Tutti Frutti (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tutti frutti.

Tutti Frutti

Single par Little Richard
extrait de l'album Here's Little Richard
Face A Tutti Frutti
Face B I'm Just a Lonely Guy
Sortie octobre 1955
Enregistré 14 septembre 1955
La Nouvelle-Orléans
Durée 2:25
Genre Rock 'n' roll
Format 45 tours
Auteur Dorothy LaBostrie
J. Lubin
Richard Penniman
Producteur Robert Blackwell
Label Specialty

Singles par Little Richard

Tutti Frutti est l'une des premières chansons de rock 'n' roll interprétée par Little Richard. Signée Dorothy LaBostrie / J. Lubin / Richard Penniman. Premier succès commercial du chanteur, elle est devenue un standard du genre.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

En 1955, Little Richard, qui vient de signer un contrat avec le label Specialty, modeste maison de disques, part à La Nouvelle-Orléans pour une séance d’enregistrement avec le producteur Robert Blackwell le 14 septembre 1955 au studio J&M de Cosimo Matassa. Les musiciens habituels de Fats Domino :

Ils accompagnent Little Richard qui chante et joue du piano[1]. Ils enregistrent d'abord un blues qui n'emballe pas le producteur[2]. C’est au cours d’une pause d'un quart d'heure que Little Richard fredonne un titre absurde Tutti Frutti avec son onomatopée devenue célèbre : « A-wop bop-a loo-bop, a-wop bam-boom ». Le producteur Robert Blackwell (en), frappé par le potentiel commercial de sa mélodie, fait réécrire afin d’en modifier les paroles. En 1955 a donc lieu l’enregistrement de Tutti Frutti, qui obtient aussitôt un succès considérable en même temps qu’il devient un classique du rock 'n' roll. Le titre de la face B, I'm Just a Lonely Guy, est enregistré le même jour.

Classement[modifier | modifier le code]

Entrée dans le hit-parade américain en novembre 1955, elle atteint en 1956 la deuxième position du classement des meilleures ventes de disques rhythm and blues, et se classe no 17 des charts pop aux États-Unis en février. Mais la reprise de Pat Boone, plus sage, culmine à la 12e place le mois suivant.

En 2003, cette chanson a été classée 43e plus grande chanson de tous les temps par le magazine Rolling Stone.

Reprises[modifier | modifier le code]

Elle a été reprise par de nombreux musiciens, les versions les plus connues étant celles de Pat Boone et Elvis Presley. Queen la jouait également régulièrement durant leurs spectacles dans les années 1970-1980. Cette chanson a été jouée durant un concert de T.Rex et Elton John, en 1972, immortalisé sur le DVD Born to Boogie. Et aussi par Queen lors de ces concerts du "The Magic Tour" immortalisé sur le DVD "Live at Wembley". En France, elle fut une première fois enregistrée par Johnny Hallyday en 1961 dans une version live, (Johnny Hallyday et ses fans au festival de Rock'n'Roll), puis en 1975 dans une version studio et toujours en version originale - après que ses paroliers sur l'album Rock à Memphis, Michel Mallory et Long Chris, aient échoué à l'adapter en français.

Liste (non exhaustive) d'artistes ayant enregistré Tutti Frutti [3]:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. CD Little Richard, Tutti Frutti, Selected Singles 51-56, Saga, 2007
  2. Jean-William Thoury, Dictionnaire du rock, sous la direction de Michka Assayas, Robert Laffont, 2000, p. 1025.
  3. Second Hand Songs