Tyr (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tyr est le 15e album studio du groupe de heavy metal britannique Black Sabbath, sorti en 1990.

Informations[modifier | modifier le code]

Souvent vu à tort comme un concept album basé sur la mythologie scandinave, l'album "Tyr" comporte néanmoins beaucoup de références au monde nordique. Cette rupture nette avec l'album précédent ("Headless Cross", dont les paroles tournaient autour du satanisme) est due pour beaucoup à Tony Martin, qui est l'auteur d'une grande partie des paroles. "Tyr" est le nom d'une divinité scandinave, dieu du combat singulier et de la gloire héroïque, fils d'Odin dans le panthéon nordique.

Cet album est également souvent présenté comme étant l'album du groupe le plus éloigné du son traditionnel de Black Sabbath. Seuls quelques riffs épars semblent encore rappeler la présence de Tony Iommi. La production a été autant critiquée par certains (qui prétendent que la batterie de Cozy Powell "étouffe" la plupart des autres instruments) qu'encensée par d'autres, qui font remarquer qu'il s'agit très probablement de l'album le plus épique de Black Sabbath. La présence de Geoff Nicholls aux claviers est cette fois complètement exploitée et énormément mise en avant.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

  1. Anno Mundi (the Vision)
  2. The Law Maker
  3. Jerusalem
  4. The Sabbath Stones
  5. The Battle Of Tyr
  6. Odin's Court
  7. Valhalla
  8. Feels Good To Me
  9. Heaven In Black


Anecdotes[modifier | modifier le code]


Composition du groupe[modifier | modifier le code]