Turcomans de Syrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Turcomans.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Turkmènes.

Turcomans de Syrie

Populations significatives par région
Population totale environ 114 000
Autres
Langues

dialecte turc proche de l'azéri, arabe

Religions

Sunnisme Alaouite

Ethnies liées

Turcomans d'Irak, Turcs (peuple), Azéris, autres peuples turcs

Les Turcomans de Syrie ou Turkmènes de Syrie sont des citoyens syriens d'origine turque oghouze. Leurs ancêtres vivaient en Syrie au temps de l'Empire ottoman avant sa dissolution et la création de la Syrie moderne. Peu d'études sérieuses ont été consacrées à leur situation actuelle[1]. On ne connaît pas leur nombre exact en raison du refus du gouvernement syrien de procéder à des recensements ethniques. Leur nombre est toutefois largement inférieur à celui des minorités ethniques et religieuses les plus importantes du pays (kurdes, alaouites ou chrétiennes). Les démographes spécialistes de la région estiment leur nombre à environ 114 000 personnes soit 0,6 % de la population totale de la Syrie[2].

Les principales villes de Syrie ayant d'importantes populations turcomanes sont Lattaquié, Hama et Homs.[réf. nécessaire]

La langue des Turcomans syriens est un dialecte turc proche du turc osmanli parlé en Turquie.

Cependant, un nombre important de Turcomans ont adopte l'arabe comme langue usuelle et se sont assimilés[réf. nécessaire].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il existe une étude en allemand sur la question : Meyer, Frank, Dōm und Turkmān in Stadt und Land Damaskus (Erlangen, Fränkische Geographische Gesellschaft, 1994)
  2. Youssef Courbage, La population de la Syrie in Y. Courbage, B. Dupret et al., La Syrie au présent. Reflets d’une société (Paris, Actes Sud, 2007), p. 189