Tweed (tissu)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tweed.
Harris Tweed à chevrons, milieu du XXe siècle

Le tweed est un tissu en laine cardée, flexible, ressemblant à un tissu filé main. Il s'est diversifié au XIXe siècle, notamment avec l'apparition du cheviot. Le tweed le plus réputé est le « Harris tweed (en) » typique de la garde-robe du gentleman farmer.

Fabrication[modifier | modifier le code]

C'est un tissu fait de laine tissée, d’armure toile ou sergé, parfois à chevrons. Les discrets effets de couleur sont obtenus par un fil de plusieurs brins torsadés (2 ou 3) de laine de différentes couleurs.
Il existe différents types de tweed [1]:
- le Donegal (dont les fils blancs de son armure ressortent fortement)
- le Shepherd's check (ou pied-de-poule en France)
- le Harris tweed
- le Herringbone
- le Varied Herringbone
- l'Houndstooth (ou pied-de-coq en France)
- la cheviotte (laine des moutons des Monts Cheviot)
- le Cover-coat
- le Bedford (tissu très lourd qui sert à tailler des vestes pour la chasse)

Usage[modifier | modifier le code]

Les tweeds sont recherchés pour les vêtements d’extérieur de tous les jours (manteau, veste, chapeau), car ils sont assez imperméables et très résistants. Les tweeds sont traditionnellement portés pour des activités d’extérieur comme la chasse, la pêche et la marche à pied, en Irlande comme au Royaume-Uni.

Aujourd’hui le tweed est également utilisé dans la mode contemporaine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Son nom vient de tweel en scots.

Le nom de tweed daterait d'environ 1830 selon un conte écrit par le roi Édouard VIII du Royaume-Uni.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bernhard Roetzel, L'éternel masculin, éditions Könemann, 1999, p. 124-125