Tygers of Pan Tang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tygers of Pang Tang

Pays d'origine North Tyneside, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Hard rock, heavy metal
Années actives 1978 - à présent
Labels MCA Records
Music for Nations
Zebra
Z records
Communique
Live Wire records
Site officiel http://www.tygersofpantang.com
Composition du groupe
Membres Robb Weir
Jacobo Meille
Dean Robertson
Brian West
Graig Ellis

Tygers of Pan tang est un groupe de heavy metal traditionnel apparenté à la New Wave Of British Heavy Metal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts (1978 - 1983)[modifier | modifier le code]

Originaire du nord-est de l'Angleterre, le groupe se composait à ces débuts de Jesse Cox au chant, Robb Weir aux guitares, Rocky (de son vrai nom Richard Laws) à la basse et Brian Dick à la batterie. Après d'incessants concerts, il se constituèrent un groupe de nombreux fans et furent assez vite signé par le label indépendant Neat Records avant que le label majeur MCA Records les signes à son tour. Après la sortie de quelques singles, il enregistrèrent leur premier album Wild Cat en 1980.
John Sykes rejoint alors le groupe comme second guitariste. Jess Cox fut ensuite remplacé par le chanteur Jon Deverill (ex-Persian Risk), plus expérimenté, le groupe n'y perdit pas au change. Cette formation enregistra ce qui sera son album le plus puissant, Spellbound en 1981.

Après la sortie de son troisième opus, la même année, Crazy Nights, John Sykes quitta le groupe pour rejoindre Thin Lizzy et fut remplacé promptement par l'ex-guitariste de Penetration, Fred Purser, qui n'eut que deux jours pour apprendre les morceaux du groupe avant un départ en tournée[1].

Le quatrième album The Cage est considéré comme le plus accompli et l'avenir du groupe s'annonçait radieux. Hélas, en raison d'un désaccord avec MCA, cela ne fut pas le cas. Le label demanda au groupe de faire plus de reprises dans le style de leur single, Love Potion No. 9 mais le groupe refusa, MCA décida alors d'arrêter la promotion du groupe. Celui-ci essaya alors de rompre son contrat mais la somme demandé par MCA était trop importante et découragea tous les autres label de racheter les droits du groupe qui décida de se séparer[1].
De son côté, John Sykes trouva un grand succès avec Thin Lizzy puis Whitesnake.

Première reformation[modifier | modifier le code]

En 1985, Jon Deverill et Brian Dick reformèrent le groupe avec Steve Lamb et Neil Shepherd aux guitares et Colin Irwin à la basse, celui-ci fut rapidement remplacé par Dave Donaldson. Pendant ce temps Robb Weir et Jess Cox on créé le Spin Off appelé Tyger Tyger.

Les nouveaux Tygers of Pan Tang enregistrèrent deux albums studio, The Wreck-Age en 1985 et Burning in the Shade en 1987. Devant le peu de succès de ces albums, le groupe se séparera à nouveau.

De 1998 à présent[modifier | modifier le code]

En 1998 lors du Wacken Open Air Festival, Jess Cox rejoignit le groupe anglais Blitzkrieg sur scène et interpréta trois anciennes chansons de Tygers of Pan Tang avec eux. le public était si enthousiaste que les organisateurs de l’événement proposèrent que le groupe se reforme et participe en tant qu'invité au prochain festival en 1999. Brian Dick et Rocky étant pas enclins à rejoindre les nouveaux Tygers, le groupe se composait de Jess Cox, Robb Weir et de trois musiciens de Blitzkrieg, Glen Howes à la guitare, Gavin Gray à la basse et Chris Percy à la batterie. Le concert fut mémorable et donna lieu au premier album live du groupe, Live at Wacken en 2001[1].

En 2001, Robb Weir seul membre original reforma le groupe avec Tony Lidell (chant), Dean Robertson (guitare), Brian West (basse) et Graig Ellis à la batterie. Il enregistrèrent un album studio en 2001, Mystical et Noises in the Cathouse en 2004 avec un nouveau chanteur Richie Wiks. Celui-ci quitta le groupe la même année et fut remplacé par le chanteur italien Jocobo Meille.
Entre-temps en 2003 il enregistre un split album avec Girlschool et le Oliver/Dawson Saxon intitulé The Second Wave: 25 Years of NWOBHM qui sera suivi d'une tournée en commun.
En 1997, le groupe enregistra un Ep, Back & Beyond et l'album Animal Instinct en 2008. Depuis le groupe continue à tourner régulièrement.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums en public[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]