TE Connectivity

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tyco Electronics)
Aller à : navigation, rechercher

TE Connectivity

alt=Description de l'image TE logo.png.
Création Née en 2007 de la division de Tyco International
Forme juridique Publique (NYSE : TEL)
Siège social Drapeau de Suisse Schaffhausen (Suisse)
Direction Tom Lynch, CEO
Activité Électronique, automobile, systèmes de communications et appareils domestiques, télécommunications, aérospatial, défense et marine militaire, médical, énergie et éclairage
Produits Près de 500.000 références
Effectif 78.000
Site web http://www.tycoelectronics.com
Chiffre d’affaires 14,4 milliards de dollars (2010)

TE Connectivity, anciennement Tyco Electronics est une entreprise suisso-américaine de composants électroniques de haute précision, de solutions réseaux, de systèmes de télécommunication sous-marins, de systèmes sans-fil et spécifiques.

La société conçoit, fabrique et commercialise des produits dans de nombreux domaines industriels dont l'automobile, les systèmes de communications et les appareils domestiques, les télécommunications, l'aérospatial, la défense et la marine militaire, le médical, l'énergie et l'éclairage. Aujourd'hui, le portefeuille comprend non seulement des connecteurs, mais également des relais, de la fibre optique, des composants sans fil et des écrans tactile.

Structure[modifier | modifier le code]

En tant qu'entreprise indépendante, Tyco Electronics se compose de quatre unités d'exploitation (exercice 2008) :

  • Composants Électroniques (9,277 milliards de dollars)
  • Solution Réseaux (2,162 milliards de dollars)
  • Produits Spécialisés (1,769 milliard de dollars)
  • Télécommunications sous-marines (1,165 milliard de dollars)

Son chiffre d'affaires s'élève en 2010 à 14,373 milliards de dollars, avec des clients sont répartis dans plus de 150 pays.

Tyco Electronics opère maintenant dans 50 pays, avec des installations de fabrication dans environ 25 pays situées à proximité des sites de ces clients. Malgré l'évolution des opérations de fabrication dans les régions émergentes telles que la Chine et l'Europe de l'Est, la stratégie de l'entreprise est de conserver une présence équilibrée dans les trois principales régions du monde. L'entreprise produit environ 500 000 produits et emploie environ 75 000 personnes dans le monde entier. Les ventes par région (exercice 2008) étaient les suivantes : Europe / Moyen-Orient / Afrique (37 %), Amériques (36 %), Asie-Pacifique (27 %).

Histoire[modifier | modifier le code]

Histoire ancienne[modifier | modifier le code]

L'histoire de Tyco Electronics remonte à la Deuxième Guerre mondiale et est centrée autour de deux sociétés américaines, toutes deux axées sur l'innovation technologique. AMP Incorporated, fondée en 1941, a développé une méthode de jointure sans soudure de terminaux électriques aux câbles qui améliore la cohérence des connexions et l’efficacité de la production. Pendant plus de 50 ans, AMP a mené l'évolution rapide de l'industrie de la connectique et a été le leader des terminaux, connecteurs et produit connexes ; en d’autres termes, de toutes les pièces entrant dans la composition des appareils électroniques finis, du grille-pain à l’ordinateur le plus performant. La société a rapidement adopté une stratégie à l’échelle internationale, en établissant tout d’abord ses opérations en France en 1952 et au Japon en 1956. À la fin des années 1990, AMP était présente dans plus de 50 pays, avec des ventes annuelles supérieures à 5 milliards de dollars.

Raychem Corporation, fondée en 1957, se basait sur la technologie, nouvelle à l’époque, de la chimie sous rayonnement (d’où le nom de Raychem, « ray » pour « rayonnement » et « chem » pour « chimie » en anglais). Les fondateurs de la société ont associé cette technologie à l’expertise en sciences des matériaux pour développer des produits tels que les câblages de bord et les tubes thermorétractables. Par la suite, Raychem a appliqué ces technologies pour créer d’autres produits, notamment des dispositifs de protection de circuit innovants qui pouvaient se réinitialiser automatiquement une fois les défaillances de circuit résolues.

En 1999, AMP a fusionné avec Tyco International et plus tard dans la même année l’entreprise fait l’acquisition de Raychem. Ces deux leaders de l'électronique s'associent pour former le socle de Tyco Electronics. Au cours des deux années suivantes, d'autres acquisitions stratégiques ont élargi le portefeuille de la compagnie pour englober des composants et des systèmes électroniques et électriques dans plus de 20 catégories de produits.

