Twiztid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Twiztid

Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Hip-hop
Années actives Depuis 1997
Labels Psychopathic Records (1997-2012)
Site officiel www.Twiztid.com
Composition du groupe
Membres Jamie Madrox (James Spaniolo)
Monoxide Child (Paul Methric)

Twiztid est un groupe de hip-hop créé en 1997 originaire de Warren dans l’État américain du Michigan. Il signe sur le label Psychopathic Records. Il se compose de James Spaniolo (Jamie Madrox) et de Paul Methric (Monoxide Child), deux anciens membres du groupe d'horrorcore nommé House Of Krazees. Fin 2012, Twiztid décide de quitter Psychopathic Records. Confirmant certaines rumeurs, la nouvelle est officialisée sur la ICP hotline par Jumpsteady le 13 décembre 2012 puis confirmée par Twiztid sur leur compte Twitter[1].

Historique[modifier | modifier le code]

James Spaniolo et Paul Methric sont nés à Détroit. Ils ont commencé à rapper au lycée. Ils sont très inspirés par Esham qui est à l'époque l'artiste majeur de la scène de Detroit.

House Of Krazees (HOK)[modifier | modifier le code]

En 1993, James Spaniolo et Paul Methric forment le groupe House Of Krazees avec un troisième membre nommé The R.O.C.. James Spaniolo est M.. Bones et Paul Methric est Hektic[2]. Le groupe sort cinq albums entre 1993 et 1997. Mais des problèmes avec le manager et leur label Latnem Entertainment ont provoqué la séparation du groupe en 1997.

Le groupe se reforme en 1998 mais sans Hektic devenu Monoxide Child et M.. Bones devenu Jamie Madrox qui ont créé Twiztid et rejoint Psychopathic Records. HOK se compose alors de The R.O.C. (devenu SOL) et Skrapz, un rappeur du groupe 2 Krazie Devils. Ils réalisent l'album The Nigh They Kame Home (1998) puis se séparent.

The R.O.C. poursuit sa carrière sous le nom de SOL avec le groupe HaLFBrEEd avec Skrapz, Prozak & Madness puis reprend une carrière solo sous le nom de The R.O.C.. Il a également produit beaucoup d'artistes comme Krazy Klan, Native Funk (futur Anybody Killa), Bedlam (Madness et Prozak), F.R.eeze, Level, Hysteria, Lavel…

Création de Twiztid[modifier | modifier le code]

House of Krazees travaille déjà en parallèle pour Insane Clown Posse lors des tournées de l'album The Great Milenko en 1997. Après la séparation du groupe, Jamie Spaniolo et Paul Methric donnent une démo à Violent J avec trois chansons : 2nd Hand Smoke, Die Motherfucker Die et How Does It Feel. Ce dernier apprécie beaucoup les démos et décide de les prendre sous son aile en les signant sur Psychopathic Records. Ensemble ils réfléchissent à un nouveau nom pour le groupe et choisissent Twiztid. Jamie Spaniolo devient Jamie Madrox et Paul Methric devient Monoxide Child[2].

The demented duo (surnom donné par Twiztid eux-mêmes) mélange le Heavy Metal et le Hip-hop. Jamie Madrox a déclaré qu'il était plus dans le Heavy Metal alors que Monoxide Child est plus dans le Hip Hop[3].

Sur le label Psychopathic Records (1997-2012)[modifier | modifier le code]

Les deux membres du groupe Twiztid décident de se maquiller les yeux en noir et le reste du visage en blanc. Le maquillage et les couleurs évoluent selon les événements et les concepts des albums[2]. Le groupe sort son premier album intitulé Mostasteless en 1997. Une première version de 15 titres sort avec deux pochettes différentes : l'une avec des bébés siamois peu diffusée car jugée choquante, l'autre avec les membres de Twiztid dans une bande dessinée. Cet album contient des featuring d'Insane Clown Posse et de Myzery. Rapidement épuisé, l'album est réédité dans une nouvelle version de 13 titres en 1999. Certains titres de la première version ont disparu (Smoke Break, Anotha Smoke Break, Murder Murder Murder, Somebody Dissin' U, Meat Clever et She Ain't Afraid) et de nouveaux morceaux avec des featuring d'Insane Clown Posse, Blaze Ya Dead Homie ont été rajoutés (Rock The Dead, Spin The Bottle, Blink, Bury Me Alive et Hound Dogs). Une nouvelle pochette est réalisée par l'équipe de Chaos! Comics.

