Turnu Măgurele

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Turnu Măgurele
Blason de Turnu Măgurele
Héraldique
La basilique Saint-Charalampe de Turnu Măgurele
La basilique Saint-Charalampe de Turnu Măgurele
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Munténie
Département Teleorman
Maire
Mandat
Nicolae Mohanu PSD
2000-
Code postal 145200
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 29 768 hab. (2007)
Densité 278 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 45′ 06″ N 24° 52′ 15″ E / 43.75167, 24.8708343° 45′ 06″ Nord 24° 52′ 15″ Est / 43.75167, 24.87083  
Altitude 31 m
Superficie 10 720 ha = 107,20 km2
Divers
Cours d'eau l'Olt
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Turnu Măgurele

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (relief)

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Turnu Măgurele
Liens
Site web http://www.municipiulturnumagurele.ro

Turnu Măgurele est un port danubien du județ de Teleorman, Valachie, Roumanie, à la confluence de l'Olt et du Danube, qui forme la frontière avec la Bulgarie. Elle est située à environ 125 km au sud-ouest de Bucarest et a été construite autour du port médiéval de Turnu. Les vestiges d'un pont la reliant à Nicopolis, sur la rive sud (aujourd'hui bulgare), remontent à 330, sous le règne de Constantin le Grand. Par la suite les invasions barbares contraignent l'Empire romain d'orient à détruire le pont au VIe siècle, et à abandonner la région au VIIe.

La ville apparaît comme port de la Principauté de Valachie mais les Turcs s'en emparent au XVIe siècle et la gardent jusqu'en 1829, lorsque par le traité d'Andrinople elle est restituée à la Valachie. Dans la seconde moitié du XIXe siècle et au début du XXe siècle elle exportait essentiellement des céréales par péniches ; étant frontalière, c'était aussi une ville de garnison et une base navale fluviale.

Comme toute la Roumanie, Turnu Măgurele a subi les régimes dictatoriaux carliste, fasciste et communiste de février 1938 à décembre 1989, mais connaît à nouveau la démocratie depuis 1990. Néanmoins, sa position excentrée n'a pas attiré beaucoup d'investisseurs, et à peine avait-t-elle enfin accédé à un début de prospérité grâce à l'ouverture des frontières en 2007 (entrée de la Bulgarie et de la Roumanie dans l'Union européenne) et aux ferries qui la relient à la ville bulgare de Nikopol en face, que la crise financière des années 2010, due à la dérégulation mondiale, ralentit son économie.

Avenue à Turnu Măgurele

Sur les autres projets Wikimedia :