Tunku Abdul Rahman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abdul Rahman Hamid
Image illustrative de l'article Tunku Abdul Rahman
Fonctions
1er Premier ministre malaisien
31 août 195722 septembre 1970
(&&&&&&&&&&&0477013 ans, 0 mois et 21 jours)
Monarque Abdul Rahman
Hisamuddin Alam Shah
Harun Putra
Ismail Nasiruddin
Prédécesseur Poste créé
Successeur Abdul Razak Hussein
Secrétaire général de l'Organisation de la conférence islamique
1971 – 1973
Prédécesseur Création du poste
Successeur Hassan Touhami
Biographie
Nom de naissance Tunku Abdul Rahman Putra Al-Haj ibni Almarhum Sultan Abdul Hamid Halim Shah
Date de naissance 8 février 1903
Lieu de naissance Alor Setar, Kedah (Malaisie britannique)
Date de décès 6 décembre 1990 (à 87 ans)
Lieu de décès Kuala Lumpur (Malaisie)
Nationalité malaisienne
Parti politique United Malays National Organisation
Conjoint Meriam Chong (1933-1935)
Violet Coulson (1935-1946)
Sharifah Rodziah Syed Alwi Barakbah (1939-1990) († 2000)
Diplômé de St Catharine's College de l'université de Cambridge
Profession Avocat
Religion Islam

Tunku Abdul Rahman Tunku Abdul Rahman
Premiers ministres malaisiens

Tunku[1] Abdul Rahman Putra Al-Haj ibni Almarhum Sultan Abdul Hamid Shah né le 8 février 1903 à Alor Setar (Kedah) et mort le 6 décembre 1990 à Kuala Lumpur est le 1er Premier ministre malaisien (1957 - 1970). Il est connu sous les noms de Bapak Kemerdekaan (le père de l'indépendance) , Bapak Malaysia (le père de la Malaise) et surtout the Tunku. Il est également le premier président de la Confédération asiatique de football (AFC) (1958-1976).

Vers l'indépendance[modifier | modifier le code]

Premier ministre de la Fédération de Malaisie sous protectorat britannique (1951). En 1954 Abdul Rahman mène une délégation à Londres pour chercher l'indépendance du pays, mais son voyage s'est avéré stérile. L'année suivante, la première élection générale fédérale a été tenue, et le parti d'alliance (Perikatan), une coalition d'UMNO, l'association chinoise malaise (MCM) et le congrès indien malais (MIC) gagnent 51 des 52 sièges. Abdul Rahman a été élu premier ministre de Malaisie. L'alliance a plus tard été jointe par le congrès indien malais (MIC) en 1955, représentant la communauté indienne. Fort de son succès aux élections de 1955, Tunku Abdul Rahman et David Marshall, chef du gouvernement de Singapour négocient avec la guérilla communiste menée par Chin Peng une reddition. Cette négociation connue sous le nom de "Baling Talks" fut un échec, plus ou moins voulu par Tunku Abdul Rahman.

En 1955 Abdul Rahman fait un autre voyage à Londres pour négocier l'indépendance malaise, et 31 août 1957 est choisi comme jour de l'indépendance. Quand le drapeau britannique a été abaissé à Kuala Lumpur le jour de l'indépendance, Abdul Rahman a mené la foule en annonçant sept fois « Merdeka ! » (indépendance !). Il présida à la formation de la Malaisie (ou Grande Malaisie). Après les émeutes raciales de 1969, il promulgua en 1970 les Rukunegara ("principes de l’État") destinés à asseoir l'entente entre communautés et se retira peu après.

Hommage[modifier | modifier le code]

Le nom de Tunku Abdul Rahman a été donné au premier sous-marin construit pour la Malaisie par les chantiers français de DCNS et espagnols de Navantia. Ce sous-marin a rejoint la Malaisie durant l'été 2009.

Long de 67,5 mètres pour un déplacement d'environ 2000 tonnes en plongée, ce navire possède un équipage de 31 hommes. Doté de 6 tubes de 533 mm, il peut mettre en œuvre 18 armes (torpilles lourdes Black Shark et missiles antinavires Exocet SM39).

Note[modifier | modifier le code]

  1. Tunku est un titre équivalent à celui de « prince », indiquant l'appartenance à la famille royale dans les États de Kedah et Negeri Sembilan.

Voir aussi[modifier | modifier le code]