En 2000, le groupe sort un nouvel album intitulé Freek Show sur Island Records. L'album est principalement produit par Twiztid et Fritz Vankoskey alias Fritz The Cat. Shaggy 2 Dope produit la chanson Maniac Killa (2000). Cet album contient de nombreux featuring (Insane Clown Posse, Blaze Ya Dead Homie, Three Six Mafia, et Anybody Killa) et People Are Strange (2000), une reprise de la chanson People Are Strange (1967) (album Strange Days, 1967) du groupe de rock The Doors. L'album connaît un grand succès. Twiztid décide de continuer sa carrière sur Psychopathic Records.

En 2002, Twiztid sort un mini album intitulé Mirror Mirror (2000) produit en collaboration avec Fritz The Cat qui n'a bénéficié d'aucune promotion de Psychopathic Records. la même année, le groupe sort l'album The Green Book (2002) produit en grande partie par Twiztid (principalement Monoxide Child) et Fritz The Cat. Cet album comporte plusieurs featuring avec les Insane Clown Posse, Esham, E-40, Blaze Ya Dead Homie, Anybody Killa, Tech N9ne, Layzie Bone, Bushwick Bill et la chanson Wondering Why (2002) produite par Mike E. Clark. En 2003, un sous-label de Psychopathic Records, Majik Records, est créé spécialement pour Twiztid. Il doit permettre au groupe de produire lui-même d'autres groupes et de sortir son nouvel album The Green Book (2003). Twiztid compte également y signer son nouveau super groupe Samhain Witch Killaz. L'artiste horrorcore Q-Strange aurait même été approché pour signer à Majik Records. Un site web est ouvert au nom de ce sous-label avec des news. Ce sous-label est un partenariat commercial entre Twiztid (Jamie Madrox et Monoxide Child) et Tom Dub, un ancien de Psychopathic Records. Chaque membre de Majik Records détient 33.3 % du label. Cependant des tensions éclatent entre Twiztid et Tomb Dub. Twiztid lui demande de quitter Majik Records. Tom Dub refuse cependant de revendre sa part du sous-label. C'est la fin du sous-label Majik Records qui n'a finalement rien produit. En 2004, Monoxide Child sort son album sol intitulé Chainsmoker LP (200'). Monoxide Child l'a en grande partie produit avec l'aide de J-Ha, Fritz The Cat et Esham.

En 2005, Twiztid sort deux albums produits en collaboration avec Fritz The Cat et Lavel : Man's Myth (2005) et Mutant (2005). Chaque album sort avec un DVD. Celui de Man's Myth (2005) contient 20 minutes d'extraits du live de Twiztid à The Gathering Of The Juggalos 2004, une interview de Twiztid de 21 minutes intitulé Behind The Man's Myth et la possibilité de passer juste la version audio des chansons avec les paroles. Le DVD de Mutant contient le clip de Story Of Our Lives de Man's Myth, une édition spéciale du show de Twiztid The Purple Show intitulé The Purple Show Special Halloween Edition (26 minutes) et de nouveau la possibilité de passer les chansons sans les chants mais avec les paroles. En 2006, Jamie Madrox sort son album solo intitulé Phatso. Une seconde version de cet album intitulée Phatso (Earth 2 Version) est également sortie. Elle comporte des remix et des featuring (Violent J, The R.O.C., Blaze Ya Dead Homie et Prozak). En 2007, Twiztid sort l'album Independents Day (2007). Le groupe y réalise de nombreux featuring (Insane Clown Posse, Proof, Bizzar, Hed PE, Tech N9ne, Krizz Kaliko, Blaze Ya Dead Homie…). L'album a été produit par Fritz The Cat, Seven, G. Peirce et Twiztid. En 2008, Twiztid sort le EP Toxic Terror uniquement disponible pour les fans présents lors du Toxic Terror Tour. Il contient le morceau Feel Me en duo par Master P et non présent sur l'album Independents Day (2007), deux remix et trois nouvelles chansons dont des featuring avec Violent J et Blaze Ya Dead Homie. Twiztid sort l'album W.I.C.K.E.D. en 2009. L'album est principalement produit par Eric Davie mais aussi Brian Kuma et Michael Seven Summers avec des interventions de Monoxide Child. En achetant l'album, les fans trouvent une carte sur le thème du Dark Carnival. Au total, 10 cartes différentes ont été diffusées. Il existe quatre versions différentes de cet album. L'un est une version standard 15 titres. Une autre version propose deux vidéoclips. Une autre version contient 3 morceaux bonus (Catch The Show, Gothic Chick et It Don't Stop). Une dernière version est vendue avec un comic intitulé The Truly Teerifying And Terrible Tales of Twiztid Issue 1. L'histoire a été écrite par Twiztid et illustre la chanson de l'album intitulée Bella Morte. Bella Morte est un démon qui hante des adolescents dans leurs rêves et les poussent au suicide.

En 2010, Twiztid sort l'album Heartbroken & Homicidal (2010). Il est produit par Twiztid (principalement Monoxide Child) et Eric Davie sur un concept de Jamie Madrox. Il ne contient pas de duos avec d'autres artistes.

Un nouvel album intitulé Exorcism (2012) est ensuite annoncé pour 2012. L'enregistrement a commencé début février 2012 et est annoncé sur leur site officiel[4]. Lors du Gathering Of The Juggalos 2012, Twiztid annonce que l'album est finalement intitulé Abominationz et que sa sortie est prévue pour le 23 octobre 2012. Il est disponible en 2 versions: Madrox version et Monoxide version. La tracklist des deux albums est la même à part le bonus track de fin qui est différent pour chaque version.

La carrière après le départ de Psychopathic Records (2012-)[modifier | modifier le code]

Fin 2012, Twiztid décide de quitter Psychopathic Records. Confirmant certaines rumeurs, la nouvelle est officialisée sur la ICP hotline par Jumpsteady le 13 décembre 2012 puis confirmée par Twiztid sur leur compte Twitter [1]. La séparation se serait passée en de bons termes. Dans un premier temps, Twiztid ne donne aucune précision sur ses nouveaux choix (labels, production, type de relations à l'avenir avec les artistes de Psychopathic Records et notamment ICP…). En mars 2013, le groupe annonce une nouvelle tournée pour promouvoir l'album Abominationz.

Blaze Ya Dead Homie[modifier | modifier le code]

À partir de 2000, Twiztid soutient énormément leur ami Chris Rouleau alias Blaze Ya Dead Homie. Ils suggèrent fortement à Psychopathic Records de le signer. Ils produisent avec Fritz The Cat son premier EP 6 titres intitulé Blaze Ya Dead Homie. Ce EP ne marche pas. Psychopathic Records met fin au contrat de Blaze Ya Dead Homie mais le re-signe certainement sous la pression de Twiztid.

Blaze Ya Dead Homie est toujours associé aux albums et projets de Twiztid. De même, Twiztid est toujours associé aux albums de Blaze Ya Dead Homie (production, featuring…).

Cependant, sur l'album Gang Rags (2010) de Blaze Ya Dead Homie, Twiztid n'ont pour la première fois pas participé à la production ni réalisé de featuring. L'album a été produit par Mike E.Clark et Violent J.

Fin 2012, Twiztid quitte Psychopathic Records. Blaze étant très proche de Twiztid, de nombreuses rumeurs sur les sites de Juggalos prédisent son départ dans les prochaines semaines. Pourtant début 2013, Blaze entame une tournée avec Anybody Killa intitulée Drive-By Tour. Un nouvel EP de Drive-By est même réalisé. Le 8 mars 2013, le site officiel d'ICP publie une interview de Violent J. Il y revient notamment sur le départ de Twiztid. Il annonce alors le départ de Blaze Ya Dead Homie comme quelque chose de prévu et qui ne pose pas de problème[5]. Le 10 mars, lors de la dernière date du Drive-By Tour, Blaze annonce en plein concert, qu'il a appris en même temps que tout le monde son départ de Psychopathic Records dans l'interview de Violent J[6].

