Turn on the Bright Lights

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Turn on the Bright Lights

Album par Interpol
Sortie 19 août 2002
Enregistré Tarquin Studios, Bridgeport Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 49:02
Genre Indie rock, Post-Punk
Producteur Peter Katis, Gareth Jones
Label Matador Records

Albums par Interpol

Singles

  1. PDA
    Sortie : 4 juin 2002
  2. Obstacle 1
    Sortie : 11 novembre 2002
  3. Say Hello to the Angels/NYC
    Sortie : 14 avril 2003

Notation des critiques

Compilation des critiques
Périodique Note
Allmusic 5 étoiles[1]
Pitchfork 9.5/10 starsStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar half.svg[2]
BBC Très favorable[3]
Blender 3 étoiles[4]
NME 8/10 starsStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar empty.svgStar empty.svg[5]
Drowned in Sound 9/10 starsStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar empty.svg[6]
PopMatters Favorable[7]
Robert Christgau C+[8]
Rolling Stone Favorable[9]
Almost Cool 7.5/10 starsStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar half.svgStar empty.svgStar empty.svg[10]
Dusted Magazine 7/10 starsStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar empty.svgStar empty.svgStar empty.svg[11]
Metacritic 7/10 starsStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar empty.svgStar empty.svgStar empty.svg[12]

Turn on the Bright Lights est le premier album du groupe américain de rock indépendant Interpol, publié le 19 août 2002, par Matador Records.

L'accueil critique est positif, puisque Pitchfork Media, notamment, leur attribue une note de 9,5/10.

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Album original

Toutes les chansons sont écrites et composées par Interpol

No Titre Durée
1. Untitled 3:56
2. Obstacle 1 4:11
3. NYC 4:20
4. PDA 4:59
5. Say Hello to the Angels 4:28
6. Hands Away 3:05
7. Obstacle 2 3:47
8. Stella Was a Diver and She Was Always Down 6:28
9. Roland 3:35
10. The New 6:07
11. Leif Erikson 4:00
Disque bonus réédition 10ème anniversaire
No Titre Durée
1. Interlude 1:01
2. Specialist 6:40
3. PDA (First Demo) 4:44
4. Roland (First Demo) 3:44
5. Get The Girls/Song 5 (First Demo) 3:47
6. Precipitate (Second Demo) 5:33
7. Song Seven (Second Demo) 4:43
8. A Time To Be So Small (Second Demo) 5:47
9. Untitled (Third Demo) 4:13
10. Stella Was a Diver and She Was Always Down (Third Demo) 6:40
11. NYC (Third Demo) 4:27
12. Leif Erikson (Third Demo) 4:27
13. Gavilan/Cubed (Third Demo) 6:49
14. Obstacle 2 (Peel Session) 3:54
15. Hands Away (Peel Session) 3:10
16. The New (Peel Session) 5:59
17. NYC (Peel Session) 4:17

Références[modifier | modifier le code]

  1. Andy Kellman, « Turn On The Bright Lights », Allmusic (consulté le 4 mars 2009)
  2. Eric Carr, « Turn On The Bright Lights », Pitchfork Media (consulté le 4 mars 2009)
  3. Dan Tallis, « Turn On The Bright Lights », BBC (consulté le 4 mars 2009)
  4. Jonah Weiner, « Turn On The Bright Lights », Blender Magazine (consulté le 4 mars 2009)
  5. Victoria Segal, « Turn On The Bright Lights », New Musical Express (consulté le 4 mars 2009)
  6. Andy Frankowski, « Turn On The Bright Lights », Drowned in Sound (consulté le 4 mars 2009)
  7. Devon Powers, « Turn On The Bright Lights », PopMatters (consulté le 4 mars 2009)
  8. Robert Christgau, « Turn On The Bright Lights », Robert Christgau (consulté le 4 mars 2009)
  9. Rob Sheffield, « Turn On The Bright Lights », Rolling Stone (consulté le 4 mars 2009)
  10. Rédaction Almost Cool, « Turn On The Bright Lights », Almost Cool (consulté le 4 mars 2009)
  11. Michael Crumsho, « Turn On The Bright Lights », Dusted Magazine (consulté le 4 mars 2009)
  12. Rédaction Metacritic, « Turn On The Bright Lights », Metacritic (consulté le 4 mars 2009)