Tweedledum et Tweedledee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tweedledum et Tweedledee par John Tenniel.

Tweedledum et Tweedledee sont les personnages d’une comptine britannique écrite par le poète John Byrom (en), et popularisés par De l'autre côté du miroir (1872) de Lewis Carroll. En français, ils peuvent aussi être appelés Bonnet Blanc et Blanc Bonnet, ou encore Tralalère et Tralali selon les traductions.

Comptine[modifier | modifier le code]

En anglais, la comptine de John Byrom est la suivante :

Tweedledum and Tweedledee
Agreed to have a battle;
For Tweedledum said Tweedledee
Had spoiled his nice new rattle.

Just then flew down a monstrous crow,
As black as a tar-barrel;
Which frightened both the heroes so,
They quite forgot their quarrel.

Ce qui signifie à peu près :

Tweedledum et Tweedledee
Convinrent d'une bataille ;
Car Tweedledum dit que Tweedledee
Avait gâté son beau hochet neuf.

C'est alors que vola bas un monstrueux corbeau,
Noir comme un baril de goudron ;
Qui effraya tellement les deux héros,
Qu'ils en oublièrent complètement leur querelle.

De l’autre côté du miroir[modifier | modifier le code]

Dans cette histoire, Alice rencontrera Tweedledum et Tweedledee. Lewis Carroll et Sir John Tenniel, l’illustrateur, les représenteront comme deux gros petits jumeaux habillés comme des écoliers de l’époque. Et c’est depuis que cette image nous vient à l’esprit lorsqu’on entend leurs noms.

Disney[modifier | modifier le code]

Dans Alice au pays des merveilles de Disney (1951), les frères Tweedle sont représentés comme deux étranges bonshommes ne pensant qu’à chanter, à jouer, et couinant comme des jouets de caoutchouc à chaque fois qu'ils se tapent entre eux.

Dans d'autres langues[modifier | modifier le code]

  • Espagnol : Patachunta et Patachún
  • Espéranto : Fingrumad kaj Fingrumid
  • Français : Bonnet Blanc et Blanc Bonnet / Tralalère et Tralali
  • Italien : Panco Pinco et Pinco Panco
  • Russe : Траляля и Труляля (Tralialia i Troulialia)