Univers Twiztid[modifier | modifier le code]

Concept[modifier | modifier le code]

Twiztid se démarque des Insane Clown Posse par un univers plus sombre et plus morbide. La plupart de leurs chansons ont pour objectif de raconter une histoire d'horreur. Une de leur grande inspiration est Esham. Twiztid a cependant intégré le concept du Dark Carnival des Insane Clown Posse notamment en intégrant le supergroupe Dark Lotus.

Juggalos[modifier | modifier le code]

Les Juggalos désignent initialement les fans du groupe Insane Clown Posse. Les fans de Twiztid sont parfois appelés twisters mais sont également nommés Juggalos. Twiztid ont composé ou participé à plusieurs chansons en hommage aux Juggalos.

Fright Fest[modifier | modifier le code]

Le Fright Fest est un show de Twiztid se déroulant le soir d'Halloween. Après avoir ouvert plusieurs années pour Insane Clown Posse lors de l'Hallowicked, Twiztid décide de faire son propre show pour Halloween. Le Fright Fest a ainsi eu lieu en 2003, 2004 et 2005.

Les Juggalos présents obtiennent un cadeau. En 2003, il s'agit du EP Fright Fest 2003 également mis en téléchargement libre sur internet. le EP contient 5 chansons : Welcome (2003) (Twiztid), Pimples On Ya Pumkin (2003) (Twiztid, Blaze Ya Dead Homie, Anybody Killa et The R.O.C.), Sweet Tooth (2003) (Twiztid, Anybody Killa, Blaze Ya Dead Homie, JD Tha Weedman et The R.O.C.), Wake Up (2003) (Twiztid, Blaze Ya Dead Homie, Anybody Killa et The R.O.C.) et High Halloween (2003) (Twiztid, Blaze Ya Dead Homie et Anybody Killa). En bonus, le EP propose la version rock de Thug Pit (2003), chanson également offerte sur cd aux Juggalos pour l'Hallowicked 2003 (Hallowicked Wonka, 2003). Cette chanson regroupe les artistes ICP, Layzie Bone de Bone Thugs-N-Harmony, Kottonmouth Kings, Tech N9ne et Esham. Une autre version de la chanson est finalement réalisée avec une nouvelle musique et certaines paroles d'Esham critiquant Eminem changée. On peut la trouver sur l' Hallowicked Compilation de Forgotten Freshness volume 4 (2005). Enfin le EP contient le clip de la chanson Afraid Of Me (Twiztid, The Green Book, 2003).

En 2004, il s'agit de l'album remastérisé de Season Of The Pumpkin de 1994 d'House Of Krazees. En 2005, les Juggalos reçoivent le EP Fright Fest 2005 également mis en téléchargement libre sur internet. Il contient 4 chansons : It's Halloween (2005) (Twiztid), Bag Snatchin' (2005) (Twiztid, JD Tha Weedman, Blaze Ya Dead Homie, The R.O.C.), In The Dark (2005) (Twiztid, The R.O.C. et Project Deadman (Prozak & Mike E. Clark)) et Need Some Help (2005) (Twiztid, Project Deadman (Prozak & Mike E. Clark), Tech N9ne & Krizz Kaliko).

Big Stank et Lil' Poot[modifier | modifier le code]

Big Stank et Lil' Poot sont les alter-ego de Jamie Madrox et Monoxide Child. C'est un duo comique et pas très futé qui a été créé par Twiztid dans le film Big Money Hustlas, en 1999. Ils jouent les subalternes de Big Baby Sweets dans le film Big Money Hustlas. En outre, leurs noms ont changé dans la suite du film nommé Big Money Rustlas pour les adapter à l'époque du western : Jamie Madrox est Raw Stank et Monoxide Child est Dusty Poot, également subalternes à Big Baby Chip.

Big Stank et Lil' Poot font plusieurs apparitions dans les albums de Twiztid, notamment dans le Cryptic Collection Holiday Edition (2009), le Cryptic Collection 4 (2011) et l'album A Cut-Throat Christmas (2011).

New Year's Evil[modifier | modifier le code]

Depuis 2007, Twiztid organise une soirée concert le soir du 31 décembre pour fêter la nouvelle année. D'autres groupes sont présents en première partie.

Autres projets[modifier | modifier le code]

Twiztid a participé et participe encore à plusieurs projets au sein de Psychopathic Records. Le groupe a également élaboré des projets de son côté.

