid, Espagne
Films notables Le Signe de Zorro
Arènes sanglantes
Le Cygne noir
Ce n'est qu'un au revoir
Tyrone Power en 1938
Tyrone Power en 1946

Tyrone Edmund Power, Jr. (5 mai 1914 - 15 novembre 1958), connu couramment sous le nom de Tyrone Power, est un acteur américain qui est apparu dans des dizaines de films dans les années 1930 à 1950, souvent comme un protagoniste avec un côté obscur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Cincinnati dans l'Ohio le 5 mai 1914, il est le fils unique de l'acteur né anglais Frederick Tyrone Edmond Power et de l'actrice Helen Emma "Patia" Reaume. Tyrone Power descend d'une lignée d'hommes de théâtre comme son arrière-grand-père, le célèbre acteur irlandais Tyrone Power. Il va suivre les pas de son père Tyrone Power Sr. en jouant dans des films américains dès l'âge de onze ans dans School for Wives en 1925, puis à l'âge de ving-deux ans lorsqu'il joue dans le film Lloyd's of London, 1936. Il devient rapidement une idole, comme Rudolph Valentino avant lui, ses fans suivant ses activités hors cinéma, comme jouer au polo, et l'ensemble de ses films.

Tyrone Power décède d'une attaque cardiaque à Madrid en Espagne, lors du tournage de Salomon et la reine de Saba (Solomon and Sheba) en 1958, à l'âge de 45 ans (il est remplacé dans le film par Yul Brynner). Il est enterré au cimetière Hollywood Forever Cemetery à Hollywood en Californie.

Épouses et enfants[modifier | modifier le code]

Tyrone Power eut de nombreuses liaisons avec des actrices d'Hollywood, dont Judy Garland qui tomba enceinte de lui et dut avorter[1], et Lana Turner[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fred Lawrence Guiles, Tyrone Power - La dernière idole, Éditions France-Empire,‎ 1981, 234 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guiles, pp. 127 à 133
  2. Guiles, pp. 169 à 177

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :