Tympanoctomys barrerae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tympanoctomys barrerae

Description de cette image, également commentée ci-après

Jeune Rat-viscache roux d'Argentine

Classification selon MSW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Rodentia
Sous-ordre Hystricomorpha
Infra-ordre Hystricognathi
Famille Octodontidae

Genre

Tympanoctomys
Yepes, 1941

Nom binominal

Tympanoctomys barrerae
(Lawrence, 1941)

Statut de conservation UICN

( VU )
VU A1a : Vulnérable


Le Rat-viscache roux d'Argentine (Tympanoctomys barrerae) est un gros rat roux que l'on retrouve principalement en Argentine et au Chili. C'est le seul représentant du genre Tympanoctomys.

Il ne faut pas confondre cette espèce avec un autre rongeur, Octomys mimax, appelé viscacha rat par les anglophones.

Un mammifère tétraploïde[modifier | modifier le code]

Le rat-viscache roux d'Argentine intéresse plus particulièrement les scientifiques depuis qu'on a découvert qu'il possède 102 chromosomes, le nombre le plus élevé parmi les mammifères.

En fait ce rat est tétraploïde[1], c'est-à-dire que chacun de ses chromosomes est présent en quatre exemplaires (2n = 4x = 102), et non diploïde comme la quasi-totalité des mammifères. Cette particularité résulte d'un dédoublement au cours de la gamétogénèse, expliquant ainsi qu'il possède un nombre de chromosome double d'une espèce voisine, Octomys mimax (2n = 56).
Il a été observé que la tête des spermatozoïdes de cette espèce, ainsi que différentes lignées de cellules somatiques, sont plus grandes que celle des autres espèces, conséquence de la plus grande quantité de matériel génétique[1].
Une autre espèce voisine, le Pipanacoctomys aureus, s'est aussi révélé tétraploïde (2n = 4x = 92)[2].

Références[modifier | modifier le code]

  • Lawrence, 1941 : A new species of Octomys from Argentina. Proceedings of the New England Zoological Club, 18 pp 43—46.
  • Yepes, 1941 : Zoogeografia de los roedores octodontidos de Argentina y descripcion de de un genero nuevo. Paru dans la Revista Argentina de Zoogeografia, 2 pp 69-81.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) M.H. Gallardo, « Molecular cytogenetics and allotetraploidy in the red vizcacha rat, Tympanoctomys barrerae (Rodentia, Octodontidae) », Genomics, vol. 88, no 2,‎ août 2006, p. 214-221 (lire en ligne)
  2. (en) M.H. Gallardo, « Whole-genome duplications in South American desert rodents », Biological Journal of the Linnean Society, vol. 82, no 4,‎ août 2004, p. 443-451 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • (en) Gallardo M.H.; Bickham J.W.; Honeycutt R.L.; Ojeda R.A.; Köhler N.; Discovery of tetraploidy in a mammal. 1999. Nature 401: 341.Lire le document PDF
  • (es) Repertorio adaptativo (ecológico, morfológico, fisiológico y comportamental) de la rata vizcacha colorada del desierto, T.barrerae (Octodontidae): perfil de un Modelo de Gondwana. Voir ce document (illustrations).

Photos: