Turtle F2F

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Turtle F2F
Développeur Petr Matejka, Bogdan Popescu
Première version 2004
Dernière version 1.5 (2005)
État du projet Abandonné
Écrit en C++
Environnement Linux
Langue Anglais
Type Partage de fichiers en pair à pair, P2P anonyme
Politique de distribution Freeware
Licence GNU GPL
Site web www.turtle4privacy.org (fermé)

Turtle F2F est un projet libre de réseau anonyme de pair à pair étant développé par l'université libre d'Amsterdam avec le professeur Andrew Tanenbaum, de 2004 à 2006. Il permet à des utilisateurs de partager des dossiers et de communiquer autrement sans crainte de sanctions ou de censure légales. L'anonymat est garanti par deux articles de recherche fournis dans « les liens externes » ci-dessous.

Description technique[modifier | modifier le code]

Techniquement, la tortue est un réseau de type Ami à ami — un type spécial de réseau de pair à pair dans lequel toute votre communication va seulement à vos amis, et puis à leurs amis, et ainsi de suite, à la destination finale. L'idée fondamentale derrière la tortue est de construire un réseau de P2P anonyme sur des rapports préexistants de confiance parmi des utilisateurs de tortue (principe « ami à ami »).

À la différence des réseaux existants de P2P, la tortue ne laisse pas des nœuds arbitraires relier et échanger l'information. Au lieu de cela, chaque utilisateur établit des canaux authentifiés avec un nombre limité d'autres nœuds commandés par des personnes à qui il ou elle fait confiance (des amis). Dans le réseau tortue, les questions et les résultats se déplacent de nœud en nœud.

Le résultat net est que l'information est seulement échangée entre les personnes qui se font confiance et est toujours chiffrée. En conséquence, un espion ou un adversaire n'a aucune manière de déterminer qui est demandeur/fournisseur d'une information. Étant donné cette conception, un réseau de tortue offre un certain nombre de propriétés utiles de sécurité, telles que des dommages confinés en cas de compromis de nœud, et résistance contre les attaques de déni de service.

Polémiques[modifier | modifier le code]

La dernière version 1.5 (sortie en 2006) utilise la librairie XSTUNT qui va se connecter à un serveur centralisé[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]