Tunnel de Roki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

42° 36′ 42.44″ N 44° 06′ 01″ E / 42.6117889, 44.10028

Carte d'Ossétie du sud, montrant la localisation du tunnel de Roki

Le tunnel de Roki est un ouvrage d'art qui coupe à travers le massif montagneux du Grand Caucase à près de 3 000 m d'altitude, sur la route conduisant au col de Roki.

Il permet de joindre l'Ossétie-du-Nord-Alanie en Russie à l'Ossétie du Sud, république séparatiste de la Géorgie.

Le tunnel délimite les frontières russe et de jure géorgienne et de facto sud-ossète.

Le tunnel fut inauguré en 1984 et mesure 3 730 mètres de long.

En raison du conflit ossète latent, une "Commission mixte de contrôle" (CMC) regroupant les représentants géorgiens, sud-ossètes, nord-ossètes et russes, veille à maintenir un accès à ce tunnel et d'éviter toute dégradation dans les relations bilatérales entre les belligérants. Un groupe consultatif informel (comprenant l'Union européenne, les États-Unis et la Russie) permet d’assister les parties en présence, dans le développement de nouvelles ressources économiques à la zone de conflit uniquement dans le cadre de projets communs.

Le tunnel de Roki a servi au passage de troupes russes lors de la récente guerre d'Ossétie.

Liens externes[modifier | modifier le code]