Alors président et PDG de Tyco Electronics, Dennis Kozlowski et directeur financier (CFO) Marc H. Swartz, ont été impliqués dans un scandale de 150 millions de dollars pour lequel ils ont été condamnés sur plus de 30 chefs d'accusation en 2005. Ce qui en a fait l'un des plus gros scandales et un sujet d'école dans de nombreuses écoles de commerce.

Scission[modifier | modifier le code]

Le 29 juin 2007, Tyco International a été scindé et Tyco Electronics, ainsi que Covidien, sont devenus autonomes. Tyco Electronics est une société indépendante dont les actions ordinaires sont cotées à la Bourse de New York (NYSE) sous l'abréviation « TEL. »

En 2011, Tyco Electronics se renomme TE Connectivity.

En juin 2014, TE Connectivity acquiert Measurement Specialties, spécialisé dans les mesures de températures, d'humidités, de pression et d'acélération, pour 1,7 milliard de dollars[1].

Faits notables[modifier | modifier le code]

  • La gamme Crompton Instrument d’instrumentation de la mesure de l’alimentation a ses origines en 1881, lorsque Crompton & Co. est fondée à Chelmsford, dans l’Essex, au Royaume-Uni.
  • Les relais Potter & Brumfield sont créés en 1934, alors que les fondateurs Elbert Potter et Richard Brumfield ne pouvaient pas se procurer suffisamment de produits fiables pour répondre à leurs besoins.
  • En 1941, Aircraft-Marine Products, Inc. (qui devint par la suite AMP Incorporated), fut fondé en s'appuyant sur la technologie de sertissure sans soudure d'Uncas A. Whitaker pour terminer les fils et les connecteurs.
  • La fameuse spirale Slinky®, créée en 1945, est améliorée par l’ajout d’une épissure électrique AMP qui sécurise mécaniquement les extrémités libres du ressort.
  • En 1954, l’entreprise présente les terminaux électriques sous forme de bande continue, avec des machines de sertissage automatique telles que la AMP-O-MATER, qui permet aux utilisateurs d’améliorer les vitesses de production (jusqu’à plusieurs milliers de terminaisons de câblage avec contrôle qualité produites en une heure).
  • En 1964, les artisans mettent en pratique l’art séculaire du verre soufflé dans la production de relais KILOVAC haute tension scellés hermétiquement, destinés à des utilisations dans les défibrillateurs, les stations spatiales et autres applications à haute fiabilité.
  • En produisant certains des premiers appareils à écran tactile au milieu des années 1970, l’entreprise Elographics (aujourd’hui la marque Elo TouchSystems de Tyco Electronics) développait et brevetait en 1977 la technologie tactile résistante dont certaines versions sont toujours utilisées aujourd’hui.
  • Au début des années 1980, la division TDI Batteries fournissait les batteries au cadmium-nickel au nouveau secteur de la téléphonie cellulaire. Elle devenait plus tard l’un des premiers fournisseurs de batteries ion-lithium destinées aux téléphones portables.
  • Tyco Electronics présente en 2002 son nouveau connecteur MultiGig RT haute densité, grande vitesse, qui s’utilise dans les secteurs de l’informatique, du réseau et de l’équipement de communications. Cette approche innovante utilise des plaquettes résistantes de circuits imprimés qui remplacent les contacts électriques classiques à broches et douilles qui pouvaient se tordre pendant l’installation. Cette conception permet également de personnaliser le cheminement des circuits sur la plaquette pour satisfaire les attentes propres à chaque client en matière de performances.
  • En 2003, Tyco Electronics est la première entreprise à développer un connecteur fibre optique avec 72 fibres dans un seul boîtier compact. Cette prouesse de l’ingénierie était à peine plus volumineuse que le connecteur AMP d’origine à une seule fibre créé en 1975. Dix ans avant son développement, les ingénieurs le pensaient infaisable.
  • En 2006, Elo TouchSystems présente sa toute nouvelle technologie d’écran tactile APR (Acoustic Pulse Recognition). La technologie APR peut déterminer l’emplacement d’un doigt ou d’un stylet sur un écran tactile en reconnaissant le son que génère le contact sur le verre.
  • De 1986 à 2009, Tyco Electronics Subsea Communications (TE SubCom) posa une quantité de câbles sous-marins suffisante pour faire 10 fois le tour de la terre, soit 420 000 km. Les câbles en fibre optique sous-marins représentent l'élément clé des réseaux de communication internationaux, permettant le transfert mondial de données pour des médias tels que la télévision, le téléphone et internet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles liés[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]