Tux-zillertal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
TUX-ZILLERTAL
{{#if:
Image illustrative de l'article Tux-zillertal

Espèce Vache (Bos taurus)
Région d’origine
Région Autriche, tyrol
Caractéristiques
Taille Moyenne
Robe Unie rouge ou noire
Autre
Diffusion Locale
Utilisation Mixte

La tux-zillertal est une race bovine autrichienne.

Origine[modifier | modifier le code]

Elle appartient au rameau pie rouge des montagnes. Elle est directement issue de la race suisse hérens. Cette dernière a été répandue dans tout l'arc alpin pour son aptitude aux combats de reines. Elle a connu son heure de gloire au XIXe siècle et a même été exportée en Russie pour y améliorer les races locales.
Les effectifs actuels sont faibles et elle bénéficie même d'un programme de protection. En 1996, l'effectif était de 250 vaches et 6 taureaux[1].

Morphologie[modifier | modifier le code]

Elle regroupe deux sous-races, la tuxer à robe noire et la zilletaler à robe rouge. La couleur est unie et soulignée par une bande blanche sur la partie ventrale et la queue. Les cornes sont courtes et relevées en croissant.
Elle a une silhouette trapue, avec une encolure et un tronc musclés sur des pattes courtes: une morphologie de combattante. Elle mesure 120-130 cm au garrot pour 500-600 kg.

Aptitudes[modifier | modifier le code]

En dehors de son rôle folklorique lors de la montée aux alpages, combats de reines, elle est classée mixte. Elle produit à peine 2 000 kg de lait riche et gras. Elle n'est plus que rarement traite, son lait servant à nourrir son veau. Sa viande peu grasse est renommée pour sa saveur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]