Turms

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Turms est le nom d'une divinité étrusque équivalent de la grecque Hermès et de la latine Mercure[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Turms est le dieu du commerce, dieu des marchands, protecteur des voyageurs ainsi que le dieu messager entre les hommes et les dieux[2].

Des représentations de ce dieu se trouvent sur différents objets comme des miroirs (Jugement de Pâris), bronzes, reliefs en terre cuite et monnaies étrusques.

Turms est le messager du dieu des morts, sur une inscription, nous pouvons lire Turms Aitas (Turms d'Aita). Sur de nombreux sarcophages tardifs, cette divinité proche de Charun porte aussi parfois le maillet. Il représente un génie psychopompe (conducteur des âmes des morts).

Aucun indice ne prouve qu'une quelconque cité ait fait de Turms sa divinité poliade (protectrice de la ville).

Turms est aussi un personnage d'un livre de Mika Waltari Turms l'Immortel qui a lieu à la fin de l'ère de la civilisation étrusque.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Mauro Cristofani Etruschi una nuova immagine éditions Giunti gruppo, Florence 1984 [1] (ISBN 88-0901792-7)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. De Grummond, Mythe étrusque, histoire sacrée et Légende, p. 78-84
  2. (en) Hermoea

Liens externes[modifier | modifier le code]