Type 90

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le char Type 90 est un char de combat principal japonais de troisième génération actuellement en service dans la force terrestre d'autodéfense japonaise, la JGSDF (Japan Ground Self-Defense Force).

Type 90 Kyū-maru
Char Type 90
Char Type 90
Caractéristiques de service
Service Depuis 1990
Utilisateurs Japon
Production
Concepteur Mitsubishi Heavy Industries
Année de conception 1976-1982
Constructeur Mitsubishi Heavy Industries
Production 333 exemplaires
Caractéristiques générales
Équipage 3 hommes tireur, pilote, chef de char
Longueur 7,5 m (9,75 m avec le canon)
Largeur 3,33 m
Hauteur 2,33 m
Masse au combat 50 tonnes
Blindage et armement
Blindage Blindage modulaire composite, céramique et acier
Armement principal 1 canon Rheinmetall de 120 mm L/44 à chargement automatique (35 obus dont 16 préchargés)
cadence de tir de 8 coups par minute
Armement secondaire 1 x 7,62 mm mitrailleuse Type 74 coaxiale (2 000 coups à 650 coups par minute)
1 x 12,7 mm mitrailleuse en tourelle Browning M2 (1500 coups à 500 coups par minute)
2 x 3 pots lanceurs (fumigène, grenade et leurre)
Mobilité
Moteur moteur diesel à deux temps Mitsubishi 10ZG à 10 cylindres avec un système de suralimentation
Puissance 1500ch (1120kW)
Transmission Mitsubishi MT1500 (automatique à 4 rapports avant et 2 arrière)
Suspension oléopneumatique réglable plus barre de torsion
Vitesse sur route 70 km/h sur route
Puissance massique 30 ch/tonne
Réservoir 1 100 ℓ
Autonomie 400 km

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le char Type 90 est produit par des industriels japonais. Mitsubishi est le maître d’œuvre et le fabricant de la caisse, du moteur diesel, du train de roulement et du chargement automatique des munitions. NEC, Fujitsu, Nikon et Fuji collaborent pour des plans d’équipements appelés PMDT (équivalents de la loi de programmation militaire française).

Le Type 90 présente toutes les fonctions d’un char dit « de nouvelle génération » : canon de 120 mm (sous licence Rheinmetall), un mode Hunter-Killer d’engagement des cibles, un rapport puissance/poids grâce à un Diesel Mitsubishi de 1 500 ch, une boite automatique, chargement automatique pour les munitions, conduite de tir numérisée, blindage de type composite intégrant des céramiques fabriquées par Kyoto Ceramic Company.

Le char dispose en outre de deux fonctions originales : un dispositif de tracking automatique et une suspension mixte, oléopneumatique sur les galets situés aux extrémités et des barres de torsion au milieu, permet de faire varier l’angle statique de tangage pour accroitre le débattement du canon.

Le char Type 90 est proche du char Leclerc. Ainsi, le Type 90 a été qualifié de Leclerc ou Léopard 2 asiatique [1]. Trois hommes d’équipage, un chargement automatique et des suspensions oléopneumatiques sont quelques-uns des points communs avec le char Leclerc bien que le Type 90 soit plus ancien. Le châssis du Type 90 a été décliné en chars de dépannage (Type 90 ARV) et char poseur de pont (Type 91 AVLB).

  • le Type 90 ARV, véhicule de maintenance et dépannage, équipé d’une grue et d’une lame bulldozer se trouvant à l’avant du char,
  • le Type 91 AVLB : véhicule basé sur le châssis du Type 90, mais équipé d’un pont ciseau.

Armement[modifier | modifier le code]

Ce char est équipé de :

  • un canon Rheinmetall de 120 mm de calibre 44 stabilisé à âme lisse et chromé, à chargement automatique (35 obus dont 16 préchargés), cadence de tir de 8 coups par minute,
  • une 1 mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm à côté de trappe de char gauche sur la tourelle,
  • une mitrailleuse antiaérienne de 12,7 mm, celle-ci sur la droite.

Flotte[modifier | modifier le code]

Le Japon possède dans les années 1990 une flotte de 900 chars de combat prêts à intervenir. Cette flotte est en 2010 constituée de chars Type 74 (en cours de retrait), Type 90 et Type 10.

Depuis 2000, les forces d’autodéfense japonaises dispose de 341 chars Type 90.

Successeur[modifier | modifier le code]

Le Type 10, entré en service en janvier 2012, remplace les ancien char Type 74 et remplacera partiellement les Type 90.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Raids Hors-série N° 3

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :