Type 62

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec T-62.
Type 62
Un Type 62 au Musée militaire de Pékin.
Un Type 62 au Musée militaire de Pékin.
Production
Production 1963-1989
Unités produites 1500 ou plus
Caractéristiques générales
Équipage 4
Longueur 5,6 m (hors canon)
Largeur 2,9 m
Hauteur 2,3 m
Masse au combat 21 tonnes
Armement
Armement principal canon rayé Type 62-85TC (85 mm) 47 obus[1]
Armement secondaire mitrailleuse coaxiale Type 59T (7.62 mm)
mitrailleuse de tourelle Type 59T (7.62 mm)
2 000 balles[2]
mitrailleuse anti aérienne Type 54 (12.7 mm) 1 250 balles[1]
Mobilité
Moteur diesel V-12 12150L-3 à refroidissement liquide[3]
Puissance 430 ch (321 kW)[3],[1]
Suspension barres de torsion
Vitesse sur route 60 km/h sur route[1]
35 km/h en tout-terrain[4]
Puissance massique 20,5 ch/tonne
Autonomie 500 km

Le Type 62 (ne pas confondre avec le T-62 soviétique) connu aussi sous sa désignation industrielle WZ131 est un char de combat chinois basé sur le Type 59 et produit entre 1963 et 1989.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une version allégée de ce modèle, plus adaptée à la géographie du sud du pays : montagnes, rizières, cours d'eau sans pont, ou franchis par des ponts fragiles. Son blindage est plus faible, son canon de calibre inférieur (85 au lieu de 100 mm) et son châssis un peu plus court (5,6 m contre 6,04). Ces modifications lui permettent de ne peser que 21 tonnes (contre 36) et d'atteindre 60 km/h sur route (contre 50 pour le Type 59).

Les deux chars sont d'apparence très semblable, mais l'extracteur de fumées du Type 62 est plus complexe et placé un peu plus en arrière, et ses roues sont différentes.

Produit par l'industrie de l'armement de la République populaire de Chine à plus de 1 500 exemplaires, il est parfois répertorié sous son code de fabrication, WZ132[3],[1]. Il a été assez largement vendu et distribué aux alliés de la Chine. Ses effectifs actuels [Quand ?] sont de 400 dans l'armée chinoise qui devrait les retirer du service à partir de 2011[5].

Histoire au combat[modifier | modifier le code]

Le Type 62 a été principalement déployé dans le sud de la Chine.

Fourni à l'armée populaire vietnamienne, il participa à toute la guerre du Viêt Nam. En 1979, lors de la Guerre sino-vietnamienne, la plupart des 200 chars engagés par l'armée populaire de libération chinoise étaient des Type 62. Environ la moitié furent mis hors de combat, du fait de leur blindage insuffisant, qui les rendait vulnérables aux lance-roquettes. Ils étaient également insuffisamment armés.

Une version améliorée fut conçue après la guerre sous le nom de Type 62-I, et les Type 62 furent réaffectés à la reconnaissance, à l'appui-feu et au combat contre les véhicules légers[6],[7].

Modèles et variantes[modifier | modifier le code]

Chine[modifier | modifier le code]

  • Type 59-16 : Prototype du Type 62.
  • Type 62 : Version réduite du Type 59, aussi connue sous sa référence industrielle WZ132[3],[7].
  • Type 62-I : Type 62 amélioré d'après les enseignements de la Guerre sino-vietnamienne. Parmi ses 33 modifications, on trouve un télémètre laser placé au-dessus du mantelet du canon et un déflecteur pour la mitrailleuse anti-aérienne. Il est aussi connu sous la référence WZ132-1[3],[7].
    • Type 62-I (modèle tardif) : ajout de magasins sur tourelle et de renforts de caisse pour une meilleure protection contre les projectiles HEAT et les missiles anti-char[3],[7].
  • Type 62G (G pour Gai, amélioré) : Modèle le plus récent : meilleur blindage et tourelle coulée d'origine remplacée par une tourelle à blindage en plaques et quatre lance-grenades fumigènes de chaque côté. Canon rayé de 105 mm stabilisé, système de tir et système de vision nocturne[3],[7]. Une partie de ces modifications se retrouvent sur les chars pakistanais Al-Zarrar et Al-Khalid.
  • Type 70 : Type 62 reconstruit. Il possède un télémètre laser au-dessus du mantelet du canon, comme le Type 62-I, mais pas de déflecteur pour la mitrailleuse anti-aérienne. Il a aussi des optiques améliorées et un système de stabilisation du canon[7],[3].
  • Type 79 : Véhicule d'assistance basé sur le châssis du Type 62[7].
  • GJT 211 : Bulldozer basé sur le châssis du Type 62[7].
  • GSL 131 : Variante du précédent adaptée au déminage, aussi connue sous le nom de Type 82[7].

Bangladesh[modifier | modifier le code]

Certains Type 62 furent transformés en véhicules de transport de troupes ou en canons automoteurs.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Pays utilisateurs (décembre 2009) : les anciens utilisateurs sont en rouge foncé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) "Military Factory"
  2. (en) "Modern Tanks"
  3. a, b, c, d, e, f, g et h "Sino Defence"
  4. "Global Security"
  5. (en) « The decommissioning of the Type 62/WZ131 light tank. », China Defense Blog,‎ 26 février 2011 (consulté le 6 mars 2011)
  6. (en) "North Vietnamese Armor"
  7. a, b, c, d, e, f, g, h et i "JED The Military Equipment Directory"

Sur les autres projets Wikimedia :