Tunnel des Vestfirðir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tunnel des Vestfirðir
Entrée du tunnel dans la vallée du Skutulsfjörður.
Entrée du tunnel dans la vallée du Skutulsfjörður.

Type Tunnel routier
Nom officiel Vestfjarðagöng
Exploitant Vegagerðin
Itinéraire 60 65
Traversée Botnsheiði
Trafic 700 par jour
Pays Drapeau de l'Islande Islande
Longueur du tunnel 9 113 m[1]
Nombre de tubes 1
Nombre de voies par tube 2 ou 1[1]
Début des travaux 1991
Fin des travaux 1996
Ouverture à la circulation septembre 1996
Péage non
Coordonnées 66° 03′ 22″ N 23° 13′ 52″ O / 66.056242, -23.231063 ()66° 03′ 22″ Nord 23° 13′ 52″ Ouest / 66.056242, -23.231063 ()  

Géolocalisation sur la carte : Islande

(Voir situation sur carte : Islande)
Tunnel des Vestfirðir

Le tunnel des Vestfirðir ou tunnel sous la Breiðadalsá et le Botnsheiði, en islandais Vestfjarðagöng et göng undir Breiðadals-og Botnsheiði, est le plus long tunnel routier d'Islande. Emprunté par les routes 60 et 65, il permet de franchir le Botnsheiði. Il a la particularité unique au monde pour un tunnel routier d'être composé de trois sections qui se réunissent en un carrefour souterrain. Il permet ainsi de relier aisément les villes d'Ísafjörður, Suðureyri et Flateyri respectivement via le fond des vallées des Skutulsfjörður, Súgandafjörður et Önundarfjörður.

Panneau routier illustrant la configuration routière du tunnel.
Vue du carrefour routier à l'intérieur du tunnel en venant de Suðureyri.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :