Two-Ocean Navy Act

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Two-Ocean Navy Act, (ou Vinson-Walsh Act) est une loi votée par le Congrès des États-Unis le 19 juillet 1940[1] pour accroitre la taille la marine américaine de 70 %, en faisant la loi d'acquisition la plus importante de l'histoire militaire des États-Unis[1].

Le 17 juin, quelques jours après l'entrée des troupes allemandes dans Paris, le Chief of Naval Operations Harold Stark demande quatre milliards de dollars au Congrès en vue d'augmenter la flotte de combat de 257 navires supplémentaires soit 1 325 000 tonneaux. L'acquisition fut approuvée quelques semaines plus tard, le 19 juillet 1940[2].

La loi programme la construction de[1],[2] :

Mais également :

  • La reconversion de 100 000 tonneaux de navires auxiliaires
  • 50 millions de dollars pour des patrouilleurs, escorteurs et autres vaisseaux
  • 150 millions pour de l'équipement d'importance et des bases
  • 65 millions pour la fabrication de munitions
  • 35 millions pour l'extension des bases existantes

L'entrée en guerre des États-Unis suite à l'attaque de Pearl Harbor bouleversa ces prévisions.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Hutcheson Jr., John A. Encyclopedia of World War II: A Political, Social, and Military History, pg. 1541
  2. a et b The Decline and Renaissance of the Navy, 1922-1944, Senator David I. Walsh, 78th Congress, Session 2, Document No. 2, http://www.ibiblio.org/pha/USN/77-2s202.html

Source[modifier | modifier le code]