Tyrann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Tyrann (jeu vidéo)
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Tyran.
Tyrann
Auteur Isaac Asimov
Genre Science-fiction
Version originale
Titre original The Stars Like Dust
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale 1951
Version française
Lieu de parution Paris
Date de parution 1973
Type de média Livre papier
Série Cycle de l'Empire
Chronologie
Précédent Les Courants de l'espace Cailloux dans le ciel Suivant

Tyrann (titre original : The Stars like Dust) (1951) est un roman d'Isaac Asimov, célèbre auteur de Science-fiction du XXe siècle. Ce roman est paru en France en 1973 et a parfois reçu comme titre Poussière d'étoiles.

Résumé[modifier | modifier le code]

Depuis des décennies, la planète Tyrann domine les abords de la nébuleuse de la Tête de Cheval. Ses habitants se sont taillé un empire grâce à des techniques proches de celles des Mongols ; à présent, ils imposent une économie féodale afin que nul n'ait les moyens de se révolter. Les anciennes familles régnantes, soumises, servent de relais.

Pour le protéger, le père de Biron Farrill l'envoie étudier sur Terre. Mais il est arrêté par les Tyranni, exécuté, et Biron lui-même est en danger. N'ayant plus nulle part où se réfugier, il apprend pourtant qu'un monde rebelle existe - peut-être - quelque part. Il n'aura dès lors de cesse de le trouver.

Mais cela ne suffit pas. Biron Farrill découvre vite que même s'il gagne, d'autres tyrans remplaceront les Tyranni. Que faire pour empêcher cela ?

Le décor[modifier | modifier le code]

Tyrann se place au début de l'œuvre d'Asimov et au début du cycle de Fondation. Il décrit un état de la galaxie presque anarchique, dans lequel les États nés de la colonisation spatiale n'ont encore rien fait dans le domaine de l'organisation supranationale. (Il n'est pas fait mention des Mondes Spaciens, qu'Asimov n'avait pas encore imaginés : il faut pour cela attendre Les cavernes d'acier, édité en 1953.)

Faute de grandes puissances, chacun a sa chance. Les Tyranni sont poussés à la guerre par les contraintes d'un monde désertique, où ils étaient abandonnés par le reste de l'humanité : envahir les autres planètes est pour eux une nécessité. Leur faiblesse économique leur donne l'audace nécessaire pour subjuguer leurs voisins. Mais ce faisant, ils créent un état de décadence permanente, où leurs sujets ne progressent pas et où eux-mêmes perdent tout dynamisme. Leur chute finale ne produira que de nouvelles guerres.

Pour remédier à ce cycle infernal, Asimov préconise la démocratie fédérale. Il n'en est donc pas encore à son idée d'un Empire galactique qui, lui, naît dans Fondation.