Dark Lotus est un supergroupe signé sur Psychopathic Records depuis 2001 qui regroupe notamment Insane Clown Posse, Twiztid et Blaze Ya Dead Homie. À la base, ce supergroupe ne doit regrouper qu'ICP et Twiztid mais il accueille finalement d'autres artistes.

Psychopathic Rydas est un supergroupe de gangsta rap. Il regroupe plusieurs artistes du label Psychopathic Records (Insane Clown Posse, Twiztid, Blaze Ya Dead Homie, Myzery, Anybody Killa) qui reprennent illégalement les musiques d'artistes de hip hop pour y ajouter leurs paroles. Ils rappent sur le sous-label Label Joe & Joey Records. Twiztid en font partie depuis le début en 1999. Monoxide Child est Foe Foe et Jamie Madrox est Lil' Shank.

Black Majik est un side project rock de Twiztid. Un cd comportant la chanson intitulée Wrong With Me (2002) est distribué aux Juggalos qui ont reçu un flyer à l'Hallowcked 2001. Cependant l'album annoncé ne sort finalement pas.

Le supergroupe nommé The Samhain Witch Killaz est une nouvelle collaboration entre Twiztid et The R.O.C., anciens membres d'House Of Krazees. Ce super groupe a réalisé quelques chansons. Un album intitulé Bloodletting a été annoncé en 2006 mais n'est jamais sorti. En 2007, Blaze Ya Dead Homie a rejoint le projet sur la chanson Inside Looking Out présente sur son album Clockwork Gray (2007).

Un projet nommé Psycho Psypher, est annoncé par Violent J sur son twitter en février 2011. Le Hatchet Herald du 1er avril 2011[7] précise le contenu du projet. Il s'agit de deux vidéos de cypher : des freestyles avec des textes déjà préparés. Ces vidéos sont disponibles exclusivement sur iTunes. Psypher One video sort le 5 avril. Elle regroupe les artistes Violent J, Jamie Madrox de Twiztid, Anybody Killa et Bootleg de The Dayton Family. Psypher Two video sort le 19 avril. Elle regroupe Shaggy 2 Dope, Monoxide Child de Twiztid, Blaze Ya Dead Homie, Boondox et Shoestring de The Dayton Family. Un troisième cypher sort en décembre 2011. Il regroupe Violent J, Jamie Madrox, Cold 187 um, Blaze Ya Dead Homie, Anybody Killa, Monoxide Child, Shaggy 2 Dope et DJ Clay. Un quatrième cypher sort en octobre 21012 et regroupe : ICP, The R.O.C., Legz Diamond, Cold 187um, ABK, Blaze Ya Dead Homie, Doe Dubbla et Twiztid.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[8]

  • Mostasteless (1997).
  • Mostasteless (1999).
  • Freek Show (2000).
  • Mirror Mirror (2002).
  • The Green Book (2002).
  • Man's Myth (2005).
  • Mutant (2005)
  • Independents Day (2007).
  • W.I.C.K.E.D. (2009).
  • Heartbroken & Homicidal (2010).
  • Abominationz (2012).
  • The Darkness (2014).

EP[8]

  • 4 the Fam (2003) : téléchargement libre.
  • Fright Fest 2003 (2003) : téléchargement libre.
  • Fright Fest 2005 (2005) : téléchargement libre.
  • Toxic Terror (2007) : uniquement disponible durant le Toxic Terror Tour.
  • End of Days (2009) : uniquement disponible durant le End Of Days Tour.
  • 2011 The American Psycho Tour EP : Un EP vendu sur le American Psycho Tour et sur hatchet gear. Il comporte deux morceaux inédits d'ICP (I'm Still Alive et The Fuck Yous) et deux morceaux inédits de Twiztid (No Where et Never Get It Outta Me) ainsi que deux duos inédits entre ICP et Twiztid (Get Geeked et American Psychos).
  • A New Nightmare (2013) : Premier EP sorti le 30 juillet 2013, disponible sur la vente en ligne du site officiel. Tous les exemplaires précommandés sont autographiés.
  • Get Twiztid EP (2014) : EP sorti en février 2014. Une version collector est vendue sur le Bootlegged Banner Tour avec la chanson A place in The Woods en duo avec Blaze Ya Dead Homie.

