Tyndallisation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La tyndallisation est un procédé de stérilisation modérée qui permet d'éliminer du milieu les formes de résistance des bactéries que sont les spores. Elle tire son nom du scientifique irlandais John Tyndall.

Un chauffage classique n'élimine pas les spores, qui sont capables de résister à des températures élevées. Afin d'éliminer les formes végétatives (bactéries) et les formes de résistance (spores), il faut donc soumettre le milieu à un chauffage discontinu à basse température : on ne chauffe que quelques minutes (environ une trentaine) toutes les 24h, en ne dépassant pas les 60 °C.

Le chauffage suffit à éliminer les formes végétatives, et provoque un choc thermique, qui est un facteur déclenchant pour qu'une forme de résistance entre en germination, et donne ainsi des formes végétatives.

Les intervalles laissés entre les chauffages permettent donc aux spores de donner des bactéries, qui sont éliminées lors de l'augmentation de température suivante. De cette façon, on élimine progressivement toutes les spores du milieu, ce qui contribue à le stériliser.

La tyndallisation est utilisée notamment pour la conservation de la viande.

Voir aussi[modifier | modifier le code]