China type 54

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Type 54)
Aller à : navigation, rechercher
China type 54
Image illustrative de l'article China type 54
Un pistolet China type 54.
Présentation
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Type Pistolet semi-automatique
Munitions 7,62 × 25 mm TT
Fabricant Arsenaux chinois
Période d'utilisation 1954
Durée de service 1954-1960
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 890 g[1]
Longueur(s) 195 mm[1]
Longueur du canon 115 mm[1]
Caractéristiques techniques
Architecture carccasse et culasse en acier.
Capacité 8 coups (7,62 mm)
Viseur Hausse et guidon
Photo d'un China type 54 culasse en arrière et de son chargeur.

Le China type 54 est le successeur, actuellement fabriqué, du Type 51, version chinoise du Tokarev TT 33 mise en production sous licence en 1954. Il a été largement exporté par la firme Norinco.

Diffusion et carrière militaire[modifier | modifier le code]

La présence d'une étoile noire cerclée sur chaque plaquette de crosse lui donne son surnom de « Black Star » parmi la pègre chinoise (triades). Moins cher que le Tokarev original, le PA chinois fut vendu aux armées et guérillas des pays suivants :

Variantes commerciales[modifier | modifier le code]

Les versions couramment exportés principalement aux États-Unis et au Canada disposent d'un levier de sûreté manuelle et tirent soit le 7,62 x 25 mm TT (appelé en Chine 7,62 mm Type 51) pour le Norinco 54/1 soit le 9 mm Parabellum pour le Norinco 213. Norinco a décliné son Modèle 213, inspiré du Tokagypt en Norinco M201C/203 (A/B)/NP7 (version 7,62 mm) /NP 9/NP 10 (bi-calibre 9 mm/.38 Super Auto)/NP15 (chien à bec) NP17 (version Tir pratique longue de 24,5 cm pour 940 g). A l'exception du Norinco, ces PA contiennent 8 cartouches et pèsent 910 g. Ainsi le 203A peut tirer 14 coups pour une masse de 1000g à vide

Référents culturels[modifier | modifier le code]

Produit en masse et largement disponible, le China Type 54 est souvent présent aux mains des gangsters du cinéma policier de Hong Kong notamment dans À toute épreuve (de John Woo) ou Crime Story (film avec Jackie Chan).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Ian Hogg et Rob Adam, Jane's Guns Recognition Guide, Italie, HarperCollins,‎ 1996, 1e éd., 512 p. (ISBN 9780004709796)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Soviet Military Pistols Tokarev & Makarov (Download) (Editions H&L - HLebooks.com)
  • Dominique Venner, Les Armes soviétiques, Grancher, 1980
  • R. Caranta, Les Pistolets automatiques étrangers (1900-1950), Crépin-Leblond, 2000
  • Jean Huon, Les Armes soviétiques en 1941-1945, Crépin-Leblond, 2005.
  • Jean Huon, Encyclopédie de l'Armement mondial, tome 2, Grancher, 2012.
  • CLINTON EZELL, EDWARD, Encyclopédie Mondiale des Armes légères, Paris, Pygmalion, 1980 et 1989 (1re et 2e éd° françaises).
  • HOGG (IAN V) et WEEKS (JOHN), Les Armes légères du XXe Siècle, Paris, Editions de Vecchi, 1981.
  • Cibles
  • AMI/ArMI/Fire
  • Gazette des Armes