Cryptic Collections et autres compilations d'inédits et de rares

  • Cryptic Collection 1 (2000).
  • Cryptic Collection 2 (2001).
  • Cryptic Collection 3 (2004).
  • Cryptic Collection Halloween Edition (2006) : Album uniquement disponible lors de l' Hallowicked 2006. Il regroupe diverses chansons de Twiztid composées pour Halloween (Juggalo Party, Green Pumpkinz, Waited 'Til Halloween, Need Some Help et When It Gets Dark), une nouvelle chanson (The Best Time Of The Year) et trois chansons de The Samhain Witch Killaz (Nosferatu 2 et les deux inédits Spider Thing et Nigtmares).
  • Cryptic Collection Holiday Edition (2009) : Album mis en téléchargement gratuit sur internet pour Nöel 2009. Il regroupe d'anciennes et de nouvelles chansons dont certaines inédites.
  • Cryptic Collection 4 (2011) : Annoncé par Twiztid, l'album sort le 13 septembre 2011.
  • Kronik Collection (2012) : Compilation disponible en avril-mai 2012 pendant le Kaos & Kronik Tour avec les Kottonmouth Kings.


Mixtapes

  • For The Fam 2 (2014).


  • Pour Noel 2011, Twiztid a sorti un album intitulé A Cut-Throat Christmas le 9 décembre 2011, avec des chansons connues et inédites sur Noël. L'album est seulement disponible sur le site officiel du merchandising de Psychopathic Records.

Albums solos[8]

  • Monoxide Child, Chainsmoker LP (2004).
  • Jamie Madrox, Phatso (2006).
  • Jamie Madrox, Phatso (Earth 2 Version) (2006) : Cette version contient des remix et des featuring inédits (Projak, Blaze Ya Dead Homie et Violent J) et est disponible uniquement durant le Guillotine Tour.

Singles[8]

  • Rock The Dead (single) (1999) : Cd single rare distribué à quelques stations radios. Il contient la version album de la chanson Rock The Dead de l'album Mostasteless version 1999 et une street version.
  • We Don't Die (single) (2000) : Cd single distribué aux stations radios. Il contient la version album de la chanson We Don't Die de l'album Freek Show (2000) et une version radio.
  • Story Of Our Lives (single) (2005) : CD single mis en téléchargement gratuit sur internet. Il contient la version album de la chanson Story Of Our Lives de l'album Man's Myth vol.1 (2005) et une reprise de la chanson The Joker de Steve Miller's.

Chansons[8]

  • Freak Show (sampler) (2000) : Sampler de l'album Freak Show (2000) distribué gratuitement.
  • A Very Twiztid X-Mas (2001) : Chanson mise en téléchargement libre sur internet pour Noël 2001.
  • Wrong With Me (2002) : CD donné aux Juggalos qui ont reçu un flyer à l'Hallowcked 2001. Cette chanson est issue d'un side-project rock de Twiztid jamais achevé et intitulé Black Majik.
  • Mirror/Mirror (Sampler) (2002) : Sampler de l'album Mirror/Mirror (2002) distribué gratuitement par Psychopathic Records.
  • Green Pumpkins (2002) : Chanson mise en téléchargement libre sur internet pour Halloween 2002.
  • Nosferatu version 2 (2002) : Reprise de la chanson Nosferatu de House Of Krazees par The Samhain Witch Killaz (Twiztid et The R.O.C.). Chanson initialement mise en téléchargement libre sur internet.
  • Green Book Sampler (2003) : Sampler de l'album The Green Book (2003) mis en téléchargement libre sur internet.
  • Christmas In The Hood (2003) : Chanson mise en téléchargement libre sur internet pour Nöel 2003 avec Twiztid, Blaze Ya Dead Homie, Lavel, Wolfpac et The R.O.C..
  • Whatever It Takes (2005) (Gathering Of The Juggalos 2005 EP, 2005) : Chanson se trouvant sur le EP distribué aux Juggalos lors de The Gathering Of The Juggalos 2005. Le EP comporte une intro et quatre chansons : Still Here d'Anybody Killa, For The People de Blaze Ya Dead Homie, In The Woods d'ICP et Whatever It Takes de Twiztid.
  • Man's Myth sampler (2005) : Sampler de l'album Man's Myth (2005) mis en téléchargement libre sur internet.
  • Phatso Sampler (2006) : Sampler de l'album solo de Jamie Madrox intitulé Phatso (2006) mis en téléchargement libre sur internet.
  • Necks (2006) : Chanson produite par Fritz The Cat et mise en téléchargement libre sur internet pour Halloween 2006.
  • Knock Knock (2007) : Chanson mise en téléchargement libre sur internet pour Halloween 2007.
  • Prey For Us (2010) : Single distribué à 300 exemplaires pour le New Years Evil 3 et mis en téléchargement libre sur internet pour la nouvelle année 2010.
  • Annihilating Life (2011) : Single distribué pour le New Years Evil 4.
  • Embarrassed (2013) : Single vendu uniquement en version 33 tours.
  • Impending Evil (2013) : Single distribué lors du Fright Fest 2013.
  • Bad Trip (2014) : Single fourni pour l'achat d'un pass VIP durant le This Way To Hell Tour.


