Tunnel Helsinki-Tallinn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

59° 48′ 22″ N 24° 49′ 05″ E / 59.80611, 24.81806 ()

Carte du projet de voie ferroviaire Helsinki-Tallinna.
Le tunnel de Helsinki à Tallinn serait connecté à la voie ferrée Rail Baltica.

Le Tunnel Helsinki-Tallinn est un projet de tunnel ferroviaire sous-marin qui traverserait le Golfe de Finlande pour relier Helsinki la capitale de la Finlande et Tallinn la capitale de l'Estonie[1],[2].

Le projet[modifier | modifier le code]

Le maire d'Helsinki Jussi Pajunen et le maire de Tallinn Edgar Savisaar ont signé un accord concernant la construction du tunnel le 28 mars 2008[3].

La longueur du tunnel dépendrait du choix de l'itinéraire, l'itinéraire le plus court aurait une longueur sous marine de 50 km. Le projet est fortement appuyé par Edgar Savisaar et Jussi Pajunen les maires de Tallinn et de Helsinki. Chaque ville a promis d'investir 100 000 € pour les études préliminaires même si le ministre compétent de chaque pays a refusé tout financement. Il a été évoqué de faire une demande auprès de l'Union européenne pour financer une étude détaillée avec un montant estimé entre 500 000 € et 800 000 €[4]

Le 13 janvier 2009, des journaux indiquent que la demande faite à l'Union européenne dans le cadre du programme Interreg pour les études préalables a été rejetée. Un expert du département des affaires internationales de la Ville d'Helsinki a suggéré que cela pourrait être dû à des tensions politiques en Estonie, entre l'administration nationale et la ville de Tallinn qui sont contrôlés par des partis politiques rivaux. Toutefois on dit que les deux capitales étudient un investissement par leurs propres moyens[5]

Le coût initial du tunnel vont d'environ un 1 000 000 000 € pour un tunnel pour les seules marchandises et plusieurs milliards d'euros pour un tunnel permettant l'accès aux passagers. Le bénéfice économique serait très significatif à la fois en terme d'intégration économique entre les deux villes (Copenhague et Malmö sont données en exemple) mais aussi dans un cadre plus large dans un connexion ferroviaire plus pratique entre le sud de la Finlande et les états baltes ainsi qu'un lien pour les marchandises entre la Finlande et le reste de l’Europe par l'intermédiaire du Rail Baltica. Géopolitiquement, le tunnel connecterait deux parties proches mais séparées de l'union européenne, évitant l'obligation de passer par la Russie, ou par des liaisons aériennes ou maritimes.

Etudes[modifier | modifier le code]

  • (en)Jaakko Blomberg, Gunnar Okk, Opportunités de coopération entre l'Estonie et la Finlande 2008, Bureau du premier ministre de Finlande,‎ 2008 (ISBN 978-952-5631-72-2, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mike Collier, « Helsinki mayor still believes in Tallinn tunnel », The Baltic Times,‎ 3 avril 2008 (consulté le 28 décembre 2012)
  2. (en) « Transport problems revive interest in Helsinki-Tallinn tunnel », Helsingin sanomat,‎ 30.4.2010 (consulté le 28 décembre 2012)
  3. (en) « Mayors of Helsinki and Tallinn revive proposal for rail tunnel under Gulf of Finland », Helsingin sanomat,‎ 30 avril 2010 (consulté le 28 décembre 2012)
  4. (en) « Helsinki-Tallinn Rail Tunnel Link? », YLE News,‎ 28 mars 2008 (consulté le 19 mai 2012)
  5. (en) « No EU funding forthcoming for Helsinki-Tallinn train tunnel », Helsingin Sanomat (consulté le 19 mai 2012)