Tumeurs de l'intestin grêle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les tumeurs de l'intestin grêle ne sont pas fréquentes, plus rares que les tumeurs du côlon.

Tumeurs bénignes[modifier | modifier le code]

Tumeurs malignes[modifier | modifier le code]

Modes de découverte[modifier | modifier le code]

Les lésions du grêle peuvent provoquer une occlusion digestive (douleurs abdominales, vomissement, arrêt du transit), une péritonite, une hémorragie digestive basse, une invagination intestinale, des douleurs abdominales isolées, des diarrhées, une malabsorption. En cas de tumeur carcinoïde, une sécrétion hormonale anormale peut être présente, 5-HTP ou ACTH.

Explorations[modifier | modifier le code]

Scanner abdominal : il peut montrer la lésion, ou montrer ses conséquences, une distension de l'intestin en amont de la tumeur, un saignement, ...

Transit baryté : il montrera l'état du grêle au-dessus de la lésion, et la lésion, sous la forme d'une image de soustraction. Il permettra aussi de repérer la lésion par rapport au duodénum et au côlon droit.

Entéroscopie

Entéro-scanner/irm

Video capsule endoscopique

Traitement[modifier | modifier le code]

Il consistera à réséquer la partie de grêle malade, avec les ganglions en regard s'il y a une suspicion de malignité. En l'absence de péritonite et de souffrance de l'intestin, une anastomose sera réalisée entre les 2 extrémités concernées. Par contre en cas de souffrance digestive, les deux extrémités seront mises à la peau, réalisant un anus artificiel presque toujours temporaire.