Collaborations[modifier | modifier le code]


Vidéos[modifier | modifier le code]

Vidéoclips de Twiztid

  • We Don't Die (2000) (Freek Show, 2000) : Twiztid, ICP et Blaze Ya Dead Homie apparaissent dans le vidéoclip.
  • Afraid of Me (2003) (The Green Book, 2003).
  • Story Of Our Lives (2005) (Man's Myth, 2005).
  • Raw Deal (The Juggalo Song) (2007) (Independents Day, 2007).
  • Buckets of Blood (2009) (W.I.C.K.E.D., 2009) : Un vidéoclip en version dessin-animé.
  • Ha Ha Ha Ha Ha Ha (2009) (W.I.C.K.E.D., 2009).
  • Triple Threat (2011) (Mutant vol.2, 2005) : Twiztid, Blaze Ya Dead Homie, et Fritz The Cat (guitare). Clip réalisé pour The Gathering Of The Juggalos 2011.
  • Down With Us (2013) (A New Nightmare, 2013).
  • The Deep End (A New Nightmare, 2013).
  • Sick Man (2013) (A New Nightmare EP, 2013) : Twiztid et Blaze Ya Dead Homie.
  • The Deep End (2013) (A New Nightmare EP, 2013) : Twiztid avec Caskey & Dominic.
  • Screaming Up (2013) (A New Nightmare EP, 2013) : Twiztid.
  • Breakdown (2014) (The Darkness, 2014) : Twiztid : Mis en ligne le 15 septembre 2014. Chanson déjà présente sur le EP Get Twiztid (2014).

Apparitions dans des vidéoclips

  • Another Love Song (1999) (ICP, The Amazing Jeckel Brothers, 1999) : Présence de Twiztid aux côtés d'ICP dans le vidéoclip.
  • Juggalo Homies (2002) (ICP, The Wraith : Shangri-La, 2002) : Présence de Twiztid dans le vidéoclip.
  • Red Mist (2006) (Boondox, The Harvest, 2006) : Vidéoclip avec Twiztid, Boondox et Blaze Ya Dead Homie.
  • Kept Grindin' (2008) (DJ Clay, Let 'Em Bleed : The Mixxtape, Vol. 3, 2008) : Chanson avec les artistes de Psychopathic Records dont Twiztid et ICP.
  • Bad Bad Man (2010) (clip et chanson apparaissant sur la chaine de youtube officielle de Psychopathic Records, 2010) : Chanson dédiée au fils de Violent J, Violent JJ. Le clip fait apparaître tous les artistes du label dont Twiztid.
  • Psypher One video (2011) (Psycho Psypher, 2011) : Violent J d'ICP, Jamie Madrox de Twiztid, Anybody Killa et Bootleg de The Dayton Family.
  • Psypher Two video (2011) (Psycho Psypher, 2011) : Shaggy 2 Dope d'ICP, Monoxide Child de Twiztid, Blaze Ya Dead Homie, Boondox et Shoestring de The Dayton Family.
  • Where Do We Go From Here ? (2011) (Chanson mise en ligne gratuitement avec un vidéoclip lors du American Psycho Tour) : ICP, Twiztid, Blaze Ya Dead Homie, Legs Diamond et Big Hutch de Above The Law.
  • Psycho Three Video (2011) (Psycho Psypher, 2011) : Violent J, Jamie Madrox, Cold 187um, Blaze Ya Dead Homie, Anybody Killa, Monoxide Child, Shaggy 2 Dope et DJ Clay.
  • Watch Out (2012) (Kottonmouth Kings, Mile High, 2012) : Twiztid et KMK.
  • 2012 : Psycho Four Video (Psycho Psypher, 2012) : ICP, The R.O.C., Legz Diamond, Cold 187um, ABK, Blaze Ya Dead Homie, Doe Dubbla et Twiztid.

Apparitions dans des séries ou des films

  • 2013 : Pilot de la série TV Over/Under : Apparition de Blaze et Twiztid dans 3 scènes de l'épisode pilote de la série TV Over/Under réalisée pour USA Network. La chaîne a décidé de ne pas poursuivre la série.

Apparitions dans le catch[modifier | modifier le code]

En 1999, Strangle-Mania 2 : Matchs de catch de la Juggalo Championshit Wrestling (JCW) commentés par Join Gweedo (Shaggy 2 Dope), 3-D (Violent J) et Johnny Stark (Jamie Madrox)[Quoi ?].

Documentaires[modifier | modifier le code]

  • Beyond the Freek Show : Born Twiztid sur Twiztid dans lequel le groupe ICP (avec le maquillage de Twiztid) fait des apparitions est diffusé en 2000. Des extraits en direct à The Gathering of the Juggalos 2000 à Novi (Michigan) et à Hallowicked 2000 à Détroit (Michigan) sont également inclus.
  • En 2008, un documentaire sur Prozak, alias The Hitchcock of Hip Hop (titre du documentaire également), est diffusé dans lequel Twiztid apparait plusieurs fois lors d'une interview sur Prozak.
  • The Gathering of The Juggalos 2008 est réalisé en 2009 par Paul Andresen. Twiztid y apparaît.

Films[modifier | modifier le code]

  • Big Money Hustlas est le premier film d'ICP réalisé en 1999 par John Cafiero. C'est une comédie policière qui est sortie en VHS puis en DVD. Il y a beaucoup d'invités comme Rudy Ray Moore, The Misfits, Harland Willams… Jamie Madrox est Big Stank et Monoxide Child est Lil' Poot.
  • Big Money Rustlas, suite de Big Money Hustlas, est commercialisé. Le film se déroule à l'époque du Far West, réalisé par Paul Andresen. Les invités sont aussi nombreux (Insane Clown Posse, Blaze Ya Dead Homie, Jumpsteady, Anybody Killa, Boondox, Jason Mewes, Mark Jury…). Jamie Madrox est Raw Stank et Monoxide Child est Dusty Poot.

Bandes Originales[modifier | modifier le code]

En 2006: Twiztid participe à la bande originale du film Evil Bong avec la chanson So High (de l'album Man's Myth (vol 1), 2005)[9].

Émissions[modifier | modifier le code]

Twiztid fait des apparitions dans plusieurs émissions comme The Purple Show (en 2003), une émission de Twiztid en plusieurs épisodes diffusées sur internet et sortie en DVD ; 5 minute Fury with Twiztid (2007), émission divertissante compilant des moments aléatoires et marrants avec Twiztid ; et Go to Hell with Twiztid, émission présentée par Twiztid qui interrogeait plusieurs artistes ainsi que des catcheurs professionnels.

Apparition dans une série[modifier | modifier le code]

2013 : Pilote de la série TV Over/Under : Apparition de Twiztid dans 3 scènes de l'épisode pilote de la série TV Over/Under réalisée pour USA Network. La chaîne a décidé de ne pas poursuivre la série.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Voir l'information relayée sur le site non officiel Faygoluvers.
  2. a, b et c Voir le site faygoluvers
  3. Voir une interview réalisée pour le magazine Murder Dog sur texterity
  4. Voir les news du 2 février 2012 sur le site officiel du groupe.
  5. Lire l'interview du 8 mars 2013.
  6. Voir La vidéo des déclarations de Blaze Ya Dead Homie
  7. News du Hatchet Herald du 1er avril 2011
  8. a, b, c, d et e (en) « Biographie de Twiztid », sur Faygoluvers (consulté le 9 novembre 2011)
  9. « Evil Bong », sur Amazon (consulté le 10 mai 2011)